Un silence brutal

Couverture du livre « Un silence brutal » de Ron Rash aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072828621
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Dans cette contrée de Caroline du Nord, entre rivière et montagnes, que l'oeuvre de Ron Rash explore inlassablement depuis Un pied au paradis, un monde est en train de s'effacer pour laisser la place à un autre. Le shérif Les, à trois semaines de la retraite, et Becky, poétesse obsédée par la... Voir plus

Dans cette contrée de Caroline du Nord, entre rivière et montagnes, que l'oeuvre de Ron Rash explore inlassablement depuis Un pied au paradis, un monde est en train de s'effacer pour laisser la place à un autre. Le shérif Les, à trois semaines de la retraite, et Becky, poétesse obsédée par la protection de la nature, incarnent le premier. Chacun à sa manière va tenter de protéger Gerald, irréductible vieillard amoureux des truites, contre le représentant des nouvelles valeurs, Tucker. L'homme d'affaires, qui loue fort cher son coin de rivière à des citadins venus goûter les joies de la pêche en milieu sauvage, accuse Gerald d'avoir versé du kérosène dans l'eau, mettant ainsi son affaire en péril.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis(11)

  • La collection La Noire de chez Gallimard qui avait disparu depuis 14 ans, refait surface avec, excusez du peu, le nouveau roman de Ron Rash ! Vous savez tout le bien que je pense de cet auteur. C’est donc avec délectation que j’ai ouvert ce livre.

    Comme d’habitude, l’auteur nous entraîne dans...
    Voir plus

    La collection La Noire de chez Gallimard qui avait disparu depuis 14 ans, refait surface avec, excusez du peu, le nouveau roman de Ron Rash ! Vous savez tout le bien que je pense de cet auteur. C’est donc avec délectation que j’ai ouvert ce livre.

    Comme d’habitude, l’auteur nous entraîne dans sa région d’origine, les Appalaches, où se déroulent toutes ses histoires (après en avoir discuté avec lui lors d’un salon, ce n’est pas près de changer !). On va donc s’intéresser au destin d’habitants d’un petit village retiré. Dans cette micro société, les règles sont légèrement différentes et tout ne se passe pas comme ailleurs. Les conflits se gèrent au cas par cas et les coutumes prennent parfois le dessus sur les lois.

    Les acteurs de cette aventure sont à l’image de leur environnement. Ils sont rudes, incontrôlables et directs. Cette enquête sur un fait divers va creuser le fossé entre deux générations. D’un coté, les anciens qui cherchent à régler les conflits avec diplomatie, pour le bien de la communauté et de l’autre, les nouveaux qui vont défendre leurs intérêts personnels et professionnels, sans faire de compromis.

    L’auteur réussit une nouvelle fois à reproduire avec justesse l’atmosphère des lieux. On est immergé dans cette ambiance rustique où la nature est omniprésente. Celle-ci apporte sa contribution à cette histoire liée à l’écologie et l’évolution des mentalités.

    La plume de Ron Rash est toujours exigeante et dégage une certaine poésie. Toujours défenseur des paysages sauvages et fin analyste de l’humanité, il nous offre un roman complexe, à la fois social et environnemental. En maître du roman noir rural, il sait parfaitement associer son amour de la nature et son analyse du genre humain. Je peux donc confirmer qu’il s’inscrit parfaitement dans la charte de cette nouvelle collection et deviendra, j’en suis sûr, un représentant incontournable à l’avenir!

    http://leslivresdek79.com/2019/05/31/462-ron-rash-un-silence-brutal/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le Shérif Les s’apprête à prendre sa retraite dans les prochaines semaines, lorsqu’une dernière affaire vient bousculer ses préparatifs de départ : Gerald, un vieil homme du coin, dur-à-cuir irascible viscéralement attaché à ce coin de nature des Appalaches, refuse de respecter l’interdiction...
    Voir plus

    Le Shérif Les s’apprête à prendre sa retraite dans les prochaines semaines, lorsqu’une dernière affaire vient bousculer ses préparatifs de départ : Gerald, un vieil homme du coin, dur-à-cuir irascible viscéralement attaché à ce coin de nature des Appalaches, refuse de respecter l’interdiction d’accès à la rivière, légalement décrétée par le propriétaire d’un tout récent et luxueux relais de pêche pour riches touristes. La dispute de voisinage s’envenime lorsque la rivière est soudain polluée par un déversement de kérosène, et que tout semble, bien trop facilement, accuser le vieillard.

    Sur l’insistance de Becky, la directrice du Creek Park qui a fait de la protection de la nature sa raison de vivre et qui partage avec Gerald sa passion pour ce lieu, Les entreprend de soulever le drap des apparences pour innocenter leur ami.

    Les est de l’ancienne école et a depuis longtemps appris à jouer son rôle avec discernement, quitte à appliquer parfois ses propres méthodes, celles qu’il juge plus aptes à remettre ses concitoyens sur les rails, lorsque le malheur ou la pauvreté les a envoyés dans le mur. Pas facile en effet de rester de marbre face aux fréquents drames du désespoir qui frappent ce district rural et déshérité, où l’addiction à la méthadone fait des ravages. Il semble qu’aucun des personnages ne soit indemne : tous ont gardé des traces psychologiques et affectives des épreuves qu’ils ont vécues. Ce sont ces failles qui leur donnent tant d’humanité, dans ce roman qui parvient à rendre toute leur profondeur et leur complexité.

    Au travers de ce qui n’est finalement qu’un fait divers, cette histoire met en scène la confrontation entre un mode de vie traditionnel, pauvre mais proche de la nature, et celui, plus bling bling, de sa transformation moderne motivée par le profit. Ici un promoteur s’empare d’un coin de nature pour l’encager dans les frontières d’une propriété privée réservée à une clientèle payante. Là, le départ en retraite de Les marque la fin d’une humanité professionnelle et son remplacement par l’efficacité toute neuve et toute réglementaire de son successeur.

    Rien n’est ici manichéen, tout n’est que nuance et subtilité dans la restitution tant des caractères que de leur environnement. Le propre attachement de l’auteur pour cette région transpire à chaque page, en particulier chaque fois que Becky vient chercher l’apaisement au contact de la beauté sauvage du parc naturel dont elle a la garde. Ses envolées lyriques m’ont toutefois laissée un peu sur la réserve : sans doute vaut-il mieux apprécier ces poèmes dans leur langue d’origine, ce qui m’amène à saluer au passage le travail de la traductrice, dont ils ont dû sérieusement compliquer la tâche.

    Ce roman est au final une œuvre aux multiples facettes, où l’enquête policière n’est que le miroitement en surface de complexités humaines suggérées avec sensibilité, poésie et une forte pincée de nature-writing.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je remercie Lecteurs.com qui m'a fait parvenir cet ouvrage dans le cadre des Explorateurs du polar à l'occasion de Quais du Polar à Lyon fin mars dernier.
    Ron Rash, on ne le présente plus… J'ai eu la chance de le rencontrer et d'échanger avec lui. J'avais donc hate de découvrir sa dernière...
    Voir plus

    Je remercie Lecteurs.com qui m'a fait parvenir cet ouvrage dans le cadre des Explorateurs du polar à l'occasion de Quais du Polar à Lyon fin mars dernier.
    Ron Rash, on ne le présente plus… J'ai eu la chance de le rencontrer et d'échanger avec lui. J'avais donc hate de découvrir sa dernière production.

    Et je n'ai pas été déçu. On retrouve tout ce qui fait le charme de l'auteur: un roman noir, rural… tres descriptif ou la nature est au cœur du propos. Vous sentez, vous entendez, vous voyez, vous êtes littéralement au milieu de la scène en tournant pages apres pages. Il y a une vraie sensation d'immersion. Impossible pour ma part de rester en dehors tant c'est bien écrit et j'adhère au style de l'auteur.

    Mais il y a également de la poésie… aussi étonnant en première approche que réussi et adapté à l'intrigue qui est parfaitement maitrisé.
    Comment ne pas s'attacher à ce vieux flic… si proche de la retraite et pourtant si actif.

    Je ne peux que vous conseiller ce beau livre.

    Merci Lecteurs.com

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un polar poétique... L'intrigue se tient, sans aucun doute, et ce flic est tout sauf antipathique. Mais ce qui est surprenant dans ce roman c'est l'écriture amoureuse de la nature, de l'environnement décrit avec tant de justesse, de la vie de manière générale, même si celle-ci entraîne avec elle...
    Voir plus

    Un polar poétique... L'intrigue se tient, sans aucun doute, et ce flic est tout sauf antipathique. Mais ce qui est surprenant dans ce roman c'est l'écriture amoureuse de la nature, de l'environnement décrit avec tant de justesse, de la vie de manière générale, même si celle-ci entraîne avec elle son lot de déconvenues.

    Merci à cet auteur surprenant de nous offrir un si beau texte et de nous divertir avec ce polar distingué.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com