Trois jours et une vie

Couverture du livre « Trois jours et une vie » de Pierre Lemaitre aux éditions Lgf
  • Date de parution :
  • Editeur : Lgf
  • EAN : 9782253070825
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

« À la fin de décembre 1999, une surprenante série d'événements tragiques s'abattit sur Beauval, au premier rang desquels, bien sûr, la disparition du petit Rémi Desmedt. Dans cette région couverte de forêts, soumise à des rythmes lents, la disparition soudaine de cet enfant provoqua la stupeur... Voir plus

« À la fin de décembre 1999, une surprenante série d'événements tragiques s'abattit sur Beauval, au premier rang desquels, bien sûr, la disparition du petit Rémi Desmedt. Dans cette région couverte de forêts, soumise à des rythmes lents, la disparition soudaine de cet enfant provoqua la stupeur et fut même considérée, par bien des habitants, comme le signe annonciateur des catastrophes à venir.
Pour Antoine, qui fut au centre de ce drame, tout commença par la mort du chien.»   Pierre Lemaitre, Prix Goncourt 2013 avec Au revoir là-haut, revient ici à une forme brève de roman psychologique noir, où l'on retrouve son art unique d'émouvoir et de torturer son lecteur.
    Un huis clos oppressant où l'on reconnaît la patte d'un roi du thriller, aussi talentueux dans la petite histoire que dans la grande. Valérie Gans, Figaro Madame.
  Un roman dur, admirable, empreint de mensonges, de terreurs nocturnes et de culpabilité. Bernard Poirette, RTL.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis(40)

  • Ce n’est pas évident de parler de ce roman sans en dévoiler l’intrigue. Juste quelques mots… l’auteur parvient à nous faire ressentir l’angoisse du personnage principal au point de nous empêcher de lâcher le roman tant on a envie d’en connaître la fin.

    Mi-polar, mi-roman, superbement...
    Voir plus

    Ce n’est pas évident de parler de ce roman sans en dévoiler l’intrigue. Juste quelques mots… l’auteur parvient à nous faire ressentir l’angoisse du personnage principal au point de nous empêcher de lâcher le roman tant on a envie d’en connaître la fin.

    Mi-polar, mi-roman, superbement écrit, Trois jours et une vie parle de la vie dans une petite cité rurale, de l’enfance, des non-dits, du remords et de la culpabilité.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Trois jours qui font tout basculer, trois évènements majeurs dans la vie du narrateur et trois heures pour lire ce roman qui prend des allures de polar sans l'être tout à fait.
    Comment la mort d'un chien va-t-elle jusqu'à provoquer l'irrémédiable, la colère et la fureur de ce gamin de douze ans...
    Voir plus

    Trois jours qui font tout basculer, trois évènements majeurs dans la vie du narrateur et trois heures pour lire ce roman qui prend des allures de polar sans l'être tout à fait.
    Comment la mort d'un chien va-t-elle jusqu'à provoquer l'irrémédiable, la colère et la fureur de ce gamin de douze ans ? Comment la culpabilité, mais aussi l'enchaînement des évènements (Noël, la tempête de 1999, et je n'en dis pas plus pour ne rien déflorer de l'intrigue !) vont-elles manipuler Antoine, le faire passer par tout un registre d'émotions que l'auteur peint à merveille ?
    Pas d'empathie particulière pour cet assassin adolescent et pourtant, au fil du roman, on pourrait se surprendre à comprendre ou compatir...Et si c'était finalement sa solitude qui l'avait conduit à ce geste fâcheux ?
    J'ai eu un peu plus de mal avec la fin, sans doute parce qu'un peu convenue, mais il faut admettre qu'elle explique beaucoup de choses. Elle laisse quelques perspectives en suspens.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Inconditionnelle de Pierre Lemaitre, je ne l'ai pas retrouvé dans ce dernier roman. Je ne suis pas parvenue à m'intéresser ni à l'histoire ni aux personnages ; pire, en plus de l'ennui, ça m'a agacée. Je n'en reviens pas encore !

    Inconditionnelle de Pierre Lemaitre, je ne l'ai pas retrouvé dans ce dernier roman. Je ne suis pas parvenue à m'intéresser ni à l'histoire ni aux personnages ; pire, en plus de l'ennui, ça m'a agacée. Je n'en reviens pas encore !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • « À la fin de décembre 1999, une surprenante série d'événements tragiques s'abattit sur Beauval, au premier rang desquels, bien sûr, la disparition du petit Rémi Desmedt.
    Dans cette région couverte de forêts, soumise à des rythmes lents, la disparition soudaine de cet enfant provoqua la stupeur...
    Voir plus

    « À la fin de décembre 1999, une surprenante série d'événements tragiques s'abattit sur Beauval, au premier rang desquels, bien sûr, la disparition du petit Rémi Desmedt.
    Dans cette région couverte de forêts, soumise à des rythmes lents, la disparition soudaine de cet enfant provoqua la stupeur et fut même considérée, par bien des habitants, comme le signe annonciateur des catastrophes à venir.
    Pour Antoine, qui fut au centre de ce drame, tout commença par la mort du chien. » P.L.

    C'est à travers les mots de l'auteur que l'on peut résumer ce roman articulé en trois parties. Tout d'abord Antoine subit la disparition de ce petit voisin comme un séisme, une introspection sur lui-même et devient ce qui le définit. Puis le tourment. Le secret le ronge depuis tellement d'années qu'il ne trouve que le sexe comme expiation. Car oui, il est responsable de cette disparition...mais ne comptez pas sur moi pour vous révéler dans quelles circonstances! Il se punit lui-même, se flagelle à travers des décisions, des choix personnelles tout à fait étonnants. Et enfin l'acceptation accompagnées de révélations sur cette journée. En acceptant ce fardeau il ouvre les yeux sur les secrets de son enfance.

    Cette histoire qui peut paraître un malheureux accident décrit un tourbillon de sentiments notamment le regret et ses tourments. L'importante dimension psychologique est caractérisée par l'âge d'Antoine qui n'avait que douze ans au moment des faits. Doit-on minimiser les faits parce qu'il s'agit d'un enfant? Ou bien doit-il, ou peut-il prendre ses responsabilités?

    Il est difficile à la lecture du roman de rester indifférent aux émotions qui nous ébranlent, de prendre partie mais aussi de condamner. Il réveille notre morale où résonne une certaine conscience collective et la piétine afin d'éveiller un flot de réflexions, d'abattre nos certitudes et ainsi se poser la question: "Que ferais-je à sa place?". Un beau roman définit par une fragilité dont se dégage une grande force à l'image de la tempête qui scelle le destin d'Antoine et de son village. A lire autour d'un chocolat chaud et d'un cannelé par un après-midi venteux. Qu'il est bon de lire Pierre Lemaitre !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Excellent Pierre Lemaître pour ce roman en trois parties qui m'as littéralement scotché, une première partie terrible, angoissante suivi de la deuxième plus posée pour finir sur une fin en apothéose , l'histoire d'une vie, l'histoire d'un petit garçon, d'une disparition dans une forêt, des...
    Voir plus

    Excellent Pierre Lemaître pour ce roman en trois parties qui m'as littéralement scotché, une première partie terrible, angoissante suivi de la deuxième plus posée pour finir sur une fin en apothéose , l'histoire d'une vie, l'histoire d'un petit garçon, d'une disparition dans une forêt, des secrets, des mensonges, des non-dits et des rebondissements à n'en plus finir qui vont vous tenir en haleine et psychologiquement vous faire vivre un tsunami d'émotions.
    Bon vous l'aurez compris sans rien dévoilé de l'histoire je vous invite fortement à découvrir trois jours et une vie que vous ne mettrez pas trois jours a lire...c'est certain!!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C'est dur de faire cette chronique car j'ai pas envie de dévoiler l'histoire, toujours est-il que pour moi Pierre Lemaitre est une valeur sûre et je me suis plongée dans cette lecture confiante et assurée d'avoir des sensations fortes et de l'émotion. Quel talent ! quelle plume ! J'ai adoré,...
    Voir plus

    C'est dur de faire cette chronique car j'ai pas envie de dévoiler l'histoire, toujours est-il que pour moi Pierre Lemaitre est une valeur sûre et je me suis plongée dans cette lecture confiante et assurée d'avoir des sensations fortes et de l'émotion. Quel talent ! quelle plume ! J'ai adoré, c'est un coup de coeur pour moi. Tout est maîtrisé, tout est à sa place, chaque virgule, chaque phrase, tout les événements s'enchaînent avec brio. Ca fait déjà quelques semaines que j'ai fini ce magnifique roman et j'y pense encore tant les mots m'ont touchée . Je me suis prise à éprouver des sentiments forts comme si c'était moi la coupable.

    Cette histoire est finalement assez banale en apparence , une petite ville où tout le monde connait tout le monde et où les ragots vont bon train, les apparences sont importantes et tout le monde surveille tout le monde. Un petit garçon grandit seule avec sa mère qui est assez sévère, il se sent très seul et n'a pas beaucoup d'occasion de se sentir comme les autres. Il grandit et un jour tout bascule, il commettra un geste qu'il regrettera toute sa vie, qui lui fera vivre des moments de désespoir, de tristesse intense. Tout ceci est vraiment bien décrit, bien décortiqué et on y croit à fond, on a de la compassion pour cet être fragile et perdu. Ce qui est assez déroutant et horrible dans cette histoire c'est que le meurtrier soit si jeune et la victime également, j'ai aimé le fait que l'auteur se concentre aussi sur la psychologie des personnages et pas seulement sur l'horreur de l'acte irréparable.

    La fin est bien trouvée et aussi bien traitée que le reste du roman et c'est d'ailleurs ce qui manque à la plupart des thrillers la fin étant souvent bâclée. Un thriller psychologique de haut niveau qui vous fera oublier tout ce qui vous entoure pendant quelques heures de lecture palpitantes et fortes en émotions.

    VERDICT

    Impossible de faire l'impasse sur ce merveilleux thriller psychologique . A lire d'urgence, à offrir, à relire , un très bon cru. Coup de coeur pour moi.

    https://revezlivres.wordpress.com/2016/05/13/trois-jours-et-une-vie-pierre-lemaitre/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire et je n’ai pas déconnecté avant la fin : le conteur Pierre Lemaitre nous plonge totalement dans cette bourgade de Beauval. On apprend très vite à connaitre les personnages, Antoine en tête, cet ado de 12 ans, traumatisé par la mort...
    Voir plus

    J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire et je n’ai pas déconnecté avant la fin : le conteur Pierre Lemaitre nous plonge totalement dans cette bourgade de Beauval. On apprend très vite à connaitre les personnages, Antoine en tête, cet ado de 12 ans, traumatisé par la mort d'un chien et plus blessé qu'il ne veut bien l'admettre par sa solitude forcée, alors il tue, donc on sait dès le début qui est l’assassin ! mais à partir de là, c'est le drame, inattendu et brutal, et ce drame va faire basculer sa vie.
    Dans la suite du roman, l'auteur dirige sa fiction dans le cadre réel (grandes tempêtes de 1999) ; ou comment un coup de sang et des pluies torrentielles dévastent tout sur leur passage, au propre et au figuré. Pierre Lemaître nous fait entrer dans les pensées, l'intériorité d'Antoine avec une habileté et une finesse confondantes. Il rend avec beaucoup de justesse son désarroi, sa paranoïa, ses contradictions, sa complexité. Quelle tristesse ! ll traite des thèmes très intéressants de la responsabilité, des conséquences de nos actes, de la culpabilité et surtout, du poids écrasant du secret, qui conditionne toute une vie et la prend en otage....
    Les enfants, ici, sont considérés comme des personnes à part entière : malins, vantards, secrets, cruels, bons élèves ou cancres, aguichants ou stupides, tels qu'ils deviendront adultes. Même si la vérité a bien du mal à éclater, nul n'échappera au châtiment. Bravo encore pour ce coup de maître Monsieur Lemaître !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L'attente était forte après le bijou qu'a été AU-REVOIR LA HAUT, plus dure a été la chute.

    L'histoire commence en 1999. Antoine a 12 ans; c'est un adolescent solitaire, sans figure paternelle, cornaqué par une mère ultra rigide et aigrie par le départ de son mari, mais qu'il veut malgré tout...
    Voir plus

    L'attente était forte après le bijou qu'a été AU-REVOIR LA HAUT, plus dure a été la chute.

    L'histoire commence en 1999. Antoine a 12 ans; c'est un adolescent solitaire, sans figure paternelle, cornaqué par une mère ultra rigide et aigrie par le départ de son mari, mais qu'il veut malgré tout protéger d'autres malheurs. Ses seuls compagnons sont le fils de 6 ans des voisins, Rémi, et leur chien Ulysse, et Antoine va brutalement les perdre tous les deux.

    Quand le père de Rémi achève devant lui le chien renversé par une voiture, Antoine est traumatisé par la cruauté, la violence et l'injustice de la scène. Alors qu'il s'est isolé pour laisser parler son chagrin et que Rémi, ignorant tout du sort du chien, le rejoint dans le bois, Antoine est submergé par la colère et déverse sur l'enfant toute la rage que lui inspire son père pour avoir tué Ulysse; il le frappe avec un morceau de bois et le tue.

    Toute la suite du roman explique comment, après avoir caché le corps dans les bois, Antoine va devoir faire face à son crime, immédiatement après celui-ci mais pendant toute sa vie ensuite, alors qu'il a désormais 24 ans, une épouse et un statut de médecin. Comment se construire lorsque l'on porte un tel fardeau? Comment vivre une vie sereine lorsqu'à tout moment le corps peut refaire surface, le confondre et anéantir sa vie 12 ans après? Doit-on encore payer pour un acte commis alors que l'on n'était qu'un enfant? Le destin ou la chance ont-ils été les seuls à l'oeuvre pour que le drame reste enfoui pendant tant d'années, ou quelqu'un a-t-il protégé Antoine dans l'ombre?

    Je ressors de ma lecture totalement perplexe. Je n'ai retrouvé ni le LEMAITRE de la mythique trilogie VERHOEVEN, ni celui du sublissime AU-REVOIR LA HAUT... à croire que Pierre LEMAITRE est atteint du trouble des personnalités multiples, mais alors celle qui a écrit TROIS JOURS ET UNE VIE ne serait pas ma préférée.

    Le départ de l'histoire m'a semblé assez invraisemblable. Qu'un enfant de 12 ans en tue un de 6 ans, on peut malheureusement y croire, mais que cet adolescent entre en furie au point de battre à mort cet enfant, juste parce qu'un adulte a tué un chien... J'aurais jugé plus crédible de donner à la mort de Rémi un caractère accidentel et ça n'aurait rien enlevé à l'angoisse et à la culpabilité d'Antoine.

    A partir de là, j'étais déjà un peu braquée et du coup je ne suis pas parvenue à entrer dans l'histoire d'Antoine. Pourtant, le sujet est intéressant, les rebondissements sont présents et la curiosité de savoir s'il va finir par être découvert est bien là.

    Pour ces raisons, je ne peux pas vraiment dire que je n'ai pas aimé ce livre, mais il m'inspire un "bof bof". C'est une lecture dont on peut vraiment se passer si on doit choisir dans la bibliographie de Pierre LEMAITRE.

    http://cousineslectures.canalblog.com/archives/2016/04/28/33725428.html

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions