Ulcere de buruli"mbasu" - une maladie mysterieuse en republique democratique du congo

Couverture du livre « Ulcere de buruli
Résumé:

Nous voici au terme de ce travail, il nous faut conclure, l'ulcère de buruli («Mbasu ») est une affection qui date de plusieurs décennies en Afrique en général et en RDC particulièrement. Le mode de la transmission de cette maladie restait obscur pendant plusieurs années. L'obscurité qui était... Voir plus

Nous voici au terme de ce travail, il nous faut conclure, l'ulcère de buruli («Mbasu ») est une affection qui date de plusieurs décennies en Afrique en général et en RDC particulièrement. Le mode de la transmission de cette maladie restait obscur pendant plusieurs années. L'obscurité qui était autour de cette maladie n'existe plus, mais alors, la quasi-totalité de la population africaine est congolaise vivent toujours avec les pensées et les théories soutenues au XXè par plusieurs personnalités à propos de l'ulcère de buruli (« Mbasu »). Cette maladie à nos jours est guérissable par l'association de plusieurs antibiotiques. A l'hôpital de Référence à titre indicatif, le traitement de l'ulcère de buruli est gratuit, tous les patients qui viennent à temps sont guéris facilement. L'état trop avancé que les malades viennent parfois à l'hôpital, complique les soins et donne l'occasion à certaines infections opportunistes liées au VIH/SIDA, à la tuberculose, etc.., de s'infiltrer et détruisent d'avantage les cellules déjà infectées par mycobacterium ulcéans, emporte ainsi le patient rapidement. Il y a encore l'existence énorme des corollaires sociaux de l'ulcère de buruli (« Mbasu »).

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions