Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

U4 ; Koridwen

Couverture du livre « U4 ; Koridwen » de Yves Grevet aux éditions Syros
  • Date de parution :
  • Editeur : Syros
  • EAN : 9782748516586
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Koridwen est la dernière survivante d'un hameau de Bretagne. Avec l'aide du vieux Yffig, elle a inhumé les neuf autres habitants du coin. Puis le vieux Yffig est mort à son tour, et Koridwen l'a enterré lui aussi. Avant de mourir, la mère de Kori lui a confié une enveloppe laissée par sa... Voir plus

Koridwen est la dernière survivante d'un hameau de Bretagne. Avec l'aide du vieux Yffig, elle a inhumé les neuf autres habitants du coin. Puis le vieux Yffig est mort à son tour, et Koridwen l'a enterré lui aussi. Avant de mourir, la mère de Kori lui a confié une enveloppe laissée par sa grand-mère, à ouvrir le jour de ses quinze ans. Cette lettre, qui parle d'un long voyage et de mondes parallèles, fait si étrangement écho au message reçu sur Warriors of Times que Koridwen est ébranlée malgré elle. Elle décide d'aller chercher son cousin Max et de se rendre avec lui en tracteur au rendez-vous à Paris.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (12)

  • Surnommée Kori, elle incarne Koridwen dans le jeu vidéo WOT

    Le silence. Plus un son. Voilà ce qu’il reste à Koridwen au fond de sa campagne. Elle et ses animaux. Une seule occupation : prendre soin d’eux, pour ne pas penser, pour s’occuper l’esprit et ne pas sombrer. Koridwen tient son prénom...
    Voir plus

    Surnommée Kori, elle incarne Koridwen dans le jeu vidéo WOT

    Le silence. Plus un son. Voilà ce qu’il reste à Koridwen au fond de sa campagne. Elle et ses animaux. Une seule occupation : prendre soin d’eux, pour ne pas penser, pour s’occuper l’esprit et ne pas sombrer. Koridwen tient son prénom de sa grand-mère qui était sorcière. Un prénom prédestiné à être attribué à une jeune femme libre, indépendante, courageuse et forte qui sauvera le monde du chaos.

    Elle décide de retrouver Max, son cousin atteint de déficience mentale dans un institut spécialisé. Et maintenant que faire ?

    Comment trouver des gens avec qui elle pourrais vivre (survivre) sans perdre son indépendance ? Partir à Paris et retrouver les experts WOT est sa seule option. Bouger, aller au-devant de grands dangers, mais ne pas attendre la mort sans rien faire. Et pourquoi pas anéantir ce satané virus en remontant dans le passé.

    541 km séparent la Bretagne de Paris. 541 k à parcourir avec un tracteur, en parcourant des villages abandonnés, des villes fantômes, retrouver des survivants devenus hostiles dans des hameau. Ils se font attaqués, tirés dessus, mais courageux et déterminés ils partent vers leur destin.

    Pendant leur périple ils font la connaissance de survivants avec qui ils sympathisent. Nous retrouvons bien évidemment au fil des pages Jules, Yannis et Stéphane. L’histoire est vécue par Koridwen dont nous avons sont point de vue. Le quotidien de Kori dans ce roman est rempli de chanson, de magie, de sorcellerie, de prémonitions, de signes qui la guident vers son destin, tout en la rassurant. Elle sent la présence de sa grand-mère à côté d’elle pour l’épauler dans sa mission.

    Elle doit faire face aux dangers quotidiens, aux crises d’angoisses de son cousin, à survivre face aux gangs qui en veulent à sa vie. Elle est solitaire, aime son indépendance, est organisée et prudente.

    Ce livre se lit en complément de l’histoire de Jules

    https://www.bejiines.fr/2019/07/livres-pkj-u4-Jules-Koridwen-Yannis-Stephane.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Pour celui-ci aussi je l'ai préféré au tome sur Yannis les filles ont beaucoup plus de caractère et apporte plus à l'histoire notamment kori car elle est le centre qui permet de régler le problème parce que les autres ne font pas plus avancer l'histoire ni l'explique par rapport aux autres.
    On...
    Voir plus

    Pour celui-ci aussi je l'ai préféré au tome sur Yannis les filles ont beaucoup plus de caractère et apporte plus à l'histoire notamment kori car elle est le centre qui permet de régler le problème parce que les autres ne font pas plus avancer l'histoire ni l'explique par rapport aux autres.
    On a ici un autre histoire même si elle rejoins les autres on explique plus le pourquoi du comment et j'apprécie vraiment l'heroine qui est très débrouillarde et intelligente.
    Pour les autres personnages secondaires ils sont aussi importants et intéressants car ils permettent d'avancer l'intrigue sans la ralentir ni rester dans le fond.
    Ce tome est très riche en action par rapport aux autres même si Stéphane on en avait beaucoup là c'est vraiment plus fort celui-ci est indispensable si on veut comprendre l'histoire dans sa globalité et moins se centrer sur les personnages et leurs sentiments mais le contexte dans lequel est le monde avec u4.
    C'est mon tome préférè des trois que j'ai lu car je comprend enfin comment l'histoire va se conclure ce qu'on ne savait pas sur les autres tomes et le plus rythmé.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai découvert la série U4 en septembre dernier avec ma lecture de Yannis de Florence Hinckel. J'avais été un peu déçue par l'histoire mais j'avais très envie de persister en lisant le livre sur Koridwen. Je remercie donc Babelio et les éditions Nathan et Syros pour m'avoir proposé ce...
    Voir plus

    J'ai découvert la série U4 en septembre dernier avec ma lecture de Yannis de Florence Hinckel. J'avais été un peu déçue par l'histoire mais j'avais très envie de persister en lisant le livre sur Koridwen. Je remercie donc Babelio et les éditions Nathan et Syros pour m'avoir proposé ce livre.

    Pour commencer, je pense qu'un petit rappel de la série s'impose ! U4 est une série de 4 livres écrite par 4 auteurs français où 4 personnages (chacun héros d'un des romans) se rencontrent. Chaque livre peut se lire indépendamment des autres car bien que les histoires soient liées, elles n'ont pas la même fin.

    Dans cette série, le virus U4 a contaminé le monde et seuls les ados de 15 à 18 ans ont survécu à l'épidémie. Abandonnant la ferme de ses parents, Koridwen décide de se rendre à Paris en tracteur, accompagnée de son cousin, Max.

    Koridwen est une jeune fille incroyable. Très vite, je me suis attachée à elle. Sa détermination et son indépendance m'ont immédiatement plu. Ses racines bretonnes contribuent à mon intérêt pour ce personnage. En effet, elle est très attachée à sa grand-mère (ou plutôt aux souvenirs de sa grand-mère car celle-ci est décédée) qu'elle appelle Mamm-gozh. Cette dernière la guide tout au long de son périple. De plus, Koridwen est suivie par une petite comptine en breton dont l'on découvre vite la signification. J'ai adoré découvrir ce folklore et ces légendes celtiques, ce sujet apporte du relief à l'histoire et la différencie des autres de la saga. En lisant U4.Yannis, je trouvais qu'il manquait quelque chose pour vraiment être happée dans l'histoire et j'ai trouvé ce petit détail que je recherchais dans U4.Koridwen.

    Les personnages secondaires sont impressionnants eux aussi. J'ai adoré Anna, le mystérieux Marek ou encore Kadi. Ce tome ci nous permet de connaître un peu mieux Jules mais je n'ai toujours pas réussi à accrocher avec Stéphane... Cette fille semble exécrable !

    Comme dans U4.Yannis, le rythme est très soutenu, les évènements s'enchaînent à une vitesse folle et les rencontres se succèdent. L'ensemble est peut être parfois difficile à suivre mais étant donné que j'ai lu une bonne partie du roman d'une traite, ça ne m'a pas dérangée.

    L'univers est le même que pour tous les livres U4, bien travaillé et pour ce que j'en ai lu, en accordance avec les autres livres de la saga. L'idée de départ des 4 auteurs est excellente et le résultat est réussi ! La rencontre avec Yannis, Jules et Stéphane est intéressante et je ne me suis absolument pas ennuyée à lire certains passages communs que j'avais déjà pu découvrir sous le point de vue de Yannis.

    Et puis est venue la fin... mais quelle fin !!! Pour tout vous dire, la fin que j'avais espéré en lisant U4.Yannis (et qui avait été différente de celle que j'imaginais) s'est déroulée dans U4.Koridwen ! Dès les premiers chapitres, des indices sont disséminés mais je n'avais rien vu venir, d'autant plus que j'avais lu les 100 premières pages d'une manière décousue puis que j'ai enchaîné les 300 autres dans la même journée, j'avais donc oublié les détails du début. Une fois que je me suis rendue compte de ce qui allait se passer, je ne pouvais plus lâcher le livre. J'ai même relu les premiers chapitres pour vérifier que la fin concordait vraiment avec les indices laissés par l'auteur. La conclusion est donc vraiment incroyable et c'est sans doute ce que je retiendrais du roman !

    D'après ce que j'ai compris et ce que j'en ai déduit, Koridwen est la seule des 4 personnages de cette saga à avoir cette fin et bien que je n'ai pas lu U4.Jules et U4.Stéphane, j'ai l'impression que U4.Koridwen est LE livre à lire pour découvrir une conclusion parfaite à cette saga...

    U4.Koridwen est selon moi plus abouti que U4.Yannis, l'autre livre de cette saga que j'ai eu l'occasion de lire, notamment grâce à l'histoire personnelle de la jeune fille que j'ai trouvé beaucoup plus intéressante et une fin à couper le souffle ! Cependant, j'hésite encore à lire les 2 tomes restants concernant Jules et Stéphane car ces personnages me semblent moins intéressants...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Tout d'abord je tiens à dire que j'apprécie beaucoup le principe de quatre tomes écrit par quatre auteurs différents, cela permet de découvrir la plume de chaque auteur dans le même thème.

    Koridwen est donc une Bretonne qui a perdu toute sa famille à cause du virus U4. Un mot laissé par...
    Voir plus

    Tout d'abord je tiens à dire que j'apprécie beaucoup le principe de quatre tomes écrit par quatre auteurs différents, cela permet de découvrir la plume de chaque auteur dans le même thème.

    Koridwen est donc une Bretonne qui a perdu toute sa famille à cause du virus U4. Un mot laissé par Kronos pour les joueurs de Warriors of Time va changer son destin. Ces joueurs vont devoir se trouver le 24 décembre à Paris afin de peut-être sauver l'humanité.
    Au début, elle ne va pas croire à ce message mais elle va lire une lettre de sa grand-mère lui étant adressée et ce qu'elle découvre va la pousser à Paris.

    J'ai beaucoup aimé le personnage de Koridwen, elle est forte, courageuse et surtout ne perd la tête dans les moments dangereux. Elle est très mature et sait très bien prendre les bonnes décisions afin de survivre dans un monde surveillé par des militaires et avec des adolescents devenus complètement fou.
    Lors de son début de voyage, elle va chercher son cousin, Max. Ayant un handicap mental Koridwen va prendre soin de lui comme jamais. C'est le seul membre de sa famille qui lui reste. Max est un personnage auquel on s'attache beaucoup et voit tout l'amour que Koridwen essaye de lui donner.

    Plus le temps passe plus il va être dur pour Koridwen d'aller au point rendez-vous. Tous les événements qui se passent dans ce livre, nous tiennent en haleine ! On ne peut lâcher Koridwen car on veut savoir comment va se terminer cette quête, qui sont les joueurs de WOT, que va-t-il se passer après ? Tout pleins de questions qui ne peuvent rester sans réponse.

    Au final, j'ai passé un très bon moment de lecture qui a même été une surprise, je ne pensais pas que cela serait autant addictif. Une aventure que j'ai adoré suivre au côté de Koridwen.

    Clara Dream Books (http://claradreamsbooks.blogspot.fr/2015/10/u4-koridwen-de-yves-grevet.html)

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • U4 est un énième roman jeunesse catastrophe. Rien de très innovant ou spectaculaire dans le concept ou la mise en place. Et pourtant, cela fonctionne. On se retrouve en France après qu'un virus ait décimé 90 % de la population mondiale. Il semblerait que les survivants soient des jeunes...
    Voir plus

    U4 est un énième roman jeunesse catastrophe. Rien de très innovant ou spectaculaire dans le concept ou la mise en place. Et pourtant, cela fonctionne. On se retrouve en France après qu'un virus ait décimé 90 % de la population mondiale. Il semblerait que les survivants soient des jeunes ados.

    On va retrouver l'histoire déclinée autour de quatre romans, quatre personnalités, le produit de l'invention de quatre auteurs distincts et de génie. J'aime bien l'idée que l'on puisse lire un ou plusieurs romans et dans un ordre aléatoire. C'est un plus !

    J'ai choisie Koridwen pour la découverte de cette aventure. Koridwen, une fille pas banale à l'héritage celtique... Troublante, forte, devenue adulte très vite après de douloureux évènements. Elle n'hésitera pas à prendre son cousin sous son aile, quitter un quotidien qui la maintient en vie et prendre le risque de partir pour une mission altruiste. On part pour Paris : ils se sont donnés rendez vous dans l'optique de comprendre, de revenir en arrière et de changer le monde.

    Le récit mélange à merveille l'univers cyber et moderne avec les illustres légendes bretonnes.

    L'écriture est fluide et agréable. On avance avec fébrilité dans une société dévastée dans lequel on entretient peu d'espoir.

    Amour, amitié, les relations humaines sont complexes à tisser et filantes. Les déceptions et les pertes éprouvent et fustigent. Un parcours contre la montre et de tous les dangers vous attend.

    N'attendez plus ou il sera trop tard !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Très très bon livre, après avoir lue Jules, je me suis penchée sur Koridwen et je ne regrette pas. On voit comme tout se recoupe et se rejoins. C'est super .

    Très très bon livre, après avoir lue Jules, je me suis penchée sur Koridwen et je ne regrette pas. On voit comme tout se recoupe et se rejoins. C'est super .

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier :

    Un virus a emporté 90% de la population mondiale. Il ne reste plus que des adolescents, livrés à eux même, et quelques adultes ici et là, bien calfeutrer chez eux. Koridwen est une jeune bretonne qui vit dans un hameau. Depuis que tout son entourage...
    Voir plus

    L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier :

    Un virus a emporté 90% de la population mondiale. Il ne reste plus que des adolescents, livrés à eux même, et quelques adultes ici et là, bien calfeutrer chez eux. Koridwen est une jeune bretonne qui vit dans un hameau. Depuis que tout son entourage est mort, chaque jour elle s'occupe des bêtes, à s'en épuiser. Elle les nourrit, les trait, pour se rassurer. Mais très vite, elle réalise qu'elle n'est pas en sécurité toute seule à la ferme et qu'il faut partir. Il lui faut donc un nouvel objectif pour s'occuper l'esprit et ne pas craquer. Elle part alors chercher Max, pour se rendre en tracteur à une destination bien précise : Paris. C'est Warriors of Time, jeu en ligne auquel elle jouait avant l'épidémie, qui a influencé son choix. Le maître du jeu a laissé un dernier message à ses joueurs, avant que les réseaux ne s'éteignent. Il dit pouvoir remonter le temps. RDV à Paris le 24 décembre...

    La série U4 est une série de quatre tomes indépendants, dont le concept me plaît beaucoup. Ecrite par quatre auteurs français, cette série nous propose une aventure post-apocalyptique, vécue par quatre adolescents. J'avoue avoir eu peur du thème de cette série, que ce soit un peu du déjà vu. Mais la petite originalité se tient dans le fait que cet univers post-apocalyptique frôle parfois le fantastique. Un mystérieux maître du jeu parle de remonter le temps et du pouvoir de réécrire l'histoire. Est-ce la vérité? Ou rien qu'une blague? On s'interroge beaucoup et j'ai trouvé l'idée vraiment sympa. Dans ce tome ci, cette petite touche de fantastique est aussi présente dans le personnage de Koridwen. Selon sa grand mère et ses croyances, elle pourrait sauver le monde du chaos...

    J'ai tout de suite accroché au personnage de Koridwen. C'est une jeune fille réfléchie, organisée, responsable. Elle n'aime pas se sentir vulnérable et tient à sa liberté, son indépendance. Elle tente aussi de garder les pieds sur terre malgré les affirmations du maître du jeu et les croyances anciennes de sa grand mère. J'ai aussi bien apprécié que petit à petit, elle finisse par rentrer dans les délires de sa grand mère justement. Jusqu'à y croire pour de bon, même si il lui est difficile de l'avouer. Parce ce que ça revient à croire aux légendes bretonnes, en la magie de sa grand-mère, croire en ses rêves étranges... Surtout qu'elle a d'autres problèmes à gérer. Elle doit protéger Max. Et le danger est là, à chaque coin de rue. Des jeunes aux comportements hostiles et malveillants, des bandes qui s'affrontent, et la présence de l'armée dont on ne connaît pas les intentions exactes, si ce n'est au moins contrôler les adolescents...

    Dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment. Malheureusement, à un moment donné, je me suis fâchée avec ma lecture. Elle n'était plus aussi agréable. Je me suis rendue compte que j'avais peut-être de trop grandes attentes pour ma première lecture de la série U4. D'abord, je m'attendais à quelque chose de ... palpitant. Et ce n'est pas vraiment le cas dans Koridwen. Le rythme est assez lent car nous suivons toutes les étapes de son voyage vers Paris et son point de rendez-vous. Il est bien entendu question de survie tout au long de la lecture, mais les rencontres de la jeune fille prennent beaucoup de place. Je comprends que les rencontres soient importantes, puisque chaque personne peut représenter un danger, ou une aide précieuse. Mais il y en avait bien trop à mon goût. Je n'avais pas non plus l'impression de m'attacher à ces personnes alors que Koridwen, liant de nouvelles amitiés, semblait parfois très proche d'elles. J'ai trouvé dommage que ces nombreuses rencontres ne me fassent pas le même effet.

    Je vais donc voir ce que propose les trois autres tomes de la série parce qu'ils m'intéressent toujours autant. J'ai bon espoir que ce soit l'intégralité de la série qui vaut le coup d'oeil. On a d'ailleurs un petit aperçu des trois autres personnages, qui nous donne envie de découvrir leur aventure respective. Et puis, j'ai bien aimé la fin de ce tome ci. Une fin ouverte qui nous fait réfléchir à la suite. On a envie d'en savoir plus, savoir ce qu'il y a après tout ça. Peut-être y aura t-il quatre autres tomes, l'été prochain. Pourquoi pas? ^^

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai toujours du mal avec les ouvrages extrêmement mis en avant parce que j'attends toujours quelque chose d'exceptionnelle en retour. Je trouvais originale l'idée que chaque livre se lise indépendamment et en même temps nous donne une vision différente de l'histoire. Koridwen preuve de beaucoup...
    Voir plus

    J'ai toujours du mal avec les ouvrages extrêmement mis en avant parce que j'attends toujours quelque chose d'exceptionnelle en retour. Je trouvais originale l'idée que chaque livre se lise indépendamment et en même temps nous donne une vision différente de l'histoire. Koridwen preuve de beaucoup de sang-froid pour gérer la situation, et ...
    Avis complet : http://sariahlit.blogspot.fr/2015/09/u4-koridwen.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.