Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Tout le bleu du ciel

Couverture du livre « Tout le bleu du ciel » de Melissa Da Costa aux éditions Carnets Nord
Résumé:

Petiteannonce.fr : Émile, 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.

Émile a décidé de fuir l'hôpital, la compassion de sa famille et de ses... Voir plus

Petiteannonce.fr : Émile, 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.

Émile a décidé de fuir l'hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, avec le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme, qui a pour seul bagage un sac à dos, un grand chapeau noir, et aucune explication sur sa présence. Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté. À chaque détour de ce périple naît, à travers la rencontre avec les autres et la découverte de soi, la joie, la peur, l'amitié, l'amour qui peu à peu percent la carapace de douleurs d'Émile. Une écriture vive et alerte, des dialogues impeccables, des personnages justes et attachants qui nous emportent jusqu'à un dénouement inattendu, chargé d'émotions.

On ne sort pas intact de ce récit, mené de main de maître par Mélissa Da Costa, une jeune auteure de 28 ans, qui a toujours écrit et publie là son premier roman.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (92)

  • A vingt-six ans, Emile apprend qu’il est atteint d’un Alzheimer précoce. Selon les médecins, son cerveau va se transformer en bouillie et il lui reste deux ans à vivre. Le choc passé, le jeune homme prend une décision radicale. Puisque sa maladie est irréversible, puisque la médecine ne peut...
    Voir plus

    A vingt-six ans, Emile apprend qu’il est atteint d’un Alzheimer précoce. Selon les médecins, son cerveau va se transformer en bouillie et il lui reste deux ans à vivre. Le choc passé, le jeune homme prend une décision radicale. Puisque sa maladie est irréversible, puisque la médecine ne peut rien pour lui, il ne va certainement pas attendre la fin bien sagement dans un lit d’hôpital, sous le regard compatissant de ses proches. Il achète un camping-car avec l’idée de faire un bout de chemin vers les Pyrénées, si possible avec un compagnon de route. Quand il passe une petite annonce, c’est une femme qui répond. Qu’à cela ne tienne ! C’est donc avec Joanne qu’il finira sa vie. Et tant pis s’il ne sait rien d’elle. Et tant pis si elle n’est pas bavarde. A eux l’aventure, la liberté et les merveilleux paysages pyrénéens.
    Au fil du voyage, Emile devine qu’il a fait le bon choix. Joanne est une accompagnatrice discrète, secrète mais aussi fiable et attentionnée. Ces deux cœurs meurtris vont finir par s’apprivoiser, se consoler, se soutenir.

    838 pages lues en 3 jours…C’est dire si ce livre est un coup de cœur !
    Deux personnages touchants qui pansent leurs plaies sur les routes de France. Des rencontres bienveillantes. Des bons sentiments. Beaucoup de tristesse, de chagrin mais surtout une magnifique force vitale, un élan vers le bonheur malgré tout.
    Emile, trop jeune pour mourir, animal blessé qui a fui les siens pour mourir loin d’eux, pour éviter leurs larmes, pour ne pas servir de cobaye aux médecins, pour vivre encore un peu son rêve de voyage. Emile, déjà à l’heure du bilan alors qu’il n’a rien vécu, rien construit.
    Et Joanne, sombre et lumineuse Joanne. Sous son chapeau trop grand, elle cache un drame qui lui a déchiré le cœur. Et pourtant, il y a tant d’amour en elle. Pour son père aimant. Pour Tom Blue, cet enfant différent qui cherchait le sens de la vie dans le bleu du ciel ou de la mer. Pour la vie, pour le monde, pour Emile.
    Dans les paysages grandioses des Pyrénées ou au bord de la mer tranquille à Gruissan, les deux compagnons de route se rapprochent, échangent, se soutiennent. On espère un miracle pour Emile. Bien sûr, il ne peut avoir lieu…Mais au moins, il aura eu l’occasion de faire la paix, d’accepter l’inéluctable, de retrouver l’innocence de l’enfance.

    Un livre de rencontres, de résilience, d’émotions pures.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Emile, 26 ans, a reçu un diagnostic d'Alzheimer précoce avec une espérance de vie estimée à deux ans. Bien décidé à prendre sa destinée en main et à ne pas imposer la souffrance de son déclin à ses proches, il se met en quête d'un compagnon de voyage, pour s'offrir une ultime aventure. C'est...
    Voir plus

    Emile, 26 ans, a reçu un diagnostic d'Alzheimer précoce avec une espérance de vie estimée à deux ans. Bien décidé à prendre sa destinée en main et à ne pas imposer la souffrance de son déclin à ses proches, il se met en quête d'un compagnon de voyage, pour s'offrir une ultime aventure. C'est avec la jeune Joanne aussi mélancolique que mystérieuse qu'il va se confronter à la vie et à la magie de l'instant présent.

    Ce roman est celui des rencontres qui ne sont pas faites de hasard, et qui brille autant pour sa justesse et son intensité. J'ai aimé le côté instantané et baroudeur des personnages aux côtés desquels, nous nous rapprochons d'une expérience émotionnelle inoubliable.

    L'histoire révèle des drames sans pour autant que cela soit larmoyant. Les étapes sont l'occasion de belles rencontres et de paysages pittoresques et authentiques. Notre duo s'apprivoise avec leurs bagages respectifs.

    J'ai été profondément touchée par les sentiments d'empathie et de bienveillance dont Joanne fait preuve. On évoque ici la maladie, le handicap et le respect de la personne.

    L'écriture est fluide et on oscille agréablement entre passé et présent. On ne se sent pas submergé par le sentiment d'urgence, et on apprécie l'écoulement du temps à l'ombre d'une cour, autour d'une tasse de thé. L'évolution de la maladie est inéluctable avec des souvenirs qui s'écrivent sur un carnet de bord et des promesses qui sont des baumes au cœur.

    La fin est digne et lumineuse avec un prolongement qui fait sens, aussi inattendu qu'inespéré.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • 28.04.2022 49eme

    Dans le cadre du challenge lectures 2022 avril « un roman d’aventures » du groupe fb livre, livre… transporte moi, j’avais sous le coude depuis un moment, car ayant lu beaucoup de bonnes appréciations, malgré des larmes versées, ce roman de Mélissa Da Costa « tout le bleu du...
    Voir plus

    28.04.2022 49eme

    Dans le cadre du challenge lectures 2022 avril « un roman d’aventures » du groupe fb livre, livre… transporte moi, j’avais sous le coude depuis un moment, car ayant lu beaucoup de bonnes appréciations, malgré des larmes versées, ce roman de Mélissa Da Costa « tout le bleu du ciel ».

    J’avais lu en janvier « il est grand temps de rallumer les étoiles » où Virginie Grimaldi embarquaient Anna et ses deux filles adolescentes Chloé et Lilly dans un camping car à la découverte des paysages scandinaves.

    Là nous partons de nouveau en camping car avec Émile, 26 ans, au cœur brisé (au sens littéraire) depuis un an de par sa séparation avec Laura, qui vient d’apprendre qu’il est atteint d’une maladie orpheline neuro dégénérative et qu’on lui donne une espérance de vie de… deux ans !! Plutôt que de se morfondre dans un hôpital entouré de sa famille et ses amis qui commencent déjà à le surprotéger et refusant tout protocole médical qui de toute façon ne pourrait le sauver, il décide de « fuguer », partir sans prévenir personne pour accomplir une aventure dont il avait projet quand il était étudiant avec son ami d’enfance Renaud : un périple dans les Pyrénées.

    Conscient qu’il ne peut se lancer seul dans l’aventure car sa mémoire va peu à peu lui faire défaut sous forme d’un Alzheimer précoce, il lance une bouteille à la mer via une petite annonce sur le net.
    C’est une toute jeune fille, toujours vêtue de noire, petite et menue, silencieuse et qui ne semble surprise ou curieuse de rien qui accepte de partir à l’aventure avec lui.

    Pas de surprise à la lecture de ce livre, une écriture très agréable sur la progression de cette route à sens unique, les fantômes des deux protagonistes qui ressortent petit à petit, l’évolution de la maladie d’Emile et la révolution que vit Joanne.

    Un voyage avec des paysages que l’on a envie d’aller voir (mer, lagune, montagnes), j’ai même cherché des photo de certains sites et suis d’ailleurs surprise concernant la fontaine de Gèdre décrite avec un loup alors que c’est une brebis (!), un voyage intérieur (méditation on y arrive ou pas), des flash-back parfois douloureux ou des petites madeleines de proust agréables.
    La (double) fin était une évidence aussi pour moi….

    A lire ! Deux très belles aventures qui se rejoignent en une

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Une très belle histoire. Que d’émotions !
    Merci à cette jeune autrice. Joanne et Émile resteront quelque temps dans mes pensées même après avoir refermé ce livre.

    Une très belle histoire. Que d’émotions !
    Merci à cette jeune autrice. Joanne et Émile resteront quelque temps dans mes pensées même après avoir refermé ce livre.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un roman magnifique sur un sujet très dur : la maladie d'Alzheimer précoce. Je suis passée par beaucoup de sentiments durant ma lecture et j'avoue l'avoir finie avec les larmes aux yeux. Une lecture, pour moi, inoubliable...

    Un roman magnifique sur un sujet très dur : la maladie d'Alzheimer précoce. Je suis passée par beaucoup de sentiments durant ma lecture et j'avoue l'avoir finie avec les larmes aux yeux. Une lecture, pour moi, inoubliable...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Émile est atteint d'un Alzheimer précoce ; il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Hors de question d'attendre la mort dans un hospice comme le veulent ses parents.
    Il prends la route, rencontre Joanne qui est franchement bizarre.
    Ne vous arrêtez pas lors des cents premières pages en...
    Voir plus

    Émile est atteint d'un Alzheimer précoce ; il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Hors de question d'attendre la mort dans un hospice comme le veulent ses parents.
    Il prends la route, rencontre Joanne qui est franchement bizarre.
    Ne vous arrêtez pas lors des cents premières pages en vous interrogeant comme moi "'4,5 sur Babélio, franchement..." car ces cent pages tournées vont vous embarquer sur les sept cents suivantes.
    Vous allez vous laisser aller, sourire un peu, être en colère parfois, être ému souvent.
    Il est questions de rencontres, de petits plaisirs, de bienveillance, de prendre son temps, de savoir écouter et observer.
    L'écriture est subtile, les dialogues sont doux, malicieux ou bouleversants.
    C'est émouvant, on est triste, bien sûr, mais on sourit malgré tout.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un gros coup de coeur pour ce roman bouleversant, j'ai avalé en quelques jours les 682 pages, emportée par les personnages et le sujet dramatique. Beaucoup de questions existentielles, comment accepter la mort imminente à 30 ans, comment accompagner dignement la fin de vie programmée, on ne peut...
    Voir plus

    Un gros coup de coeur pour ce roman bouleversant, j'ai avalé en quelques jours les 682 pages, emportée par les personnages et le sujet dramatique. Beaucoup de questions existentielles, comment accepter la mort imminente à 30 ans, comment accompagner dignement la fin de vie programmée, on ne peut pas s'empêcher de se projeter à la place d'Emile et de Joanne et se demander ce qu'on aurait fait à leur place. Un roman truffé de citations poétiques qui rendent le récit tellement humain, et découverte d'une nature riche et de paysages magnifiques. Un excellent moment de lecture.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • On m’a chaudement recommandé la lecture de ce roman et ma déception n’en fut que plus grande. Si l’illustration de la couverture m’avait attirée et la quatrième de couverture conquise, je me rendis vite compte que ce roman avait touché un public grâce à son histoire et non grâce à ses qualités...
    Voir plus

    On m’a chaudement recommandé la lecture de ce roman et ma déception n’en fut que plus grande. Si l’illustration de la couverture m’avait attirée et la quatrième de couverture conquise, je me rendis vite compte que ce roman avait touché un public grâce à son histoire et non grâce à ses qualités littéraires.
    Comme je n’aime pas abandonner un roman en cours de lecture, je l’ai lu jusqu’à la dernière page. J’ai fini par m’attacher aux personnages.
    C’est vrai qu’elle est belle, leur histoire. Dramatique mais émouvante. Emile est un jeune homme de 26 ans à qui on a diagnostiqué un Alzheimer précoce. L’incipit interpelle le lecteur : on lit d’abord la petite annonce qu’Emile publie sur Internet pour trouver un compagnon de voyage. Il préfère s’éloigner de ses parents et de sa sœur et vivre une dernière aventure plutôt que de mourir dans un lit d’hôpital d’un essai clinique voué à l’échec.
    Très vite, il retrouve donc Joanne, la seule personne à avoir répondu à son annonce. Ils se découvrent et s’apprivoisent. Environ au milieu du roman, lorsqu’Emile perd la mémoire, c’est vers Joanne qu’on se tourne et on apprend à la connaître.
    Tous les deux partagent une histoire attendrissante et j’ai regretté qu’elle ne soit pas portée par une écriture plus travaillée. On peut en effet, par exemple, lire une double page où l’adjectif « heureux » est employé quatre fois. L’auteur se perd dans des descriptions répétées de gestes du quotidien qui n’apportent pas grand-chose à l’intrigue. Enfin, le dénouement est attendu et la surprise est donc gâchée.
    Je nage à contre-courant des avis laissés ici et recommande cette lecture seulement aux amateurs de belles histoires mais pas aux férus de littérature.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.