Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Trois nouvelles ; three short stories

Couverture du livre « Trois nouvelles ; three short stories » de Edgar Allan Poe aux éditions Langues Pour Tous
Résumé:

Trois nouvelles de l'un des plus grands auteurs américains du XIXe siècle.
La chute de la maison Usher : Quel est le rôle de l'antique demeure familiale dans les troubles psychiques qui assaillent le dernier descendant de la famille Usher ? Le chat noir : L'assassin a dissimulé le corps de sa... Voir plus

Trois nouvelles de l'un des plus grands auteurs américains du XIXe siècle.
La chute de la maison Usher : Quel est le rôle de l'antique demeure familiale dans les troubles psychiques qui assaillent le dernier descendant de la famille Usher ? Le chat noir : L'assassin a dissimulé le corps de sa femme dans le mur de sa cave. Mais il sera trahi par un chat qu'il a sans le savoir enfermé avec la morte. La barrique d'amontillado : Sous le prétexte de vérifier l'authenticité d'un grand cru, l'auteur entraîne dans les cryptes où il entrepose son vin, un ami dont il veut se venger.

Donner votre avis

Avis (1)

  • Une édition (Belin/Gallimard) bien pensée, les collégiens le reconnaîtront-ils ?
    A noter la rubrique groupements de textes, qui propose un extrait de Frankenstein, de La peur, Dracula, Le mystère de la chambre jaune, et même une planche de BD (120, rue de la Gare). Une débauche d'astuces pour...
    Voir plus

    Une édition (Belin/Gallimard) bien pensée, les collégiens le reconnaîtront-ils ?
    A noter la rubrique groupements de textes, qui propose un extrait de Frankenstein, de La peur, Dracula, Le mystère de la chambre jaune, et même une planche de BD (120, rue de la Gare). Une débauche d'astuces pour éveiller la jeunesse ?
    En revanche, je dois dire de manière toute personnelle que lire le texte Ligeia est une souffrance littéraire caractérisée (surtout la première moitié) ; les enseignants qui souhaiteraient dégoûter à tout jamais les collégiens de la lecture auront ici trouvé le texte idéal. Pourquoi ne pas l'éviter ? Il existe tellement d'autres classiques ou de textes agréables. Bien sûr, je n'ôte pas à Poe le droit de l'avoir écrit, ni à Baudelaire celui de l'avoir traduit ; je trouve juste le résultat insupportable.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.