Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

U4 ; Yannis

Couverture du livre « U4 ; Yannis » de Florence Hinckel aux éditions Nathan
  • Date de parution :
  • Editeur : Nathan
  • EAN : 9782092556153
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite soeur sont morts. Maintenant, il voit leurs fantômes un peu partout - peut-être qu'il devient fou ? Quand il sort de chez lui, terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d'assaut par les rats et les goélands, et par des... Voir plus

Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite soeur sont morts. Maintenant, il voit leurs fantômes un peu partout - peut-être qu'il devient fou ? Quand il sort de chez lui, terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d'assaut par les rats et les goélands, et par des jeunes prêts à tuer tous ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis se cache, réussit à échapper aux patrouilles, à manger... Mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que ce dernier se fait tuer sous ses yeux. Il décide alors de fuir Marseille et de s'accrocher à son dernier espoir : un rendez-vous fixé à Paris...

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (8)

  • Lors de la propagation du virus, Yannis se trouve à Marseille et perd ce jour-là, ses parents et sa sœur Camila. Sans le message d’espoir lancé par WOT il n’aurait pas eu la force de quitter sa chambre et serait mort de faim une fois ses réserves épuisées.

    Yannis est garçon faible, paumé,...
    Voir plus

    Lors de la propagation du virus, Yannis se trouve à Marseille et perd ce jour-là, ses parents et sa sœur Camila. Sans le message d’espoir lancé par WOT il n’aurait pas eu la force de quitter sa chambre et serait mort de faim une fois ses réserves épuisées.

    Yannis est garçon faible, paumé, doux et sensible, et pas courageux : tout l’opposé de son avatar dans le jeu vidéo WOT : Chevalier Adrial qui est fort et puissant.

    Son quartier devient vite sensible et dangereux. Cette zone est une jungle. Ceux qui étaient les plus pauvres, veulent prendre le pouvoir et gouverner sur les classes moyennes voir aisées, afin de prendre leur revanche sur la vie. Il décide de partir et de quitter le quartier de son enfance en compagnie de son chien Happy. Son premier objectif est de se diriger vers Lyon et pouvoir retrouver Lady Rotweiler (alias Stéphane).

    Après moult mésaventures et un séjour en R-Point pour soigner de vilaines blessures, Yannis y rencontre François, Marco ainsi que Stéphane. Tous les 4 vont s’allier pour s’échapper du R-Point et relier Paris pour être au rendez-vous du 24 décembre minuit. Il est de plus en plus difficile et dangereux de survivre en dehors des zones protégées par l’armée, mais avec tout le courage nécessaire, ils arrivent à s’échapper et partent vers leur destin.

    Yannis est un rêveur, doux, tendre et à des rêves utopiques ou le monde serait plus beau, meilleur et ou les hommes seraient enfin égaux. Il est contre les violences et essaye le plus possible de résoudre les problèmes sans avoir recourt à des armes.

    Ce livre se lit en complément de l’histoire de Stéphane.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce livre n'est pas novateur en lui même ni sensationnel mais j'ai passé un bon moment de lecture.
    Le début est un peu lent mais après ça devient vraiment intéressant mais pour moi ça me rappelait ennemis mais en moins violent beaucoup moins et raconter d'une façon qui convient à un plus grand...
    Voir plus

    Ce livre n'est pas novateur en lui même ni sensationnel mais j'ai passé un bon moment de lecture.
    Le début est un peu lent mais après ça devient vraiment intéressant mais pour moi ça me rappelait ennemis mais en moins violent beaucoup moins et raconter d'une façon qui convient à un plus grand nombre de lecteurs.
    Pour les personnages ils sont vraiment mature malgré la situation dans laquelle ils se trouvent et ils sont bien développés pour moi.
    Après c'est beaucoup centré sur les sentiments des personnages face à ce monde apocalyptique et comment ils font pour s'en sortir tout en gardant leurs esprits d’adolescents qui apprend la dureté de la vie et la survie et tous ce qu'elle implique.
    Certaines personnes deviennent des tueurs d'autres non vivent au jour le jour sans savoir s'il survivront au lendemain.
    Je trouve que ça reste une histoire plutôt touchante car en groupe ils se soutiennent et affronte les épreuves et choisissent de ne pas céder à des mauvais penchants et de faire ne sorte de ne jamais le faire comme certains qui terrorise les autres et s'entretuent alors que la vie est précieuse.
    Une lecture agréable mais qui n'ai pas la meilleure mais dont j'ai eu le plaisir de lire.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier
    http://revesurpapier.blog4ever.com/u4-yannis-de-florence-hinckel

    Yannis n'a nul part où aller. Sa famille n'a pas survécu au virus U4 et depuis, il reste cloitré chez lui, avec pour seule compagnie son chien Happy. C'est Adrial, son avatar dans le jeu...
    Voir plus

    L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier
    http://revesurpapier.blog4ever.com/u4-yannis-de-florence-hinckel

    Yannis n'a nul part où aller. Sa famille n'a pas survécu au virus U4 et depuis, il reste cloitré chez lui, avec pour seule compagnie son chien Happy. C'est Adrial, son avatar dans le jeu WOT, qui lui donne finalement le courage d'avancer, le rend plus téméraire, et qui l'aide à mettre sa sensibilité de coté quand c'est nécessaire. Il quitte alors Marseille pour se rendre à Paris, au rendez-vous fixé par Khronos, maître du jeu virtuel WOT...

    Je finis l'aventure U4 avec ce quatrième tome. J'avais déjà bien apprécié les trois autres tomes et c'est avec beaucoup de curiosité que je me suis penchée sur ce tout dernier volume. Bon, j'avoue, comme à chaque nouveau tome de cette série, avoir hésité de peur de me lasser, et de lire des scènes déjà vus. Au final, j'ai beaucoup apprécié cette nouvelle narration et l'agréable plume de Florence Hinckel, que j'avais déjà eu l'occasion de découvrir. L'ambiance post-apocalyptique est toujours bien présente avec les rues dévastées, les magasins pillés, la survie et la violence des jeunes... On suit l'avancée de Yannis jusque Paris et même si on connaît certaines étapes de son parcours, il est intéressant de découvrir les détails passés sous silence dans les trois autres tomes et ce qu'il lui est arrivé avant de rencontrer Stéphane, puis Koridwen et Jules.

    Yannis est hanté par sa famille. Parfois, il voit leurs fantômes. Et c'est peut être pour cette raison que le point de vue de Yannis est celui qui m'a le plus touché, parmi les quatre de la série. Comme beaucoup, il tenait beaucoup à sa famille. Et il a l'impression que le bonheur n'existera plus jamais dans ce monde. Comment reconstruire après tout ça? C'est un personnage qui se démarque surtout par sa sensibilité. Il a peur de perdre ce qu'il y a de bon en lui, ses valeurs, comme le respect des autres. Je l'ai trouvé très humain et ces peurs étaient justifiées. Il ne veut pas voir les survivants se comporter comme des bêtes, et s'entretuer. En fait, il a tout simplement peur de perdre son identité, son humanité et on ne peut que se demander comment on réagirait à sa place, en tant que survivant. Avec toute cette violence qui se propage déjà dans leur monde...

    Pour finir, je féliciterai une nouvelle fois les auteurs, qui ont sacrément bien relever le défi. Autant je n'étais pas complètement satisfaite par ma première lecture, autant l'ensemble des quatre tomes est très intéressant. C'est un concept ambitieux et impressionnant qui m'a beaucoup plu. Quatre aventures différentes et pourtant complémentaires nous sont présentées. Quatre plumes distinctes, en accord avec la personnalité des personnages, que nous découvrons l'une après l'autre. Bravo!


    Une belle découverte pour l'ensemble de la série U4!

    (puis bon... je vous avoue, j'ai un peu l'impression que ce n'est pas fini... enfin... j'aimerais bien ^^)

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai lu ce livre une fois encore grâce à l'opération Explo'book organisée par le site Lecteurs.com. Je suis très heureuse d'avoir reçu ce tome-ci car je l'ai beaucoup plus apprécié que celui consacré à Stéphane. J'ai été totalement séduite par ce livre et je dois bien admettre qu'on a frôlé le...
    Voir plus

    J'ai lu ce livre une fois encore grâce à l'opération Explo'book organisée par le site Lecteurs.com. Je suis très heureuse d'avoir reçu ce tome-ci car je l'ai beaucoup plus apprécié que celui consacré à Stéphane. J'ai été totalement séduite par ce livre et je dois bien admettre qu'on a frôlé le coup de cœur!
    En tout cas, ce qui est sûr, c'est que la série U4. vaut vraiment le coup! L'univers dans lequel évoluent les personnages, la France post-apocalyptique, est vraiment très bien détaillé. J'aime le principe de reprendre le pays dans lequel on vit et d'imaginer quelle serait la vie des adolescents livrés à eux-même suite à une épidémie meurtrière.
    Vous vous demandez sûrement pour quelles raisons j'ai préféré ce livre-ci plutôt que celui de Stéphane?
    Et bien ce n'est pas tant la plume de l'auteur qui m'a moins touché, mais le caractère de Stéphane. Yannis, lui, est tellement plus mature, est tellement plus sage, plus réaliste aussi. Là où je me plaignais des caprices et du comportement de Stéphane, Yannis lui ne réagit pas de la même manière. Il faut dire que c'est un homme aussi, et sans être sexiste puisque je suis moi même une femme, pleurer après son papounet pour qu'il vienne nous sauver et faire la tête les 3/4 du temps ( vous voyez de qui je veux parler?) c'est pas quelque chose qu'on va retrouver chez ce beau Yannis.
    Certes il reste un adolescent qui est perdu, qui n'a plus de repères ni de famille sur laquelle compter donc il a des moments de faiblesses et ne se la joue pas tout le temps dur à cuire, mais dans son comportement et dans sa manière de réfléchir il cherche toujours à aider les autres, il est tout simplement héroïque et ne laisse personne tomber.
    Ce que j'ai bien aimé c'est qu'il ne peut pas sauver tout le monde, et l'auteur comme pour U4. Stéphane, n’hésite pas à faire mourir du monde, à mettre des détails assez glauques sur l'état de putréfaction des cadavres. Cet aspect là m'a moins choqué que lorsque j'ai découvert la saga car je savais déjà à quoi m'attendre là-dessus! C'est un roman destiné aux adultes et aux adolescents certes, mais pas aux plus jeunes je pense....
    Enfin, comme je viens de le souligner, je savais déjà à peu près à quoi m'attendre. Il faut dire que dans la saga il y a 4 tomes compagnons comme vous le savez peut-être déjà:, il y a celui consacré à Yannis, celui à Stéphane, à Jules et à Koridwen. On peut regrouper ces 4 personnages en deux groupes: Jules et Kori d'un côté et Yannis et Stéphane de l'autre. J'ai crée ces deux groupes car les persos se regroupent par affinité, ils passent pas mal de temps entre eux et leurs histoires s’entremêlent beaucoup plus qu'avec les autres personnages.
    Du coup, avoir lu Yannis et Stéphane c'est bien dans le sen où j'ai pu en découvrir le maximum sur ces deux-là mais d'un autre côté, si j'avais lu un tome sur Jules par exemple, j'aurai découvert énormément de choses différentes, ne serait-ce que la fin. Oui, autant vous prévenir de suite, si vous lisez Yannis, la fin sera quasiment la même pour Stéphane. Ceci n'est pas un spoil, car vous le découvrez dans les deux tomes de toute manière et cela peut vous eviter de lire un autre livre qui aura presque le même denouement. En revanche, pour Jules et Kori je ne connais absolument pas la fin du livre, voilà pourquoi cela aurait été intéressant de les lire! Mais bon, ce n,'est pas moi qui ai décidé quel livre je recevrai! Un des avantages en revanche, c'est que comme vous le savez si vous avez lui ma chronique sur l'autre roman, j'ai été TRES déçue par la fin du livre. Ici je savais déjà ce qui se passerai donc cela a été moins dramatique et j'ai beaucoup plus apprécié ma lecture.
    En revanche, ne vous imaginez pas que les histoires de Stéphane et Yannis sont identiques! AH NON! C'est juste qu'ils seront amenés à se croiser plus qu'avec les autres personnages donc on a des passages que l'on retrouvera dans les deux livres. Mais tout le reste du livre est nouveau, et donc on ne s'ennuie pas!
    En résumé je dirai que j'ai vraiment adoré ma lecture, même si le contexte et certains passages sont les mêmes que pour l'autre tome que j'ai lu de la saga, mais rien n'est vraiment identique puisque l'auteur change à chaque tome. Yannis m'a séduit, de par son caractère et son comportement! Je pense que je lirai les deux autres tomes de la saga, car croiser les autres personnages mais finalement ne pas connaitre leur sort excite ma curiosité! Je vous recommande cette saga, et si vous aimez les vrais héros matures et forts je vous recommande plus particulièrement ce tome-ci!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Tout d'abord, merci à lecteurs.com pour l'envoie de ces ENC dans le cadre d'Explobook
    Ce livre qui est "le phénomène de la rentrée littéraire" est pour moi une déception.
    Pour commencer il m' a fallu 70 pages pour enfin rentrer dans l'histoire, ce qui est beaucoup trop.
    En outre, j'ai trouvé...
    Voir plus

    Tout d'abord, merci à lecteurs.com pour l'envoie de ces ENC dans le cadre d'Explobook
    Ce livre qui est "le phénomène de la rentrée littéraire" est pour moi une déception.
    Pour commencer il m' a fallu 70 pages pour enfin rentrer dans l'histoire, ce qui est beaucoup trop.
    En outre, j'ai trouvé que certains éléments, comme l'identité parallèle de Yannis n'étaient pas suffisamment développés, on nous balance l'info comme quoi il se construit une second identité, lui version forte et sans peur. J'aurais aimé en savoir d'avantage sur la construction de cette identité, sa réelle origine.
    L'univers du roman ne m'a pas conquise non plus, trop invraisemblable surtout le fait que tout parte d'un jeu vidéo.
    Ce roman, s'adresse, de mon point de vue, à un jeune public, 12-15 ans pas plus.
    Je tiens cependant à souligner le fait que les personnages et leurs souffrances sont très attachants, car faire face à autant de morts si jeune et se lancer dans la vie d'adulte après ce traumatisme demande beaucoup de courage.

    Pour conclure, ce roman ne m'a pas conquise,mais je n'ai aucun doute quand au fait qu'il sera conquérir un grand nombre de jeunes lecteurs!
    Je pense que je lirais d'autres romans de F. Hinckel pour un public plus âgé.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Nous entamons donc l'histoire avec Yannis, un jeune adolescent prostré chez lui, dans sa chambre, depuis quelques jours déjà. Depuis que 90% des êtres humains, ceux qui n'ont pas entre 15 et 18 ans, sont décédés du foudroyant virus U4. Les cadavres de sa famille gisant dans le salon, il n'ose...
    Voir plus

    Nous entamons donc l'histoire avec Yannis, un jeune adolescent prostré chez lui, dans sa chambre, depuis quelques jours déjà. Depuis que 90% des êtres humains, ceux qui n'ont pas entre 15 et 18 ans, sont décédés du foudroyant virus U4. Les cadavres de sa famille gisant dans le salon, il n'ose que très tardivement sortir de chez lui. Et quand il sort, le monde qu'il découvre se trouve totalement métamorphosé. Des gangs de rue sèment la terreur dans Marseille et usent fortement de la violence. Dans la tête de Yannis cependant, un seul objectif : se rendre à Paris pour un rendez-vous fixé par le maître du célèbre jeu en ligne WOT (Warriors of Times), Khronos, à tous les experts du jeu. Il promet effectivement de connaître la méthode permettant le retour dans le temps, et donc la possibilité de sauver l'humanité du virus. S'en suivra donc un long et tumultueux périple semé d'embuches et de rencontres où Yannis devra faire usage de tout son courage.
    Yannis est un personnage très intéressant car va s'aider de son avatar du jeu WOT, Adrial, pour oublier ses faiblesses et se redonner de la force et du courage, ce qui va lui être très utile certaines fois. Adrial va presque devenir une autre personne bien distincte de Yannis, plus courageuse, plus impulsif, mais malheureusement moins humain. Et c'est pourtant ce qu'il manque dans ce monde post-apocalyptique, de l'humanité.
    On s'attache très rapidement à Yannis, le récit étant narré à la première personne. C'est un adolescent en manque de repères, complètement effondré après la mort de ses proches, et dont le seul point d'accroche est ce rendez-vous à Paris avec Khronos et les experts, ainsi que son chien, Happy. Un animal qui va d'ailleurs prendre une place très importante dans l'histoire, devenant un personnage à part entière. C'est également le seul élément qui relie Yannis à sa vie d'avant la catastrophe, ayant brulé son immeuble et les corps de sa famille avec. Fait très important car des fantômes vont l'accompagner tout au long de son voyage, d'un côté le suppliant de revenir dans le temps pour les faire revenir et de l'autre l'encourageant dans ses actions.
    Ce roman est extrêmement bien écrit et l'histoire est très bien narrée, l'histoire devient parfois angoissante, le récit m'a réellement tenu en haleine jusqu'à la fin. Les actions sont nombreuses et bien enchainées, et la personnalité de Yannis apporte un peu de douceur et de sentiments dans cette apocalypse. Il va nouer des amitiés avec lesquelles il va partager un idéal, la liberté.
    C'est donc pour moi un très bon roman avec une idée originale derrière, celle d'écrire quatre livres, par quatre auteurs, avec quatre personnages différents, racontant quatre histoires, le tout dans un seul et même univers. C'est donc avec plaisir que je lirais les trois autres tomes Koridwen, Jules et Stéphane, car même présent tous trois dans ce livre (Stéphane faisant même un bon bout de chemin avec Yannis), cela donne envie de découvrir d'autres détails, secrets qui ne sont pas révélés ici.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Dès que j'ai découvert le concept de U4, j'ai tout de suite été intriguée par le fait que quatre auteurs se sont réunis pour écrire, chacun, l'histoire d'un personnage... C'est donc quatre personnages différents pour un univers commun !
    Je tiens à remercier Camille pour l'envoi de ce livre lors...
    Voir plus

    Dès que j'ai découvert le concept de U4, j'ai tout de suite été intriguée par le fait que quatre auteurs se sont réunis pour écrire, chacun, l'histoire d'un personnage... C'est donc quatre personnages différents pour un univers commun !
    Je tiens à remercier Camille pour l'envoi de ce livre lors de l'évènement Explo'Book ! :)

    Dès le début, nous sommes confrontés au virus U4 qui a touché le monde entier, sauf les adolescents... Un monde où seulement quelques adultes ont échappé à cette maladie, mais c'est quand même le chaos ! Des gangs se forment, la violence règne, vivre devient une lutte !

    L'histoire est super addictive et m'a beaucoup plu ! Et quelque part, on a tous rêvé un jour où l'autre un monde sans contrainte, sans adulte où l'on peut faire ce qu'on veut... C'est ce qui est arrivé à Yannis, mais pas dans le bon sens du terme puisque le virus a décimé sa famille, ses parents et sa petite sœur et il ne lui reste plus que son chien, son fidèle compagnon.

    Yannis est un personnage courageux, qui va faire preuve de perspicacité pour apprendre à survivre dans ce nouveau monde ! Les routes ne sont plus sûres, les autres adolescents n'hésitent pas à tirer pour sauver leur peau... N'empêche, notre héros est loin d'être un adulte, et la peur se fait présente. C'est pour cela que mentalement, il va faire appel à son avatar dans WOT, qui est fort et qui n'a peur de rien !

    De l'amitié, du sang, des courses-poursuites, de l'amour, des fantômes,... La guerre ! Yannis va devoir faire confiance aux bonnes personnes et conserver ce qu'il a de plus précieux : sa liberté !

    Un roman fort en action avec des personnages touchants. On tremble, on a peur, l'espoir nous guide, impossible de poser ce livre une fois commencé ! Une lecture qui nous prend aux tripes, qu'on ne peut lâcher sans connaître le fin mot de l'histoire de Yannis...

    L'intrigue est prenante, avec un univers intéressant, dans le fait qu'on voit comment les gens font pour survivre ! On ne nous épargne pas : c'est la guerre, et ici, l'hésitation n'a pas sa place...

    La fin m'a un peu laissé sur ma faim... *Jeu de mots pourris, on est d'accord x')* Je ne pensais pas du tout que l'histoire de Yannis se finirait ainsi, et j'ai été assez surprise... Un peu déçue, mais heureuse aussi que ça se finisse ainsi, car après tout ce qu'a vécu notre personnage...

    La plume de l'auteur est entraînante et nous laisse peu de repos... Elle nous plonge dans les émotions de Yannis, avec une peur qui nous ronge, tout comme notre héros ! Florence Hinckel possède une plume fluide et très jolie que j'avais adoré avec Quatre filles et quatre garçons, et qui m'a encore une fois envoûtée...

    Pour finir, je lirai sûrement l'histoire de Stéphane, de Jules et de Koridwen, car j'ai adoré l'univers de U4 et j'ai envie de découvrir ces autres personnages ! Si vous recherchez un livre post-apocalyptique, je vous recommande vivement les romans U4 avec lesquels vous ne vous ennuierez pas une seule seconde !

    (Vous pouvez découvrir ma chronique sur mon blog (: http://un-univers-de-livres.blogspot.fr/2015/08/61-chronique-u4-yannis.html?m=1)

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Yannis est un personnage attachant dont on suit l'aventure, de Marseille à Paris. Ce n'est pas un héros, mais un adolescent lambda qui se sent complètement perdu après le ravage qu'a causé le virus. Il ne sait pas s'organiser et les premiers jours de son voyage sont désastreux. On s'attache à ce...
    Voir plus

    Yannis est un personnage attachant dont on suit l'aventure, de Marseille à Paris. Ce n'est pas un héros, mais un adolescent lambda qui se sent complètement perdu après le ravage qu'a causé le virus. Il ne sait pas s'organiser et les premiers jours de son voyage sont désastreux. On s'attache à ce personnage, bouleversé par la mort de sa famille et par l'horreur de la situation. Ce n'est pas l'histoire d'un tueur ou d'un chef; juste celle d'un adolescent sans plus aucun repères. L'utilisation du "je" , nous plonge dans les sentiments et les pensées du garçon. Ce livre est prenant et on ne le lâche seulement quand on l'a finit.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.