Tolstoï et le droit

Couverture du livre « Tolstoï et le droit » de Raymond Legeais aux éditions Universite De Poitiers
  • Nombre de pages : 348
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Droit
  • Thème : Droit Essais
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

Léon Tolstoï a tant de facettes, certaines éblouissantes, que ses biographes ont sous-estimé, sinon ignoré les rapports de l'écrivain avec le droit. Ces rapports sont néanmoins d'une importance majeure. Lorsqu'il fut étudiant à l'Université de Kazan, le jeune comte Léon Nikolaïévitch manqua sans... Voir plus

Léon Tolstoï a tant de facettes, certaines éblouissantes, que ses biographes ont sous-estimé, sinon ignoré les rapports de l'écrivain avec le droit. Ces rapports sont néanmoins d'une importance majeure. Lorsqu'il fut étudiant à l'Université de Kazan, le jeune comte Léon Nikolaïévitch manqua sans doute de sérieux mais il était plus doué que certains l'ont dit et il reçut, à défaut d'une vraie formation, une certaine initiation aux disciplines juridiques.
Par la suite Tolstoï s'est trouvé à tous les moments de sa vie, dans des situations ou aux prises avec des difficultés pour lesquelles il lui a fallu recourir au droit ou à ceux dont c'est le métier de mettre celui-ci en oeuvre. Le barine au grand domaine a dû compter avec tous les problèmes du servage (avant et après l'abolition) ; il a fallu à l'époux d'une femme exceptionnelle devenue son éditrice mais restant soucieuse des intérêts familiaux, au père de treize enfants, affronter des problèmes de gestion, de partage, de testament.
Le « juridique » a - plutôt souvent - servi au romancier pour dessiner un personnage, comme dans La mort d'Ivan Ilitch, construire des scènes comme dans Résurrection où elles ne sont pas les moindres de l'oeuvre ; il a fourni au penseur des thèmes propres à susciter sa hargne. Lorsqu'à partir de 1880, Tolstoï changeant de vie, au nom d'une spiritualité chrétienne très particulière, s'est fait l'apôtre de la non-violence, de la non-résistance à la violence par la violence, il a, plus qu'aucun autre, pourfendu l'État et le droit, ayant particulièrement en ligne de mire les tribunaux, la peine de mort, la propriété foncière. Si les indignations de Tolstoï doivent d'abord se comprendre et s'apprécier au regard des métamorphoses et des soubresauts de la Russie des quatre derniers tsars, elles ont une puissance d'émouvoir qui dure. Les enseignements du maître d'Iasnaïa Poliana, après avoir valu à celui-ci tant d'adeptes, en Russie mais aussi dans le monde (comment ne pas rappeler Gandhi ou Romain Rolland ?), ont encore un pouvoir pour éclairer beaucoup de grandes questions d'aujourd'hui.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions