Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit

Couverture du livre « Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit » de Jean d'Ormesson aux éditions Pocket
  • Date de parution :
  • Editeur : Pocket
  • EAN : 9782266246491
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

« Tu t'es donné beaucoup de mal, mon cher amour, pour aboutir à  bien peu de chose. J'ai été enchantée d'apprendre que la lumière transportait du passé à la vitesse record de trois cent mille kilomètres à la seconde, que cette vie que nous avons tant aimée nous venait des étoiles, que notre... Voir plus

« Tu t'es donné beaucoup de mal, mon cher amour, pour aboutir à  bien peu de chose. J'ai été enchantée d'apprendre que la lumière transportait du passé à la vitesse record de trois cent mille kilomètres à la seconde, que cette vie que nous avons tant aimée nous venait des étoiles, que notre vieux Soleil qui nous éclaire et nous chauffe était parvenu à peu près au milieu de son âge et que, capables de choses si grandes, si charmantes et si gaies, les hommes n'étaient pas là pour toujours. Tout ça me fait une belle jambe. Tout ça, franchement, m'est un peu égal. Ce que je voulais savoir, je ne le sais toujours pas. Ce qui va nous arriver, et à toi et à moi, dans quelques années à peine, ou peut-être même demain, quand le temps sera écoulé de notre passage sur cette Terre, m'est toujours aussi obscur. Je t'ai souvent entendu dire que tu souhaitais écrire des livres qui changent la vie des gens. Tu n'as pas changé grand-chose à la fragilité passagère et si affreusement menacée de mon amour pour toi. »   Cette histoire universelle tient à peu près debout et se laisse lire sans trop d'ennui.  J. O.
  « Une histoire tellement belle que chacun rêvera qu'elle soit la sienne. » Nicolas Ungemuth - Le Figaro Magazine

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Lechoixdeslibraires.com

    «Ecrire est une étrange combinaison d'allégresse et d'angoisse : ma vie s'est peu à peu confondue avec les mots». Jean d'Ormesson décrit ainsi ce qui fait le centre de sa vie : l'écriture. Dans ce livre de souvenirs et de réflexions, l'académicien évoque avec élégance, l'amour, l'espoir, la...
    Voir plus

    «Ecrire est une étrange combinaison d'allégresse et d'angoisse : ma vie s'est peu à peu confondue avec les mots». Jean d'Ormesson décrit ainsi ce qui fait le centre de sa vie : l'écriture. Dans ce livre de souvenirs et de réflexions, l'académicien évoque avec élégance, l'amour, l'espoir, la chance, et le chagrin aussi. Mais il trompe son monde en riant. La gaieté est la forme de sa mélancolie.
    Jean d'Ormesson, amoureux de la vie, de l'amour, des voyages, de la poésie, nous enchante par le rythme et la simplicité de ses phrases (fruit d'un grand travail). Il tente de comprendre le secret de la beauté, et le mystère du temps. Il se souvient de son enfance à Plessis-lez-Vaudreuil, raconte avec tendresse son cher grand-père, aux allures de Jean Gabin, déjà âgé mais solide et droit. Il se souvient de Lala, sa gouvernante allemande, belle et sévère, qui donnait des fessées avec une brosse à cheveux. Plessis-lez-Vaudreuil, un autre nom du paradis avant le déluge de fer et de feu qui a tout emporté, souligne l'auteur. L'homme blessé devra, plus tard, se séparer de la demeure familiale.
    Si tout était lisse, je n'écrirais pas, confie l'académicien. Le goût de la vie l'emporte, chez lui, sur la tristesse. Il y va d'une certaine politesse : ne pas montrer les troubles que l'on éprouve.
    Plus que jamais Jean d'Ormesson nous éblouit par son érudition, la profondeur et l'acuité de ses pensées, et son extraordinaire talent d'écrivain.

  • Intéressant. Comme d'habitude

    Intéressant. Comme d'habitude

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Comment trouver une meilleure perception de la langue française qu'avec les romans de J.O.Plus il avance en âge,plus le propos s'affine ;cette fois le propos se focalise sur ce qui nous arrivera après notre bref passage sur cette terre.D'où venons nous?
    Le tout bien sûr agrémenté de cette...
    Voir plus

    Comment trouver une meilleure perception de la langue française qu'avec les romans de J.O.Plus il avance en âge,plus le propos s'affine ;cette fois le propos se focalise sur ce qui nous arrivera après notre bref passage sur cette terre.D'où venons nous?
    Le tout bien sûr agrémenté de cette vaste culture.
    Vraiment un excellent moment de lecture.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.