• "J’ai depuis longtemps ce livre en moi. Il relate la disparition de ma mère, alors que j’étais encore un enfant. C’est un court roman, plus précisément une autofiction, c’est-à-dire une autobiographie consciente de son impossibilité : je ne suis jamais que la fiction de mes souvenirs, de ma mémoire. C’est un livre sur l’enfance et l’innocence, sur l’aveuglement et la perte. Sur l’écriture, aussi. Un livre du « je » que j’aimerais croire universel : un enfant, sa maman, la mort."
    On suit le parcours de cette famille selon le point de vue du plus jeune fils dont la maman découvre qu'elle est atteinte d'un cancer du sein. Ce roman met en lumière les moyens mis en oeuvre par la maman pour apaiser les craintes de ses enfants, le courage de cette dernière pour affronter les désillusions, les traitements et profiter des moments heureux. Mais un focus est mis aussi sur l'amour de ce jeune homme pour sa maman, avec ses réflexions et craintes d'enfant.
    Ce roman se lit comme une lettre d'amour qu'Arnaud enverrait à sa maman, écrite avec une plume belle, juste, non larmoyante et pudique. Un récit fort et profond.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com