Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Train de nuit dans la voie lactee n 21 n ed

Couverture du livre « Train de nuit dans la voie lactee n 21 n ed » de Miyazawa K aux éditions Motifs
  • Date de parution :
  • Editeur : Motifs
  • EAN : 9782842611927
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Après traversée de la neige, trois amples nouvelles parmi les chefs-d'oeuvre de miyazawa, sans doute les plus marquées par la foi bouddhiste de l'auteur.
Le violoncelliste gauche, instruit par les animaux, qui deviendra virtuose et guérisseur, matasaburo, l'écolier étrange, le fils du vent, et... Voir plus

Après traversée de la neige, trois amples nouvelles parmi les chefs-d'oeuvre de miyazawa, sans doute les plus marquées par la foi bouddhiste de l'auteur.
Le violoncelliste gauche, instruit par les animaux, qui deviendra virtuose et guérisseur, matasaburo, l'écolier étrange, le fils du vent, et giovanni, le jeune rêveur dans le train de la voie lactée : tous trois nous adressent, à la manière énigmatique et singulière du poète, des signes pour nous permettre de traverser la rivière céleste et de peupler d'étoiles chaleureuses et brillantes le vide du cosmos.

Donner votre avis

Avis (3)

  • Beaucoup connaissent le dessin animé Galaxy 999 de Matsumoto. Pour ceux qui ne l'ont pas vu, il s'agit des aventures d'un adolescent dans un train antique qui parcourt la galaxie. Il a été inspiré par la nouvelle de Miyazawa, "train de nuit dans la voie lactée". Cette nouvelle en effet a pour...
    Voir plus

    Beaucoup connaissent le dessin animé Galaxy 999 de Matsumoto. Pour ceux qui ne l'ont pas vu, il s'agit des aventures d'un adolescent dans un train antique qui parcourt la galaxie. Il a été inspiré par la nouvelle de Miyazawa, "train de nuit dans la voie lactée". Cette nouvelle en effet a pour thème le voyage onirique d'un adolescent dans un train qui parcourt la galaxie. L'auteur est né dans la région et a étudié à Morioka. Ses œuvres sont souvent teintées de mysticisme et évoquent sa région d'Iwate et ses paysages enneigés, d'où notre choix pour ce voyage.
    La nouvelle est fort éloignée du dessin animé mais n’en est pas moins intéressante. Bien au contraire car c’est très poétique.
    On ne sait pas comment l’idée de ce train dans l’espace a pu germer dans l’esprit de l’auteur. La région au Japon dont il est originaire, le Tohoku, peut cependant être propice à ce type de rêverie. Les hivers sont longs et rigoureux, et surtout très neigeux. Les déplacements sont donc limités et le train est juste vital en termes de communication !
    Il y a donc de nombreux trains qui circulent dans cette région et permettent de relier, quelque soit les conditions météo (avec bien sûr des retards selon les conditions climatiques mais qui restent assez rares).

    L’histoire du héros est aussi intéressante du fait de sa place particulière au village qui en fait une sorte de paria. On voit ainsi se dessiner des relations parfois tendues dans un milieu paysan. On est ainsi aussi projeté dans ces campagnes qui ont leurs codes et leurs traditions.

    L’auteur est largement célébré à Morioka où il a étudié. Beaucoup de ses œuvres ont la neige en toile de fond et les traditions pastorales. On a ainsi accès à de nombreuses fables et légendes représentatives de la culture de la région de l’Iwate. Ce cadre particulier est indétachable de la poésie qui émane de ses nouvelles.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Gauche, un violoncelliste, améliore ses performances grâce à des professeurs étonnants et découvre que sa musique peut guérir.
    Dans un village de montagne, des écoliers voient arriver un nouveau camarade, c'est Matasaburo, le fils du vent.
    Giovanni, moqué par ses camarades, s'évade en montant...
    Voir plus

    Gauche, un violoncelliste, améliore ses performances grâce à des professeurs étonnants et découvre que sa musique peut guérir.
    Dans un village de montagne, des écoliers voient arriver un nouveau camarade, c'est Matasaburo, le fils du vent.
    Giovanni, moqué par ses camarades, s'évade en montant dans le train de la voie lactée.

    Animaux doués de la parole, garçon qui apparaît et disparaît avec le vent, voyage onirique dans les étoiles, en trois nouvelles Kenji Miyazawa mêle habilement le fantastique et le terrien. Au coeur de ses histoires, la nature omniprésente, le rêve, l'enfance mais aussi la disparition et la mort, ou plutôt le passage de la vie à la mort, comme un voyage vers l'au-delà empreint de sa foi bouddhiste.
    Trois nouvelles, trois univers et toute une palette d'émotions : optimisme et sourire avec Gauche, nostalgie avec Matasaburo, magie, poésie, chagrin avec Giovanni.
    Beauté des mots, poésie et onirisme, merveilleux et fantastique, pour un auteur à découvrir.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • un livre remplit d'émotions parlant de la mort comme d'un voyage remplit de découverte.
    Ce livre ferait pleurer même le plus dure des hommes, en tout cas c'est ce que j'ai ressentit.
    Et oui je l'avoue fièrement, j'ai pleurer.

    un livre remplit d'émotions parlant de la mort comme d'un voyage remplit de découverte.
    Ce livre ferait pleurer même le plus dure des hommes, en tout cas c'est ce que j'ai ressentit.
    Et oui je l'avoue fièrement, j'ai pleurer.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com