• Après avoir mangé, bouffé, dévoré Toxique de Niko Tackian, en une journée, je viens vous donner mon avis. Le format poche vient de sortir alors plus d’excuses pour ne pas lire ce petit bijoux. C’est un excellent polar, finement écrit avec moultes enquêtes et personnages qui se croisent. Nous faisons la connaissance de Tomar Khan, inspecteur en chef à la Crim au 36 Quai des orfèvres. D’origine Kurde comme toute sa famille, sa mère a fait partie de ses combattantes nommées les Peshmergas, elle a fuit sa patrie et se retrouve seule à Paris. Elle va se marier et avoir deux petits garçons Tomar l’ainé et Goran, avec un homme qui s’avèrera violent avec elle et ses enfants. Cette thématique de la maltraitance des enfants sera un peu la pierre angulaire de ce roman. La directrice de l’école maternelle de Fontenay sous Bois est retrouvée morte et l’enquête commence. Très rapidement une piste se dégage mais cela semble trop beau pour être vrai. On va ainsi rencontrer le personnage qui a donné son nom au livre et oui cette femme est particulièrement toxique auprès des gens qu’elle approche. Une véritable sociopathe dans toute sa splendeur et on en prend plein les mirettes, accrochez vous bien car celle-ci est une vrai méchante. Il faut dire que l’intrigue se déroule juste après les attentats sanglants et meurtriers de Paris. Impossible de s’arrêter dans sa lecture nous voici piégés tout comme Tomar face à ses propres blessures qui refont surface de plus en plus noires, de plus en plus fortes et nous laisse avec une sensation de fin du monde. J’espère bien retrouver Tomar et Rhonda qui forme une belle équipe dans le prochain roman de Niko Tackian : Fantazmë.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum de discussion

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com