Une comédie des erreurs

Couverture du livre « Une comédie des erreurs » de Nell Zink aux éditions Seuil
  • Date de parution :
  • Editeur : Seuil
  • EAN : 9782021220438
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Dans une petite université au fin fond de la Virginie, une jeune lesbienne idéaliste tombe amoureuse de son professeur de poésie, réputé pour ses frasques homosexuelles. Improbable mais pas impossible - nous sommes au milieu des années 1960 -, quoique peu recommandable. S'ensuivent quelques... Voir plus

Dans une petite université au fin fond de la Virginie, une jeune lesbienne idéaliste tombe amoureuse de son professeur de poésie, réputé pour ses frasques homosexuelles. Improbable mais pas impossible - nous sommes au milieu des années 1960 -, quoique peu recommandable. S'ensuivent quelques nuits d'amour torrides, une grossesse inattendue, un mariage à la va-vite, un deuxième enfant pour redresser le tir et, faute d'y parvenir, un ressentiment qui tourne à la haine mutuelle qui se transforme en envies de meurtre.

Alors Peggy plaque mari et fils pour disparaître avec sa fille de trois ans dans une cambrousse du sud des États-Unis. Elles squattent une bicoque délabrée et vivotent sous les identités usurpées d'une femme noire et de sa fille. La petite Karen est pâle et blonde, et alors ? À cette époque-là et dans ces régions-là, une seule goutte de sang noir dans un arbre généalogique suffit à justifier d'une appartenance à la race considérée jusque peu comme inférieure. Ce qui arrange Peggy, car c'est la planque idéale.

Mais échappe-t-on jamais à ses origines? Les hasards du destin rapprocheront les membres de cette famille ô combien dysfonctionnelle, pour le meilleur et pour le pire.

Dans cette comédie inouïe d'audace et d'intelligence, les Blancs sont noirs, les riches sont pauvres, les homos hétéros et vice-versa. Bien-pensants, conservateurs, utopistes, narcissiques, hippies et intellos : tous se croiseront au détour de situations rocambolesques, et personne n'en sortira indemne. Avec Nell Zink, dîtes adieu au mythe américain des années 1960, et ne vous fiez jamais aux apparences.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Une comédie des erreurs est le premier roman de Nell Zink traduit en France, un roman qui réussit -en à peine 300 pages- à toucher de nombreuses thématiques et raconter l'histoire d'une famille très atypique.

    Elle est étudiante, persuadée d'être lesbienne, lui est professeur avec des frasques...
    Voir plus

    Une comédie des erreurs est le premier roman de Nell Zink traduit en France, un roman qui réussit -en à peine 300 pages- à toucher de nombreuses thématiques et raconter l'histoire d'une famille très atypique.

    Elle est étudiante, persuadée d'être lesbienne, lui est professeur avec des frasques homosexuelles. Pourtant le désir s'amène au rendez-vous, Lee et Peggy se laissent emporter au risque de le regretter des années plus tard voire quelques semaines après : un bébé naît et voilà que les deux sont obligés de se marier pour convenir aux bonnes mœurs de l'époque. L'influence malsaine et hégémonique de Lee sur son ancienne étudiante ne peut qu'amener cette féministe affirmée à se révolter et à quitter mari et enfant. Elle emporte sa petite fille née ultérieurement et laisse son aîné entre les mains d'un mari volage. Se faisant passer pour une noire à la peau blanche, elle va vivre le racisme implicite...

    Ce livre est réellement très curieux, alors que tout va très vite, que les années passent à la vitesse de la lumière, je n'ai jamais eu l'impression que cela restait en surface. Les situations sont inattendues, parfois complètement surréelles mais je n'ai jamais eu la sensation que cela était burlesque ou improbable. L'auteure est toujours sur le fil et maîtrise le funambulisme littéraire. En racontant le vieux Sud, en nous contant la vision raciste de cette époque et de cet Etat, Nell Zink explore un sujet essentiel et intrinsèque aux USA.

    Les conséquences du départ de Peggy sur ses enfants vont se sentir au travers des mois qui passent : le fils tente de s'en sortir malgré l'absence de la figure maternelle et la vie débauchée de son père; la fille qui n'a aucun souvenir, est persuadée d'être une jeune fille de couleur. Le lecteur se demandera jusqu'au bout si les routes se croiseront, si les destins se noueront ou si les secrets seront enterrés dans la tombe. Franzen défend l'originalité de cette auteure et il a bien raison : Nell Zink décrit la réalité et pourtant j'ai eu l'impression d'être dans une dimension parallèle !

    En définitive, une lecture atypique, très intéressante qui dépeint avec originalité les mœurs d'une époque et le destin d'une étrange famille...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum