Un livre de martyrs américains

Couverture du livre « Un livre de martyrs américains » de Joyce Carol Oates aux éditions Philippe Rey
Résumé:

2 novembre 1999. Luther Dunphy prend la route du Centre des femmes d'une petite ville de l'Ohio et, se sentant investi de la mission de soldat de Dieu, tire à bout portant sur le Dr Augustus Voorhees, l'un des « médecins avorteurs » du centre.

De façon éblouissante, Joyce Carol Oates dévoile... Voir plus

2 novembre 1999. Luther Dunphy prend la route du Centre des femmes d'une petite ville de l'Ohio et, se sentant investi de la mission de soldat de Dieu, tire à bout portant sur le Dr Augustus Voorhees, l'un des « médecins avorteurs » du centre.

De façon éblouissante, Joyce Carol Oates dévoile les mécanismes qui ont mené à cet acte meurtrier. Luther Dunphy est à la fois un père rongé par la culpabilité car responsable de l'accident qui a causé la mort d'une de ses filles, et un mari démuni face à la dépression de sa femme. Pour ne pas sombrer, il se raccroche à son église où il fait la rencontre décisive du professeur Wohlman, activiste anti-avortement chez qui il croit entendre la voix de Dieu. Comme un sens enfin donné à sa vie, il se sent lui aussi chargé de défendre les enfants à naître, peu importe le prix à payer.

Dans un camp comme dans l'autre, chacun est convaincu du bien-fondé de ses actions. Mené par des idéaux humanistes, Augustus Voorhees, le docteur assassiné, a consacré sa vie entière à la défense du droit des femmes à disposer de leur corps. Les morts de Luther et d'Augustus laissent derrière eux femmes et enfants, en première ligne du virulent débat américain sur l'avortement. En particulier les filles des deux hommes, Naomi Voorhees et Dawn Dunphy, obsédées par la mémoire de leurs pères.

La puissance de ce livre réside dans l'humanité que l'auteure confère à chacun des personnages, qu'ils soient « pro-vie » ou « pro-choix ». Sans jamais prendre position, elle rend compte d'une réalité trop complexe pour reposer sur des oppositions binaires. Le lecteur est ainsi mis à l'épreuve car confronté à la question principale : entre les foetus avortés, les médecins assassinés ou les « soldats de Dieu » condamnés à la peine capitale, qui sont les véritables martyrs américains ?

Joyce Carol Oates offre le portrait acéré et remarquable d'une société ébranlée dans ses valeurs profondes face à l'avortement, sujet d'une brûlante actualité qui déchire avec violence le peuple américain.

Donner votre avis

Avis (2)

  • 2 novembre 1999. Le Dr Gus Voorhees, "médecin avorteur" dans un centre pour femmes de l'Ohio, est assassiné. Son assassin est Luther Dunphy, un chrétien militant pro-vie qui venait régulièrement devant le centre avec d'autres partisans pour essayer de convaincre les femmes de renoncer à mettre...
    Voir plus

    2 novembre 1999. Le Dr Gus Voorhees, "médecin avorteur" dans un centre pour femmes de l'Ohio, est assassiné. Son assassin est Luther Dunphy, un chrétien militant pro-vie qui venait régulièrement devant le centre avec d'autres partisans pour essayer de convaincre les femmes de renoncer à mettre fin à leurs grossesses. Dunphy se pense choisi par Dieu pour défendre la vie de ces bébés à naître, se prend pour un soldat de Dieu qui accomplirait Sa volonté en tuant Voorhees qu'il prend pour un assassin. Dunphy tire sur le médecin et le bénévole chargé de l'escorter, pose son fusil et se laisse arrêter sans se débattre. Les vies de deux familles basculent ce 2 novembre, celle du Dr Voorhees qui laisse une femme et trois enfants derrière lui et celle de Dunphy qui, emprisonné et risquant la peine de mort, laisse sa femme dépressive depuis la mort de leur cadette et quatre enfants. Ces familles vont devoir faire face au deuil pour l'une et face à une vie avec un père/mari qui a pris en toute conscience une décision qui l'éloignerait d'eux et les forcerait à se débrouiller seuls.

    Ce roman est mon premier de l'auteure, il était temps que je la découvre et je me suis dis pourquoi ne pas commencer par le dernier... j'ai une logique implacable.
    Ce roman parle de l'avortement oui mais il parle de beaucoup d'autres choses aussi. Il y est question de la religion, des convictions, de la famille, de la condition de la femme, de la maternité et de son absence ou sa perte, de deuil, de construction et de reconstruction... Énormément de thèmes sont abordés, fouillés, questionnés grâce au changement de point de vue. En effet l'auteure passe d'un personnage à l'autre, si bien que l'on passe des idées pro-vie de Dunphy au deuil et à la colère de Naomie, la fille du Dr Voorhees. C'est à mon sens un des points forts du roman, arriver à exposer les points de vue de chacun, exposer sans moraliser, laisser le lecteur faire son tri et se faire son idée, le laisser juger.
    C'est donc un roman très complet mais pour être tout à fait honnête il y a eu des moments où je me suis dit "c'est looong..." et où j'avais hâte que l'auteure passe à un autre personnage, ce qui parfois tardait trop à venir.
    Pour conclure je dirai que c'est un roman important, une lecture essentielle pour appréhender les questions de société qui reviennent depuis quelque temps sur le devant de la scène (rien n'est jamais acquis à ce qu'on dit...) mais qui aurait gagner à se délester de quelques pages.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Oates continue de nous éblouir, en abordant le thème délicat du droit à l'avortement aux Etats-Unis. Un livre puissant comme elle a toujours su en écrire.

    Oates continue de nous éblouir, en abordant le thème délicat du droit à l'avortement aux Etats-Unis. Un livre puissant comme elle a toujours su en écrire.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions