The kiss

Couverture du livre « The kiss » de Marie Rutkoski aux éditions Lumen
  • Date de parution :
  • Editeur : Lumen
  • EAN : 9782371021570
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Avis(1)

  • Ça y est, c’est fini. Il va falloir que je dise au revoir à cette belle saga. Je l’ai aimé, je l’ai chérie (et pas que pour leurs couvertures!) et maintenant, il va falloir m’en séparer. Mais je ne suis pas triste! Je suis plus que ravie d’avoir pu découvrir cette pépite signé Lumen Éditions....
    Voir plus

    Ça y est, c’est fini. Il va falloir que je dise au revoir à cette belle saga. Je l’ai aimé, je l’ai chérie (et pas que pour leurs couvertures!) et maintenant, il va falloir m’en séparer. Mais je ne suis pas triste! Je suis plus que ravie d’avoir pu découvrir cette pépite signé Lumen Éditions. D’autant plus que ce tome est une très belle conclusion de cette saga. Alors, oui! Cette saga vaut le détour!

    Alors, que dire de ce tome sans vous spoiler?

    Déjà, la fin du tome 2 a été HORRIBLE! Il me fallait donc absolument ce tome et Lumen n’a pas chômé. Je me le suis procuré dès sa sortie (oui, je suis faible).

    Je peux vous dire que durant ces 635 pages, l’auteure ne nous ménage pas. Ce tome est fort en suspens et en rebondissements. Jusqu’au bout, j’ai eu peur pour mes personnages favoris.
    En effet, je m’attendais à avoir le coeur brisé, mais pas du tout!

    J’ai tout de même eu peur pour Kestrel qui a été mise à rude épreuve. Elle a souffert, mais tellement souffert que j’en ai eu mal pour elle. Elle a essayé de se battre jusqu’au bout. Je l’ai trouvé encore plus forte et courageuse que dans les tomes précédents. Et cette épreuve l’a changée, pas en bien ni en mal, mais elle a changé. Kestrel reste tout de même notre petite stratège préférée.

    Quant à Arin, il est toujours le même, mis à part le fait qu’il se sente terriblement coupable d’avoir laissé tombé Kestrel et de ne pas s’être rendu compte de tout ce qu’elle a sacrifié pour lui.

    J’ai adoré sa relation d’amitié avec Roshar, cela dit!

    Roshar est un prince dacran qui va combattre aux côté d’Arin durant la bataille, le tout avec humour. Ce personnage est à mourir de rire, mais il m’a également rendu suspicieuse: Est-il sincère? Peut-on lui faire confiance? Va-t-il retourner sa veste? Car jusqu’à la fin, on a l’impression qu’il joue double-jeux.

    J’aime toujours autant le style de l’auteur (la traduction, quoi), si ce n’est plus. Marie Rutkoski m’as fait passer par tellement de sentiments différents que c’en est déconcertant. Jusqu’aux dernières pages, elle ne nous lâche pas, on s’attend à ce qu’il se passe tout et n’importe quoi, mais rien de prévisible.

    Cette saga est captivante. Il faut que vous la lisiez!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions