Un sacré gueuleton ; manger, boire et vivre

Couverture du livre « Un sacré gueuleton ; manger, boire et vivre » de Jim Harrison aux éditions Flammarion
  • Date de parution :
  • Editeur : Flammarion
  • EAN : 9782081396142
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Tous les lecteurs de Jim Harrison connaissent son appétit vorace pour la bonne chère, les meilleurs vins et autres plaisirs bien terrestres qui irriguent son oeuvre. Grâce à ce Sacré gueuleton, même les plus fidèles d'entre eux seront surpris de découvrir l'étendue de ses écrits sur le sujet.... Voir plus

Tous les lecteurs de Jim Harrison connaissent son appétit vorace pour la bonne chère, les meilleurs vins et autres plaisirs bien terrestres qui irriguent son oeuvre. Grâce à ce Sacré gueuleton, même les plus fidèles d'entre eux seront surpris de découvrir l'étendue de ses écrits sur le sujet. Rassemblés pour la première fois en un seul volume, ces articles publiés au fil de sa carrière ne se contentent pas de célébrer les plaisirs de la table. Savoureux quand il croque les travers comparés des critiques littéraires et des experts oenologues, féroce quand il brocarde l'affadissement du goût et la nourriture industrielle, Big Jim parle de gastronomie avec la même verve que lorsqu'il évoque la littérature, la politique, l'amour des femmes ou l'amour tout court. En chemin, il déroule des recettes toujours réjouissantes, parfois inattendues, et fait preuve d'un humour dévastateur à l'égard des pisse-vinaigres de tout poil. Parents, amis, écrivains, hommes politiques et personnages de roman se croisent au fil des pages pour composer un autoportrait du gourmand vagabond, une biographie en creux de l'auteur de Dalva, de Légendes d'automne et du Vieux Saltimbanque. Ce livre est un véritable festin littéraire qui comblera tous les appétits.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (1)

  • Après avoir refermé ce livre, on se dit tristement que cette fois c'est bien fini, on ne lira plus un nouveau Jim Harrison. On se console en se disant que l'on ne pouvait pas mieux terminer ce parcours commun avec ces chroniques culinaires écrites au fil des ans pour différents magazines...
    Voir plus

    Après avoir refermé ce livre, on se dit tristement que cette fois c'est bien fini, on ne lira plus un nouveau Jim Harrison. On se console en se disant que l'on ne pouvait pas mieux terminer ce parcours commun avec ces chroniques culinaires écrites au fil des ans pour différents magazines américains. Harrison y est entier, excessif, truculent mais avant tout honnête. Il sait que son amour du vin rouge et de la bonne chère lui sera fatal. Et ces textes chronologiques deviennent de plus en plus émouvants, alors que Jim Harrison faiblit et voit son corps ne plus pouvoir suivre l'appel de la nature et des chiens.
    Les anecdotes sont à la fois pleine d'humour et redoutables concernant le diabète et le cholestérol. Le repas en Bourgogne de 37 plats et 19 vins sur un marathon de treize heures est un véritable moment d'anthologie.
    L'amour de la vie est au coeur de ces confessions avec une lucidité décapante digne d'Hemingway. A table.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions