• The vanishing Girl est l'histoire d'Ember, une adolescente capable de se téléporter pendant son sommeil durant dix minutes. Ce qu'elle croyait être un don hors du commun et hasardeux s'avère être le résultat de manipulation génétique alors qu'elle n'était même pas encore conçue. Elle découvre qu'elle appartient en réalité au gouvernement et qu'elle est une arme.

    Bon. Pour l'originalité de l'histoire, on repassera. C'est plutôt du réchauffé et c'est vraiment sans surprise, quoique le coup de la téléportation guidée pour aller accomplir des missions d'intérêt public ait pu attirer mon attention. Le scénario malheureusement est totalement prévisible. Dès le départ, j'ai deviné le gros de l'intrigue. Tout ce qui se passe en règle générale dans les œuvres de fiction traitant de manipulations génétiques sur des fœtus par le gouvernement arrive ici. Les personnages ne sont pas non plus brillants. Ils sont totalement clichés, et ne font que ce qu'on attend qu'ils fassent. Lorsqu'un personnage apparaît, on peut en quelques phrases seulement se faire une idée de ses actions futures. Les rares écarts qu'ils font sont difficiles à comprendre et n'ont pas de justification réelle. Ils arrivent comme un cheveu sur la soupe. Le gros du problème selon moi est le manque de subtilité dans le déroulé de l'histoire. Si on nous parle de quelque chose, on peut être sûr que ce quelque chose va ressortir à un moment, et ça nous aide grandement à prévoir l'ensemble du scénario.

    Ce qui m'a le plus gênée, c'est la relation totalement incroyable - au sens non crédible - entre Ember et Caden. Pour résumer, ces deux-là forment un duo, et c'est Caden qui est allé enlever Ember après ses dix-huit ans. A ce moment-là, il se permet des réflexions sur les sous-vêtements de la jeune femme, alors qu'il est là pour la conduire de force dans un centre dans lequel elle ne veut pas aller. Et par la suite, il ne s'arrête pas. Son comportement n'est pas simplement lourd. Il relève du harcèlement, harcèlement auquel Ember cède finalement. Peut-être y a-t-elle trouvé du charme, peut-être est-ce à cause de leurs prédispositions génétiques, mais il ne faut pas oublier que le public visé par ce roman est susceptible de construire sa vision des relations entre homme et femme à partir de ses lectures. D'un point de vue plus personnel, je n'ai vraiment rien trouvé de romantique ni d'attachant à ce couple, parce que je trouve leur relation malsaine et leurs comportements totalement déraisonnables.

    Conclusion : ♥Je n'ai vraiment pas adhéré à cette lecture. Entre la prévisibilité des événements, le manque de charisme des personnages et les relations décrites comme normales alors qu'on peut en réalité les qualifier d'abusives, je peux dire que je n'ai pas du tout aimé cette histoire.

    http://sweetie-universe.over-blog.com/2018/01/roman-the-vanishing-girl-l.thalassa.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com