Tuez-moi demain

Couverture du livre « Tuez-moi demain » de Dominique Terrier aux éditions Carnet A Spirale
Résumé:

Dominique Terrier nous embarque dans ce road movie rocambolesque passant par Paris, Lyon, la Corse, Londres ou encore l'Écosse, met en scène Poulbot et sa bande de potes, un brin marginaux, liés à la vie à la mort depuis l'enfance. Toujours partants pour des coups fumants ou fumeux, souvent à... Voir plus

Dominique Terrier nous embarque dans ce road movie rocambolesque passant par Paris, Lyon, la Corse, Londres ou encore l'Écosse, met en scène Poulbot et sa bande de potes, un brin marginaux, liés à la vie à la mort depuis l'enfance. Toujours partants pour des coups fumants ou fumeux, souvent à l'insu de leur plein gré, les joyeux drilles vont croiser des trafiquants d'organes, des nazis en mal de suprématie, le chanteur de Deep Purple et un diamant disparu depuis la seconde guerre mondiale. Tuez-moi demain a un petit goût vintage que revendique l'auteur :« C'est un hommage aux romanciers de l'après-guerre qui ont secoué le cocotier du politiquement correct, des auteurs qui employaient un nouveau langage, basé sur l'argot mais constamment inventif, où la métaphore et le bon mot fleurissaient entre les pavés de Paris. Je pense à Albert Simonin, Antoine Blondin, Alphonse Boudard et Frédéric Dard ». Ce polar est mené tambour battant à coups de références cinématographiques et musicales. « Mes films de chevet, ceux qui m'inspirent le plus sont ceux de Georges Lautner où Michel Audiard, scénariste et dialoguiste, mettait les cons au pilori ». Avis aux amateurs, ils y trouveront leur compte !

Donner votre avis

Avis(1)

  • « Polar pas sérieux dans lequel on tue pour rire ». Telle est une partie de la dédicace de l'auteur sur mon exemplaire rapporté du salon « sang pour sang polar » du 3 Mars 2018.
    Polar particulièrement jubilatoire, véritable remède contre la morosité qui devrait être disponible dans toutes les...
    Voir plus

    « Polar pas sérieux dans lequel on tue pour rire ». Telle est une partie de la dédicace de l'auteur sur mon exemplaire rapporté du salon « sang pour sang polar » du 3 Mars 2018.
    Polar particulièrement jubilatoire, véritable remède contre la morosité qui devrait être disponible dans toutes les bonnes pharmacies et remboursé par la sécu .
    Les duettistes principaux de ce récit sont Poulbot Montmartrois pure souche éduqué à l'école de la rue et son fidèle pote de toujours Lolo « issu d'une longue lignée d'abrutis congénitaux » mais éminemment sympathique par ailleurs. L'activité principale de notre duo de choc au début du roman consiste à prolonger l'apéro ( 9h47, record à battre ) afin de surveiller, de leur bistrot favori, le coin de la rue puisque l'aventure surgit toujours de là.
    Mais ce sont surtout des emmerdes qui se pointent du coin de la rue et nos héros ( ou anti-héros c'est selon ) secondés par Dudley SMITH ( à ne pas confondre avec un homonyme cher à James Ellroy) et Claudius « Lyonnais jusqu'à la moelle » vont se trouver confrontés à quelques situations délicates et côtoyer toute une galerie de personnages truculents mais pas toujours de bonne compagnie.
    Une bande de nazillons nostalgiques ayant pour chef de meute sadique le neveu d'un célèbre acteur allemand, une ninja fille du chanteur d'un groupe de rock mythique qui flingue autant que Ventura/Blier/Blanche dans « Les Barbouzes » , une Milady châtelaine écossaise petite-fille d'une légende du crime ayant fait le serment de poursuivre l'oeuvre de son illustre grand-père, des kidnappeurs bras-cassés fans des verts ( l'équipe de foot pas les écolos), des marins au curieux besoin de faire des phrases, des Corses sympas mais avec leurs proverbiaux et ancestraux conflits familiaux, Robert Mitchum (?).
    Dans ce livre on se mitraille, se chevrotine, se broie, s'étripe, se tisonne, se dynamite ( je sais tous les verbes sont pas dans le dico ) allègrement mais toujours dans la bonne humeur ( celle du lecteur en tout cas) car on l'a dit au début c'est pour rire.
    Certains esprits chagrins rétorqueront que ce livre est un peu court. Je rétorquerai à mon tour que la densité des intrigues est telle que plus entraînerait un risque d'overdose pour le lecteur normalement constitué ne pouvant raisonnablement intégrer en une seule fois l'intégralité des bons mots que l'auteur distille en rafales dans un esprit que ne renierait pas Monsieur Audiard.
    Je suis ressorti de l'aventure avec les muscles zygomatiques fatigués mais tellement satisfait de ce moment passé avec Poulbot, Lolo and co que je suis partant pour un nouveau tour de grand huit du rire avec eux.
    Merci Monsieur Dominique TERRIER pour cet excellent polar humoristique et merci de bien vouloir nous concocter une suite aussi déjantée, en prenant votre temps bien sur car je sais que vous écrivez surtout pour le plaisir, le nôtre et le vôtre, sans contrainte.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions