Turgot et Adam Smith ; une étrange proximité

Couverture du livre « Turgot et Adam Smith ; une étrange proximité » de Anne-Claire Hoyng aux éditions Honore Champion
Résumé:

Plusieurs textes de Turgot, réunis dans ses «Réflexions pour deux étudiants chinois», parues dans les Ephémérides de novembre 1769 à janvier 1770, ont inspiré La Richesse de nations publiée six ans plus tard par Adam Smith (1776).

Anne Claire Hoyng prolonge l'interrogation de nombreux... Voir plus

Plusieurs textes de Turgot, réunis dans ses «Réflexions pour deux étudiants chinois», parues dans les Ephémérides de novembre 1769 à janvier 1770, ont inspiré La Richesse de nations publiée six ans plus tard par Adam Smith (1776).

Anne Claire Hoyng prolonge l'interrogation de nombreux chercheurs antérieurs : pourquoi Smith n'a-t-il jamais cité Turgot ? Elle confirme que Smith a bien connu Turgot dans les salons parisiens en 1766 ; et qu'il a maintenu longtemps le contact avec lui, ce dont les bibliothèques des deux hommes apportent la preuve.

Exploitant l'importante correspondance des hommes et des femmes qui ont accompagné la naissance de l'économie politique à Paris, au temps des Lumières, cet essai démontre aussi qu'Adam Smith, comme Turgot, prolonge l'Essai sur la nature du commerce en général (1755). L'oeuvre posthume de Cantillon laisse en effet des traces profondes chez l'un et l'autre des deux économistes.

Ce bel essai d'histoire économique rappelle donc les solides racines françaises de l'économie politique que la doctrine classique rattacherait aux seules sources écossaises.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions