Une ombre au tableau

Couverture du livre « Une ombre au tableau » de Myriam Chirousse aux éditions Buchet Chastel
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Les derniers avis

  • C’est un petit livre délicieusement écrit que Masse Critique de Babelio et les éditions Buchet-Chastel m’ont fait découvrir.

    Une ombre au tableau est le quatrième roman de Myriam Chirousse qui situe l’intrigue sur cette Côte d’Azur qu’elle connaît bien, nous plongeant dans la vie de quelques...
    Voir plus

    C’est un petit livre délicieusement écrit que Masse Critique de Babelio et les éditions Buchet-Chastel m’ont fait découvrir.

    Une ombre au tableau est le quatrième roman de Myriam Chirousse qui situe l’intrigue sur cette Côte d’Azur qu’elle connaît bien, nous plongeant dans la vie de quelques privilégiés, malgré le drame qui ouvre son propos.
    Greg Delgado, employé de banque aux dents longues, a été séduit par une proposition d’achat d’une superbe maison, la maison de ses rêves, une opportunité incroyable, à ne pas laisser passer. Bon, il suffit de ne pas parler de ce qui coûta la vie à l’enfant des propriétaires précédents, dans la piscine du Clos des Collines, un ensemble de huit maisons : « Il y avait quelque chose d’irréel dans ce lieu, une somptuosité délibérément fabriquée, une sale intention. »
    Tout se complique vite car l’agent immobilier qui a proposé l’affaire, Stéphane Ogier, est un ex-amant de Mélissa, l’épouse de Greg… De plus, l’enfant du couple, Clément, a 4 ans, le même âge que la pauvre victime, noyée dans la piscine. Pour emporter l’adhésion de sa femme, Greg ne mentionne pas l’accident et ils s’installent dans ce lieu apparemment idyllique.
    Une confusion sourde, comme un voyage mal préparé, une lèpre rampante, c’est ce que ressent Mélissa dans ce lieu nouveau pour elle. Entre alors en jeu une certaine Edith Colonna qui invite chaque année tous les habitants de la copropriété à une garden-party. C’est là que Greg et Mélissa rencontrent Fabrizio et Diane que l’auteure présente ainsi : « Elle était incroyablement belle à la lueur de la flamme. Elle avait un visage fin au menton lutin, des lèvres pulpeuses comme des quartiers de pamplemousse, les yeux en amande des bas-reliefs égyptiens… »
    Myriam Chirousse plonge son lecteur dans la psychologie de ses personnages, revient sur l’enfance de Mélissa et Greg, fait poser beaucoup de questions, angoisse juste ce qu’il faut dans cette ville de Cannes qui voit avancer un incendie gigantesque dans le massif de l’Estérel, en pleine canicule estivale.
    J’oubliais de préciser que Mélissa est ostéopathe et que Greg travaille dans une banque et que quelques personnes sont très intéressées par ses services.

    L’écriture douce et captivante de Myriam Chirousse m’a vraiment fait passer un très bon moment se terminant par une séance de yoga destinée à nous faire savourer avant tout le moment présent, ce que nous oublions souvent de faire, hélas.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Greg est employé de banque et décide de faire une surprise à son épouse.
    En effet il a trouvé la maison de leur rêve à un prix plus que raisonnable vu sa situation dans un magnifique parc avec piscine et des voisins vivant tous dans l'opulence.
    Mais il ne va pas avouer à Melissa le drame qui...
    Voir plus

    Greg est employé de banque et décide de faire une surprise à son épouse.
    En effet il a trouvé la maison de leur rêve à un prix plus que raisonnable vu sa situation dans un magnifique parc avec piscine et des voisins vivant tous dans l'opulence.
    Mais il ne va pas avouer à Melissa le drame qui s'est joué il y a un an et pourquoi cette maison est presque " bradée " comme si l'on voulait s'en débarrasser au plus vite.
    En effet, l'enfant des anciens propriétaires s'est noyé dans la piscine.
    Greg s'arrange pour que les voisins ne révèlent pas ce drame mais ........ Melissa ne se sent pas à l'aise et commence à avoir des doutes .........
    un roman bien écrit qui donne un bon moment de lecture.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • En deux pages, c'est plié : un soir d'été, sur les hauteurs de Cannes, alors que les invités à une garden-party dégustent une coupe de champagne en parlant de choses et d'autres, un gamin de trois ans tombe discrètement dans la piscine. Personne ne le voit ni ne l'entend. Les bulles de...
    Voir plus

    En deux pages, c'est plié : un soir d'été, sur les hauteurs de Cannes, alors que les invités à une garden-party dégustent une coupe de champagne en parlant de choses et d'autres, un gamin de trois ans tombe discrètement dans la piscine. Personne ne le voit ni ne l'entend. Les bulles de champagne continuent de claquer contre les palais, les petits fours fondent sur les langues tandis qu'un petit air frais adoucit délicatement l'atmosphère. Un vrai paradis… avant l'enfer.
    Très vite la maison est mise en vente et en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire, elle est vendue. La raison ? Un prix inférieur à celui du marché…
    Grégoire Delgado, Greg pour les intimes, employé de banque, déjeune justement avec un client, Stéphane Ogier, agent immobilier. C'est lui qui lui propose la maison de ses rêves dans une résidence privée. Une affaire incroyable et qui va se vendre comme un p'tit pain sortant du four. Bien sûr, il y a l'histoire du môme noyé mais bon, et alors ? On ne va pas en faire tout un plat ! Pour Greg, pas de problème, il a une revanche sociale à prendre et la montre un peu chère qu'il arbore ostensiblement à son poignet, ce n'est pas suffisant.
    Donc pour lui, cette histoire de noyade, c'est du passé, en revanche il ne faut pas que sa femme le sache. En effet, Melissa, ostéopathe, est plutôt du genre à sentir les choses, les ondes positives et négatives, si vous voyez ce que je veux dire. Les énergies qui circulent ou pas. Feng shui et compagnie... Elle a voyagé en Inde, est à l'écoute de son corps et de celui des autres, aime le yoga et la méditation. Alors lui avouer qu'un enfant s'est noyé dans la piscine revient tout bonnement à renoncer à ce projet. D'autant qu'un enfant, justement, ils en ont un et... il a précisément l'âge de celui qui s'est noyé…
    Inutile de vous dire que vous n'êtes pas près de poser ce thriller psychologique dont l'atmosphère particulièrement étouffante vous saisira à la gorge. Car très vite, on sent, comme le dit un des personnages, qu'il y a un loup dans la bergerie. Melissa mesure chaque jour, tétanisée, son angoisse galopante et se sent vite prisonnière de sa jolie prison dorée. Mais le danger vient-il forcément d'où on l'attend ?
    Entre l'installation dans la nouvelle maison, la découverte des nouveaux voisins, la chaleur de cet été caniculaire et les incendies qui font rage sur les hauteurs de Cannes, le couple Delgado n'est pas au bout de ses peines… Un monde nouveau s'offre à eux, un monde de champagne, de jacuzzi, de homards et… de piscine…
    Le bonheur ?
    Tout dépend de la façon dont on voit les choses… Le soleil a ses zones d'ombre… Encore faut-il ne pas être trop aveuglé...
    L'atmosphère pesante et malsaine de ce roman est particulièrement bien rendue par l'écriture ciselée de Myriam Chirousse. Sa construction, tel un trompe-l'oeil, égare, surprend et plonge dans le doute un lecteur qui finalement ne se trouvait pas si mal au bord de la piscine. Pas facile d'être jeté hors de sa zone de confort… Mais l'on y fait de belles découvertes et ce roman en est une, à n'en pas douter !

    LIREAULIT, le blog

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une écriture et un style agréable mais les personnages sont stéréotypés et l'histoire prometteuse à la base tourne vite en rond.
    Un immense sentiment d'inachevé.

    Une écriture et un style agréable mais les personnages sont stéréotypés et l'histoire prometteuse à la base tourne vite en rond.
    Un immense sentiment d'inachevé.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Bonjour les frissons…
    La couverture est totalement représentative de l’histoire avec ses dalles marquées d’une empreinte de pieds et le reflet trompeur de l’eau verte de la piscine.
    Le prologue vous annonce un jeu de dupes, avec suffisamment de mystère pour vous hameçonner, vous lecteur étendu...
    Voir plus

    Bonjour les frissons…
    La couverture est totalement représentative de l’histoire avec ses dalles marquées d’une empreinte de pieds et le reflet trompeur de l’eau verte de la piscine.
    Le prologue vous annonce un jeu de dupes, avec suffisamment de mystère pour vous hameçonner, vous lecteur étendu au soleil pour cette lecture.
    Difficile de dire ce qui alerte dans cette écriture douce et fluide d’un tableau idyllique et tellement contemporain.
    Mais Greg Delgado, conseiller bancaire et sa femme Mélissa et leur fils Clément vont emménager dans une superbe villa avec piscine, dans un quartier très résidentielle, de ceux qui assoient votre position sociale. C’est Stéphane Ogier, agent immobilier, client de Greg qui leur fait bénéficier de cette aubaine, car cette villa avec toutes ses prestations est vendue à prix bradé.
    Mélissa a des antennes, elle ressent l’invisible, l’impalpable mais cela suffira-t-il ?
    « Mélissa se sentit tout à coup mal à l’aise. Il y avait quelque chose d’irréel dans ce lieu, une somptuosité délibérément fabriquée, une sale intention. Les fenêtres semblaient de gros yeux noirs au milieu de visages de plâtre totémiques. »
    Edith Colonna est la doyenne du « Clos des collines » et elle organise un apéritif dinatoire pour fêter l’été et cette communauté cannoise. Un entre-soi. « Rien à voir avec cette vulgaire fête des voisins, avait-elle cru bon de préciser. Il s’agit d’une petite sauterie informelle, entre gens de bon goût. Ainsi vous ferez connaissance avec vos voisins. C’est important de nouer de bonnes relations. C’est même la clef de tout. »
    C’est à ce moment-là, que la lectrice que je suis a eu l’impression d’arriver au bord d’un marigot infesté de crocodiles aux mâchoires plus féroces les unes que les autres, avec leur air de dormir au soleil.
    A l’heure du numérique je vais employer une métaphore un peu ancienne : cette nouvelle résidence est comme le révélateur sur une pellicule photo qui va la faire passer du noir glacé aux différents gris avant de fixer les contrastes et de montrer la réalité.
    Myriam Chirousse va vous offrir une sacrée gueule de bois lorsque vous refermerez son roman, vous aurez la bouche sèche, la tête dans le brouillard et l’estomac en mode mal de mer.
    Un roman à lire au bord de la piscine et au soleil pour que cette belle eau bleu-vert se froisse devant vos yeux.
    Merci Babelio et les éditions Buchet-Chastel pour cette lecture.
    Chantal Lafon-Litteratum Amor 26 avril 2018

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions