Toutes blessent, la dernière tue

  • Dans Toutes blessent la dernière tue, Karine Giebel traite d'un sujet malheureusement d'actualité : l'esclavage moderne.
    Tama est arraché aux siens, elle quitte le Maroc car elle a été vendue par son père. Elle arrive en France, dans une famille : Les Charandon. Ils en font leur esclave, elle doit faire la cuisine, le ménage, s'occuper des enfants... Elle a interdiction de se montrer, de sortir au grand air, bref elle n'a pas le droit d'exister !
    Parallèlement à son histoire, nous découvrons Gabriel, un tueur, qui a la surprise de voir arriver chez lui une jeune femme. Celle ci tombe par hasard, ne se souvient de rien au réveil... Que va t'il faire d'elle ?
    Evidemment, à un moment on découvre un lien...
    J'ai adoré ce roman. Comme d'habitude Karine Giebel a réussie à me captiver de la première à la dernière page. D'ailleurs, j'ai lu ce pavé en seulement une journée et demie !
    Tout m'a plu, les personnages, l'histoire. Bien sur, par moment c'est violent voir insoutenable ! Ce que vit Tama est à vomir. Âmes sensibles s'abstenir. Mais on sait très bien que sous cette fiction il y a une certaine vérité, car il y a réellement des petites filles qui sont esclaves d'adultes sans scrupules, chez nous, en France !
    Une fois encore, l'auteure a réussir à me faire frissonner d'horreur, et je serais au rendez-vous quand elle publiera son prochain roman !
    Je mets cinq étoiles, évidemment.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com