Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Treize façons de voir

Couverture du livre « Treize façons de voir » de Colum Mccann aux éditions Belfond
  • Date de parution :
  • Editeur : Belfond
  • EAN : 9782714470768
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Un vieil homme perd la vie, agressé dans une rue de Manhattan ; un jeune garçon disparaît lors d'une baignade en mer d'Irlande ; une religieuse reconnaît à la télé son tortionnaire ; un jeune homme à cheval vient chercher vengeance sur un chantier ; une jeune femme sergent dans l'US Army passe... Voir plus

Un vieil homme perd la vie, agressé dans une rue de Manhattan ; un jeune garçon disparaît lors d'une baignade en mer d'Irlande ; une religieuse reconnaît à la télé son tortionnaire ; un jeune homme à cheval vient chercher vengeance sur un chantier ; une jeune femme sergent dans l'US Army passe le réveillon du Nouvel An sur le front afghan.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (3)

  • et donne son titre au livre.
    Monsieur Mendelssohn vit sous le regard de sa gouvernante Sally, plonge dans ses souvenirs, sa femme tant aimée, jamais oubliée, son travail, sa position sociale… pour regarder le vieillard qu’il est devenu. Monsieur Mendelssohn est assassiné au sortir d’un...
    Voir plus

    et donne son titre au livre.
    Monsieur Mendelssohn vit sous le regard de sa gouvernante Sally, plonge dans ses souvenirs, sa femme tant aimée, jamais oubliée, son travail, sa position sociale… pour regarder le vieillard qu’il est devenu. Monsieur Mendelssohn est assassiné au sortir d’un restaurant où il a déjeuné avait déjeuner avec son fils. La police regarde les vidéos des caméras de surveillance aux alentours du meurtre, scrute chaque détail, questionne, cherche. Les caméras regardent et enregistrent la vie. « Les caméras sont plus nombreuses en ville que les oiseaux dans le ciel ». En très exactement 175 pages, Colum Mc Cann campe des personnages denses, Ici, il condense, écrit le mot exact sans plus de fioriture, une précision d’orfèvre qui donne beaucoup de densité aux personnages, surtout celui du vieillard et de sa gouvernante. La description de son fils, très courte est bluffante.
    Je me pose une question : Pourquoi à chaque début de chapitre, il y a-t-il des vers où apparait, à chaque fois, un merle noir : « Vingt montagnes enneigées, Sans rien d’animé Que l’œil du merle noir » ? Est-ce le regard extérieur, le lecteur qui regarde l’action se dérouler ?
    Avec les autres nouvelles, l’auteur offrent d’autres regards sur la violence, le rapport parent-enfant.
    Sh’khol décrit une relation mère-fils, le regard de Rebecca sur son fils adoptif handicapé. Tomas, un matin de Noël disparait après avoir reçu son cadeau, une tenue de plongée. Cette disparition pourrait être une métaphore sur le passage de l’enfance à l’adolescence, ce qui expliquerait la fin.
    Dans une autre nouvelle, l’auteur met en scène son métier d’écrivain avec cette jeune femme dans son poste de garde en Afghanistan un soir de Noël.
    Traité autre nouvelle très forte. Beverly nonne se trouve dans sa congrégation en Irlande lorsqu’elle voit et reconnait à la télévision, son violeur. Tout pourrait basculer. Beverly décide de partir à la rencontre de cet homme et la fin est superbe. C‘est pour moi, la meilleure des nouvelles.
    L’auteur décrit la violence sociale ou autre à travers différents prismes, regards, façons de voir. Le regard est le pivot du livre. Les personnages sont bien campés, construits. Comme dans le texte éponyme, tout est dit en peu de mots, mais des mots choisis, ciselés, forts en émotion. .Ce n’est pas qu’un livre où l’on côtoie la tragédie, il y a autre chose de plus fort. Est-ce la vie ?

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un recueil de nouvelles dans lequel les personnes se heurtent à la violence quotidienne. Dans la première nouvelle, on suit la journée d'un vieux juge qui va être assassiné dans la rue sans que personne ne voit rien. L'auteur nous fait jouer les voyeurs à travers les cameras de surveillance....
    Voir plus

    Un recueil de nouvelles dans lequel les personnes se heurtent à la violence quotidienne. Dans la première nouvelle, on suit la journée d'un vieux juge qui va être assassiné dans la rue sans que personne ne voit rien. L'auteur nous fait jouer les voyeurs à travers les cameras de surveillance. Ensuite ce sont des petites nouvelles de drames. Dans l'une d'entre elle, l'auteur nous parle des Sh'kohl, parents ayant perdu leur enfant, mot qui n'existe pas dans notre langue. Un livre intéressant même si ce n'est pas un coup de cœur pour moi.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Colum McCann revient avec un nouveau livre qui en fait est un recueil de nouvelles dont une très courte et un mini roman. J’aime beaucoup cet auteur pour ses histoires, son style, sa poésie.
    Il était en train d’écrire son mini roman quand il a été victime d’une agression à New York, un épisode...
    Voir plus

    Colum McCann revient avec un nouveau livre qui en fait est un recueil de nouvelles dont une très courte et un mini roman. J’aime beaucoup cet auteur pour ses histoires, son style, sa poésie.
    Il était en train d’écrire son mini roman quand il a été victime d’une agression à New York, un épisode qui a bien sûr influencé la suite son écriture puisque toutes les histoires traitent de la violence sous ses différents aspects. Elle peut être physique, morale, psychologique ou encore verbale.
    Mais malheureusement, me concernant, et vraiment j’insiste sur ce point, je n’ai pas été touchée. Le petit roman aurait gagné à être plus court, plus concis, à aller davantage à l’essence de l’histoire et de son dénouement, au profit de la dernière nouvelle, vraiment trop courte et peu narrative à mon goût.
    La nouvelle avec la religieuse est celle qui m’a le plus « accrochée » mais le sujet et le traitement laissent un sentiment de déjà vu ou lu.
    Alors, à vous de découvrir ces Treize façons de voir et de donner votre sentiment !!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.