Un léger passage à vide

Couverture du livre « Un léger passage à vide » de Nicolas Rey aux éditions Au Diable Vauvert
Résumé:

Confession d'un enfant du siècle, c'est le plus personnel, le plus intime des livres de Nicolas Rey qui se raconte ici pour la première fois, avec une sincérité qui émeut, sans aucun fard. On y retrouve les thèmes qui lui sont chers, l'ambiance de ses romans, la vulnérabilité et la lâcheté... Voir plus

Confession d'un enfant du siècle, c'est le plus personnel, le plus intime des livres de Nicolas Rey qui se raconte ici pour la première fois, avec une sincérité qui émeut, sans aucun fard. On y retrouve les thèmes qui lui sont chers, l'ambiance de ses romans, la vulnérabilité et la lâcheté amoureuse, les textos dans la salle de bain, le foot, Paris, l'amitié fusionnelle.
Mais surtout, on y retrouve cette petite musique, cette grâce concise qui lui est propre, une manière de rendre universelle une sensation fugace, la vie ordinaire.
Entre rire et larmes, un très beau texte, son plus beau texte penseront beaucoup, magnifique moment de lecture émaillé de joyaux, d'images et de phrases à lire et relire comme autant de vitamines pour l'âme.

" Je m'appelle Nicolas Rey. J'ai connu un léger passage à vide entre 11 et 35 ans. Je suis en train d'écrire un nouveau livre parce que - niveau fin de mois - j'ai la corde au cou. Juridiquement, il m'est impossible d'en dire davantage.
Les deux dernières décennies de mon existence n'ont pas été franchement désagréables. Bien sûr, je redoute chaque jour, qu'en vieillissant, des catastrophes arrivent et quelque chose me dit qu'elles vont bien finir par se pointer malgré tout. " .
" Et le jour J arrive. Le soir J, plus précisément. La nuit J + + + . Le grand saut. Marion vient de finir le landau pour le petit. Son accouchement n'est prévu que dans une semaine. Je suis à trois grammes de cocaïne par jour. Je bois dès le réveil. Je m'enfile douze Xanax 50 milligrammes et sept Stilnox toutes les 24 heures. Je vous fais grâce des digestifs et de la codéine. Tout va presque bien. " ...
" C'est une histoire triste, vous comprenez. Une histoire que peu de gens peuvent comprendre. Une histoire destinée à une poignée de téléspectateurs qui se reconnaissent en se croisant. Comment l'homme peut vivre après ça ?
On laisse une lettre ? Pour dire quoi ? Sans se parler depuis des mois, on s'est déjà tout dit. L'aube se pointe. Il faut partir. On respire par le ventre.
Parfois, la lâcheté demande infiniment de courage. L'homme sort de la maison. Est-ce qu'il va se retourner ? Est-ce qu'il va jeter un dernier oeil sur sa famille ?
On préfère ne pas savoir. C'est son histoire. C'est son intimité. "

Donner votre avis

Articles (2)

  • L’Amour est déclaré de Nicolas Rey
    L’Amour est déclaré de Nicolas Rey

    Très attendu après le succès de son Léger passage à vide vendu à 100.000 exemplaires, Nicolas Rey revient avec un roman d’amour plein de grâce et de légèreté, plus drôle et talentueux que jamais.

  • Un léger passage à vide de Nicolas Rey
    Un léger passage à vide

    Nicolas Rey, la coqueluche des jeunes filles brûlantes et des incorrigibles romantiques est de retour après quatre ans de silence littéraire. Une absence qu’il développe dans Un léger passage à vide, publié à l’occasion des dix ans des éditions du Diable Vauvert, la maison qui l’a découvert et qui a fait son succès.

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions