Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Tout le bleu du ciel

Couverture du livre « Tout le bleu du ciel » de Melissa Da Costa aux éditions Carnets Nord
Résumé:

Petiteannonce.fr : Émile, 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.

Émile a décidé de fuir l'hôpital, la compassion de sa famille et de ses... Voir plus

Petiteannonce.fr : Émile, 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.

Émile a décidé de fuir l'hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, avec le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme, qui a pour seul bagage un sac à dos, un grand chapeau noir, et aucune explication sur sa présence. Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté. À chaque détour de ce périple naît, à travers la rencontre avec les autres et la découverte de soi, la joie, la peur, l'amitié, l'amour qui peu à peu percent la carapace de douleurs d'Émile. Une écriture vive et alerte, des dialogues impeccables, des personnages justes et attachants qui nous emportent jusqu'à un dénouement inattendu, chargé d'émotions.

On ne sort pas intact de ce récit, mené de main de maître par Mélissa Da Costa, une jeune auteure de 28 ans, qui a toujours écrit et publie là son premier roman.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (106)

  • Et si vous appreniez que vous êtes gravement malade que feriez vous ? Dans ce livre le protagoniste apprends qu'il a une maladie dégénérative. Il décide de partir pour un long voyage dont il ne reviendra pas. Fuir la famille et la pitié des siens... Bouleversant. Genre : Drame.

    Et si vous appreniez que vous êtes gravement malade que feriez vous ? Dans ce livre le protagoniste apprends qu'il a une maladie dégénérative. Il décide de partir pour un long voyage dont il ne reviendra pas. Fuir la famille et la pitié des siens... Bouleversant. Genre : Drame.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • une pépite qui vous prend aux tripes, une lecture pour moi incontournable

    une pépite qui vous prend aux tripes, une lecture pour moi incontournable

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Avec ce récit de Mélissa Da Costa nous embarquons dans un road trip bouleversant en compagnie d'un duo insolite. Préparer votre boîte de mouchoirs, on passe par toutes les émotions. Récit humain, des personnages attachants, des questionnements, la maladie, l'amitié et l'amour. Un texte délicat,...
    Voir plus

    Avec ce récit de Mélissa Da Costa nous embarquons dans un road trip bouleversant en compagnie d'un duo insolite. Préparer votre boîte de mouchoirs, on passe par toutes les émotions. Récit humain, des personnages attachants, des questionnements, la maladie, l'amitié et l'amour. Un texte délicat, sensible, poétique, une ode à la vie, la résilience et l'espoir.

    "Si nous pleurons parce que le soleil n'est plus là, nos larmes nous empêcheront de voir les étoiles."

    "es gens sont comme des vitraux. Ils brillent tant qu'il fait soleil, mais quand vient l'obscurité, leur beauté n'apparaît que s'ils sont illuminés de l'intérieur."

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • "Tout le bleu du ciel" est un roman qui suit l'histoire d'Émile, un jeune homme qui, condamné par un Alzheimer précoce, a décidé de fuir l'hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. Il souhaite prendre le large pour un ultime voyage et passe une annonce pour rechercher un(e) compagnon...
    Voir plus

    "Tout le bleu du ciel" est un roman qui suit l'histoire d'Émile, un jeune homme qui, condamné par un Alzheimer précoce, a décidé de fuir l'hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. Il souhaite prendre le large pour un ultime voyage et passe une annonce pour rechercher un(e) compagnon (ne) qui pourrait partager ce voyage avec lui.

    Une histoire sensible sur la rencontre de deux personnes, deux vécus, deux âmes touchés par le destin.
    Un road-trip pour réapprendre à vivre, redécouvrir les plaisirs simples, la valeur de la vie.
    Beau, libérateur, joyeux et terriblement humain, ce roman est parfait pour prendre un bol d'air frais.

    Bref, un livre émouvant et inspirant qui fait du bien !

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • J’ai adoré lire ce livre. C’était une très belle découverte, j’ai tout de suite su que ça allait cartonner. C’était très bien écrit, une belle histoire, bien imaginée, surprenante, loin des histoires classiques. Je n’ai pas vu passer les 500 pages. Par contre, j’ai été déçue par « les lendemains ».

    J’ai adoré lire ce livre. C’était une très belle découverte, j’ai tout de suite su que ça allait cartonner. C’était très bien écrit, une belle histoire, bien imaginée, surprenante, loin des histoires classiques. Je n’ai pas vu passer les 500 pages. Par contre, j’ai été déçue par « les lendemains ».

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Merveilleusement bien écrit
    J'ai appris énormément de choses sur cette effroyable maladie grâce à ce roman qui raconte malgré tout une belle histoire romantique.

    Merveilleusement bien écrit
    J'ai appris énormément de choses sur cette effroyable maladie grâce à ce roman qui raconte malgré tout une belle histoire romantique.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Je suis allée à Peyriac-de-Mer et plus précisément l’étang du Doul, sur les traces de Joanne, Émile et leur petit chat Pok. Tout comme eux, j’ai beaucoup apprécié ce lieu qui semble loin de tout, loin des touristes…
    Dans le roman, ils atteignent cette destination fin octobre et y restent deux...
    Voir plus

    Je suis allée à Peyriac-de-Mer et plus précisément l’étang du Doul, sur les traces de Joanne, Émile et leur petit chat Pok. Tout comme eux, j’ai beaucoup apprécié ce lieu qui semble loin de tout, loin des touristes…
    Dans le roman, ils atteignent cette destination fin octobre et y restent deux semaines avant de rejoindre Barges puis Gruissan.
    « Tout le bleu du ciel », c’est un long périple de plusieurs mois, une ultime escapade que les protagonistes entreprennent. Ils passent tout d’abord par les Pyrénées (notamment Eus que j’espère pouvoir découvrir un jour) puis le Roannais et la fille au chapeau noir se retrouvent, sur les conseils d’un type aux lunettes rondes croisé dans une station-service, à stationner leur camping-car au bord de cet étang, le plus salé de tous, là où Joanne apprendra à Émile la méditation en pleine conscience, là où elle se mettra à peindre pour la première fois. Presque tout ce qui est vécu et décrit par les personnages est juste : j’ai même vu les flamants roses !

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Ce roman a rencontré un grand succès et après avoir lu la quatrième de couverture, je me suis également laissée tenter. Il s’annonçait émouvant et humain, et c’est en effet ce qui ressort de cette lecture.

    Différents thèmes dramatiques sont développés tels que l’Alzheimer précoce d’un des...
    Voir plus

    Ce roman a rencontré un grand succès et après avoir lu la quatrième de couverture, je me suis également laissée tenter. Il s’annonçait émouvant et humain, et c’est en effet ce qui ressort de cette lecture.

    Différents thèmes dramatiques sont développés tels que l’Alzheimer précoce d’un des deux personnages principaux qui est annoncé dans le résumé et qui est le point de départ de l’envie d’aventure d’Émile et de tout le reste d’ailleurs. En effet, sans cette maladie, Émile n’aurait pas posté son annonce, ne serait pas parti en camping-car et n’aurait pas rencontré Joanne et tous les autres. Ce dernier grand voyage, cette ultime escapade de vie s’avèrera effectivement riche en rencontres et en rebondissements. Si les grandes lignes du dénouement nous paraissent assez évidentes dès le départ, on ne peut pas dire que les 838 pages de récit ne nous réservent pas de surprises. Mais ce qui demeure un mystère durant une partie non négligeable du roman est le silence et l’enfermement de Joanne. Pourquoi cette jeune femme semble si triste et vidée de tout plaisir et bonheur ? On pourrait s’impatienter de le découvrir puisque le suspense dure et j’avoue avoir parfois ressenti quelques longueurs, mais lorsque les fils commencent à se dénouer, la terrible vérité nous foudroie d’une empathie folle envers elle. Nous constatons alors que la vie a réuni Émile et Joanne sans hasard et nous nous demandons lequel des deux deviendra un soutien pour l’autre. Sans rien dévoiler, il s’avère que l’évolution de leur relation est largement développée du fait du nombre de pages du roman, et que nous sommes spectateurs d’une belle et puissante destinée.

    Les libertés de choix d’Émile, son envie d’évasion ainsi que l’histoire de Joanne ont beaucoup résonné en moi. J’ai dégusté ce pavé pendant plusieurs jours, j’ai pris le temps, j’ai replongé dans son univers régulièrement comme on découvre chaque jour un nouveau paysage qui semble pourtant familier. Mélissa Da Costa nous permet de s’attacher aux personnages doucement au fil des chapitres, de les connaître et les comprendre. Le dénouement est vraiment réussi et nous serre le cœur autant qu’il le gonfle. C’est une histoire qui reste avec nous quelques temps encore après avoir refermé le livre.

    Mes bémols se situeraient uniquement sur la longueur des chapitres (j’ai une préférence lorsqu’ils sont courts) et les quelques essoufflements ressentis. En effet, le roman aurait pu être légèrement raccourci selon moi, mais cela n’a pas vraiment entamé mon plaisir de lecture, le dénouement m’ayant fait rapidement oublié ces petits points « négatifs ».

    Si vous aimez les romans où les relations humaines, l’amitié et l’amour détiennent une place forte, où les drames de la vie finissent par révéler de grands et nouveaux chemins, je vous conseille de lire celui-ci ! Il vous fera passer par un panel d’émotions et malgré les sujets difficiles, il en découle beaucoup d’espoir et de résilience. À travers le prisme de la mort, la vie est souveraine.

    Sur mon blog : https://ducalmelucette.wordpress.com/2023/10/03/lecture-tout-le-bleu-du-ciel-de-melissa-da-costa/

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.