Un gentleman à Moscou

  • Moscou 1922. le comte Alexandre Rostov est assigné à résidence à l'hôtel Metropol par les Bolcheviks avec interdiction d'en sortir sous peine d'être exécuté. Il va y rester trente ans sans rien changer à ses manières raffinées d'aristocrate, à son exquise politesse, à son urbanité, à sa patience.
    Il va tenter de donner un sens à sa vie de reclus, en vase clos en savourant tous les menus plaisirs que lui offre son séjour : il visite l'hôtel Metropol dans ses moindres recoins accompagnée d'une petite ukrainienne, Nina, qui changera sa vie, il rencontre une flopée de gens, visiteurs, habitués ou employés de l'hôtel, il apprécie mets recherchés (bar au fenouil, bouillabaisse...) et grands crus. Il devient même serveur en chef au sein de l'hôtel sans aucune nécessité économique.

    Lorsque j'ai commencé la lecture de ce roman, encensé par la critique, à la magnifique couverture sensuelle au toucher, je m'attendais à vivre une belle expérience littéraire ; ce ne fut pas exactement le cas ; certes l'écriture est ciselée, l'ironie mâtinée d'humour, le style élégant comme le comte, la découverte de l'âme russe à travers ses écrivains les plus prestigieux et de tout un pan de l'histoire russe après la révolution est intéressante, la fin amène son lot de surprises mais je dois avouer que je me suis ennuyée à la lecture de ces 573 pages même si la relation d'Alexandre Rostov avec Nina puis sa fille Sofia a su réveiller mon intérêt et mon émotion.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com