Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Tout le bleu du ciel

Couverture du livre « Tout le bleu du ciel » de Melissa Da Costa aux éditions Carnets Nord
Résumé:

Petiteannonce.fr : Émile, 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.

Émile a décidé de fuir l'hôpital, la compassion de sa famille et de ses... Voir plus

Petiteannonce.fr : Émile, 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.

Émile a décidé de fuir l'hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, avec le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme, qui a pour seul bagage un sac à dos, un grand chapeau noir, et aucune explication sur sa présence. Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté. À chaque détour de ce périple naît, à travers la rencontre avec les autres et la découverte de soi, la joie, la peur, l'amitié, l'amour qui peu à peu percent la carapace de douleurs d'Émile. Une écriture vive et alerte, des dialogues impeccables, des personnages justes et attachants qui nous emportent jusqu'à un dénouement inattendu, chargé d'émotions.

On ne sort pas intact de ce récit, mené de main de maître par Mélissa Da Costa, une jeune auteure de 28 ans, qui a toujours écrit et publie là son premier roman.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (47)

  • Une petite claque ! Je découvre Mélissa Da Costa avec son premier roman, autant dire que j'ai très envie de découvrir le deuxième !
    Un petit pavé de plus de 800 pages qui a défilé à une de ces vitesses...
    L'histoire, les personnages, les paysages... Tout est là, rien ne manque pour nous faire...
    Voir plus

    Une petite claque ! Je découvre Mélissa Da Costa avec son premier roman, autant dire que j'ai très envie de découvrir le deuxième !
    Un petit pavé de plus de 800 pages qui a défilé à une de ces vitesses...
    L'histoire, les personnages, les paysages... Tout est là, rien ne manque pour nous faire aimer ce livre.
    Cette lecture a été un réel un moment de bonheur !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Emile, vingt-six ans, est atteint d'une maladie orpheline, dont il sait qu'à très court terme, elle va le précipiter dans une sénilité précoce, oubliant peu à peu tout ce qui le relie à ses proches et, les noms des choses et des personnes, les façons de se retrouver dans l'espace, les...
    Voir plus

    Emile, vingt-six ans, est atteint d'une maladie orpheline, dont il sait qu'à très court terme, elle va le précipiter dans une sénilité précoce, oubliant peu à peu tout ce qui le relie à ses proches et, les noms des choses et des personnes, les façons de se retrouver dans l'espace, les savoir-faire et même qui il est. Sa famille effondrée souhaite le remettre entre les mains de la science, en le faisant participer à un essai clinique. C'est non. Emile refuse et part comme un voleur au volant d'un camping-car, en compagnie d'une triste demoiselle tout en noir qui a accepté son offre de voyage partagé proposé sur une annonce lancée comme une bouteille à la mer sur internet.

    C'est à ce voyage que le lecteur est convié, pour découvrir peu à peu l'histoire de l'énigmatique accompagnatrice et assister au déclin du jeune homme.


    Bien entendu, on se doute qu'à moins d'un miracle , les dés sont jetés et que, par conséquent il est conseillé de se munir d'un paquet de mouchoirs pour tourner les dernières pages, d'autant que l'auteur a vraiment le don de faire surgir les émotions profondes.

    On passera sur les quelques invraisemblances, qui sont sans doute nécessaire pour rendre possible le propos.

    Les passages consacrés au développement personnel sont assez bien intégrés pour ne pas faire trop copié-collé, et pas trop invasives.


    Par contre, c'est dommage d'être obligé de tourner 650 pages avant d'en arriver là : beaucoup de redites alourdissent la narration , qui aurait gagner en concision. Les résumés des épisodes précédents reviennent régulièrement sans utilité.


    Globalement c'est un roman feel-good (mais est-ce feel-good, de se retrouver en larmes pendant deux chapitres?) plutôt réussi, mais après ça , j'ai besoin d'un bon polar avec plein de méchants!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C'est un énorme coup de coeur !
    Il m'aura fallu la nuit, pour remettre mon cerveau à l'endroit et pouvoir poser des mots sur les émotions procurées par cette lecture.
    Je suis passée du rire aux larmes. Des torrents de larmes. Et aussi pas mal de colère.
    Cette lecture m'aura marqué à jamais....
    Voir plus

    C'est un énorme coup de coeur !
    Il m'aura fallu la nuit, pour remettre mon cerveau à l'endroit et pouvoir poser des mots sur les émotions procurées par cette lecture.
    Je suis passée du rire aux larmes. Des torrents de larmes. Et aussi pas mal de colère.
    Cette lecture m'aura marqué à jamais. Car ce roman parle de sujets importants, mais en plus de cela, on apprend à vivre avec la nature, ce qui nous entoure. En fait, c'est un peu comme cette période de confinement, où beaucoup apprennent à vivre différemment. Ici, c'est pareil. La nature, faire le point sur soi, méditer, se contenter des petits plaisirs de la vie, se rendre compte que les gens qui nous entourent sont importants et qu'on n'apprend pas forcément à réellement les connaître...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je remercie infiniment la plate NetgalleyFrance et les éditions Livre de Poche de m'avoir permise de découvrir ce livre.

    Je me suis laissée emporter par cette histoire, l'auteure est arrivée à me toucher tout simplement. Nous suivons Emile et Joanne dans le sud de la France ( les Pyrénées...
    Voir plus

    Je remercie infiniment la plate NetgalleyFrance et les éditions Livre de Poche de m'avoir permise de découvrir ce livre.

    Je me suis laissée emporter par cette histoire, l'auteure est arrivée à me toucher tout simplement. Nous suivons Emile et Joanne dans le sud de la France ( les Pyrénées plus précisément) traverser les beaux villages ( en passant j'ai relevé quelques noms pour un prochain séjour). C'est un voyage émouvant que nous allons vivre, fait de belles rencontres dans un climat de bienveillance.

    Nous faisons la connaissance d'Emile, on en apprends un peu plus sur lui, sur sa vie d'avant. Lui qui ne souhaite qu'une seule chose c'est profiter des petits bonheurs de la vie et vivre. Quant à Joanne, j'ai aimé son côté mystérieux qui donne envie de gratter sous la surface pour découvrir les cicatrices enfouies et ce que j'ai découvert m'a ébranlé. Ce voyage va être une révélation pour Joanne, rien ne sera plus comme avant.

    Nous assistons à la rencontre de deux personnes meurtries qui vont se trouver, apprendre à se connaître, se soutenir mutuellement et être heureux. C'est triste et beau en même temps. Ce livre est un torrent d'émotions, je me suis prise une claque ! La plume de l'auteure est douce et fluide. J'ai aimé cette lecture car elle est bouleversante et vrai avec des personnages justes et attachants. Le livre aborde des thèmes forts telles que la maladie, la mort, le deuil. C'est un livre que je n'ai pas pu lâcher et que j'ai dévoré en deux jours : c'était addictif.
    J'ai apprécié également les citations dans le livre qui apportent de l'intensité et de la quiétude au récit.

    J'ai terminé le livre en pleurs. C'est une lecture qui restera à graver dans ma mémoire telle une empreinte indélébile.

    Je remercie Mélissa Da Costa pour m'avoir fait passer un moment exceptionnel livresque. C'est un livre qui mérite d'être lu pour le message qu'il véhicule. C'est un coup de cœur pour ma part.

    En bref, ce livre est une belle leçon de vie, plein de sensibilité et je vous recommande fortement.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un premier roman poignant et lumineux
    Émile et Joanne. A priori rien ne devait les faire se rencontrer. Et pourtant ils vont faire un bout de chemin ensemble. L'un va doucement s'éteindre tandis que l'autre va renaître à la vie. Emile, 26 ans condamné par une sorte d'Alzheimer précoce et...
    Voir plus

    Un premier roman poignant et lumineux
    Émile et Joanne. A priori rien ne devait les faire se rencontrer. Et pourtant ils vont faire un bout de chemin ensemble. L'un va doucement s'éteindre tandis que l'autre va renaître à la vie. Emile, 26 ans condamné par une sorte d'Alzheimer précoce et accéléré refuse de vivre ses derniers mois sur un lit d'hôpital sous le regard désespéré de ses proches. Alors il décide de partir en camping-car pour un ultime voyage avec un compagnon trouvé par petite annonce. C'est une jeune femme Joanne, qui répond à son annonce. Pour le moins atypique, presque mutique, elle va pourtant dévoiler des trésors d'humanité et apprendre à Emile à voir la vie différemment. Et lui qui est sur le point de mourir va se sentir vivant comme jamais.

    Ce premier roman est une merveille, l'histoire est d'une beauté poignante et d'une douceur bienfaisante. Au début l'histoire est racontée par Émile, puis peu à peu à travers le regard bienveillant de Joanne. La finesse des sentiments, les personnages terriblement attachants, les histoires respectives que l'on découvre au fur et à mesure, tout est absolument réussi et sonne juste. Le style fluide de l'autrice vous embarquera dans cette aventure en totale empathie avec Émile et Joanne et en immersion dans la nature, le bord de mer, les montagnes. Vous aurez envie d'aller à Lescun au pied des Aiguilles d'Ansabère, un des plus beaux paysages Pyrénéens. Vous y penserez forcément à Émile et Joanne et à tous ceux qui ont croisé leur route au cours de ce road trip inoubliable, émouvant et lumineux...
    Lisez-le, vous verrez ...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Émile, vingt-six ans, voit sa vie voler en éclats : il vient d’être diagnostiqué Alzheimer précoce. Les médecins lui prédisent deux ans à vivre. Sa famille et ses amis sont désespérés et veulent croire au miracle médical. Pas lui. Pas question de servir de cobaye en finissant son existence à...
    Voir plus

    Émile, vingt-six ans, voit sa vie voler en éclats : il vient d’être diagnostiqué Alzheimer précoce. Les médecins lui prédisent deux ans à vivre. Sa famille et ses amis sont désespérés et veulent croire au miracle médical. Pas lui. Pas question de servir de cobaye en finissant son existence à l’hôpital : il va prendre le large !

    Une jeune femme de vingt-neuf ans, Joanne va répondre à son annonce et accepter de l’accompagner dans un ultime voyage dans les Pyrénées. Voyage qui devrait durer jusqu’à son trépas. Elle s’appelle Joanne, est particulièrement silencieuse et secrète, presque absente … Au fil des semaines, ils vont apprendre à s’apprécier et iront jusqu’à se marier afin que Joanne puisse devenir sa représentante légale. Émile n’est plus reconnu apte à décider de ses actes …

    Au cours de ce (très !) long récit, ils croiseront le chemin de la gentille vieille dame prénommée Myrtille, du jeune et sympathique Sébastien, du chat Poke, du chien Luky … Émile découvrira le grand drame vécu par Joanne, quelques mois auparavant. Hélas, les terribles symptômes de la dégénérescence neurologique seront de plus en plus présents …

    Ce roman ayant été porté aux nues par de nombreux(ses) lecteurs(trices), j’ai voulu me faire ma propre opinion. Malheureusement, je suis restée sur le bord de la route, l’émotion promise n’était pas au rendez-vous. Au risque de paraître insensible (ce que je ne suis pas d’ordinaire) je me suis même un peu ennuyée ! À chacun sa sensibilité propre … Assez déçue donc !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Emile, 26 ans, apprend qu'il a un Alzheimer précoce et qu'il ne lui reste que 2 ans à vivre. Alors qu'il est déjà inscrit pour participer à un essai clinique il décide de vivre ce temps qu'il lui reste à vivre autrement, partir faire ce voyage dans les montagnes dont il a toujours rêvé.

    Il...
    Voir plus

    Emile, 26 ans, apprend qu'il a un Alzheimer précoce et qu'il ne lui reste que 2 ans à vivre. Alors qu'il est déjà inscrit pour participer à un essai clinique il décide de vivre ce temps qu'il lui reste à vivre autrement, partir faire ce voyage dans les montagnes dont il a toujours rêvé.

    Il ne souhaite pas non plus être à la merci de sa famille, et il veut leur laisser une belle image de lui.

    Pour ne pas partir seul, il passe une petite annonce à laquelle Joanne va répondre. C'est le début d'une belle aventure.

    Nous partons donc dans un camping car, et faisons connaissance en même temps qu'eux, avec Emile et Joanne dans des paysages de montagne magnifiques. Ils vont s'apprivoiser, se découvrir au fil des jours, s'habituer l'un à autre, se confier, se révéler, se libérer, s'épanouir.

    Peu à peu Joanne va se confier et l'on va découvrir ce qu'elle fuit en choisissant d'aider Emile. Ils vont devoir formaliser leur lien, protéger Emile, être créatifs.

    C'est un roman riche qui traite de la maladie, du deuil (deuil de soi ou d'un être aimé), de l'amour de la nature ou de sa région, de solidarité, de handicap et de différence sociale.... sans en faire trop, juste par petites touches.

    C'est aussi un roman plein de douceur, de bienveillance, de partage. L'auteur tout en ne nous cachant rien de la dégénérescence d'Emile, ne tire pas jamais sur la corde sensible. Même le final que l'on sait dramatique dès le début n'est pas larmoyant mais reste plein d'espoir, de tendresse et de bienveillance.

    Les personnages sont tous attachants, pleins de subtilité et évoluent au fil des pages, la description des paysages est fascinante et précise. L'écriture est fluide et poétique.

    840 pages qui se lisent comme une fleur.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Quand j'ai décidé de lire, enfin, « Tout le bleu du ciel », le premier roman de la jeune auteure française Mélissa Da Costa, j'ai ressenti un grand regret, celui de ne pas l'avoir lu plus tôt. Je l'avais un peu laissé de côté en me disant que ma prochaine lecture serait celle-ci et je...
    Voir plus

    Quand j'ai décidé de lire, enfin, « Tout le bleu du ciel », le premier roman de la jeune auteure française Mélissa Da Costa, j'ai ressenti un grand regret, celui de ne pas l'avoir lu plus tôt. Je l'avais un peu laissé de côté en me disant que ma prochaine lecture serait celle-ci et je remettais.
    Grosse erreur surtout que je l'avais depuis sa parution.

    Quand je m'y suis plongée, c'est une très forte émotion que j'ai ressentie : un sujet pas banal avec Émile (26 ans), souffrant d'un Alzheimer précoce, qui décide de laisser tomber les examens que l'on veut exercer sur lui et qui publie une petite annonce pour partir en camping-car avec quelqu'un qui serait apte à s'occuper de lui au moment de ses crises (des blacks-out).

    Il le fait sans conviction mais on répond par l'affirmative et c'est une petite jeune femme (Joanne), bien menue, qui se présente – menue mais capable de porter un très grand sac à dos – qui n'a pas peur de la situation particulière – une petite jeune femme plus que discrète, qui parle peu, mange peu mais qui se trouve être un grand secours pour Émile.


    Du début jusqu'à la fin, je n'ai ressenti que de l'émotion bien que parfois on trouve un petit peu d'humour – j'ai relevé quantité de citations (dites par Joanne qui en a à profusion). J'ai participé avec aux à leur voyage vers l'inconnu, au hasard, à la rencontre de certaines personnes qui les prennent pour un couple (alors qu'ils ne sont que des compagnons de ce périple, du moins pendant une bonne partie du livre qui compte 649 pages mais qui se lit avec avidité) – on participe à ce voyage qui est également initiatique, invraisemblable et pourtant …. Les héros savent trouver du bonheur à vivre ainsi au petit bonheur la chance. Ils se soutiennent l'un et l'autre et c'est tout doucement, avec la plume bien fluide de l'auteure, que l'on en apprend un peu plus sur Joanne qui ne finit pas de nous étonner.

    Mélissa Da Costa, réussit à décrire avec un grand talent cette traversée du désert des personnes atteintes de cette maladie qui détruit la mémoire mais aussi tous les efforts effectués par la jeune femme toujours habillée de noir, qui passe des heures à regarder le bleu du ciel et à penser au petit Tom Blue.

    Je ne vais pas en raconter plus, certainement pas mais je peux dire (après tout il y a eu tellement de critiques avant la mienne que je n'ai pas encore lues) que pendant ce périple, le lecteur voyage au milieu des paysages où les jeunes gens trouvent tant de bonheur.

    Je termine avec cette phrase relevée : « On ne sort pas intact de ce récit mené de main de maître par Mélissa Da Costa. »
    Un style lumineux tout de même – addictif pour ce road movie si particulier : un coup de cœur un peu tardif mais il est bien présent.

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.