Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Tant que le café est encore chaud

Couverture du livre « Tant que le café est encore chaud » de Toshikazu Kawaguchi aux éditions Albin Michel
Résumé:

Chez Funiculi Funicula, le café change le coeur des hommes.
A Tokyo se trouve un petit établissement au sujet duquel circulent mille légendes. On raconte notamment qu'en y dégustant un délicieux café, on peut retourner dans le passé. Mais ce voyage comporte des règles : il ne changera pas le... Voir plus

Chez Funiculi Funicula, le café change le coeur des hommes.
A Tokyo se trouve un petit établissement au sujet duquel circulent mille légendes. On raconte notamment qu'en y dégustant un délicieux café, on peut retourner dans le passé. Mais ce voyage comporte des règles : il ne changera pas le présent et dure tant que le café est encore chaud.
Quatre femmes vont vivre cette singulière expérience et comprendre que le présent importe davantage que le passé et ses regrets. Comme le café, il faut en savourer chaque gorgée.

Donner votre avis

Avis (7)

  • Le dernier roman de Toshikazu Kawaguchi est une plongée dans l’onirisme japonais.

    Dans un style délicat et poétique - fidèle à la littérature japonaise - l’auteure nous transporte dans un refuge d’âmes esseulées : le Funiculi Funicula.
    Dans cet établissement où le temps semble figé, il est...
    Voir plus

    Le dernier roman de Toshikazu Kawaguchi est une plongée dans l’onirisme japonais.

    Dans un style délicat et poétique - fidèle à la littérature japonaise - l’auteure nous transporte dans un refuge d’âmes esseulées : le Funiculi Funicula.
    Dans cet établissement où le temps semble figé, il est possible de retourner dans le passé, assis autour d’un café.
    Ce voyage dure tant que le café est encore chaud.

    -
    « Elle savourait de tout son cœur le bonheur d'avoir retrouvé le temps perdu. »
    -

    Ce sont quatre femmes - quatre âmes blessées - qui entreprendront ce voyage évanescent dans leur mémoire.
    Ces rendez-vous, portes ouvertes à la résilience face aux épreuves et à l’indulgence envers soi, les transformeront.
    Elles, reviendront changées de ce voyage à défaut des évènements passés.

    -
    « Cette chaise ne change peut-être pas le présent, mais si elle change le cœur des hommes, c'est qu'elle a sûrement une signification importante. »
    -

    C’est avec une plume tout en douceur et sensibilité que la romancière raconte avec pudeur l’histoire de chacun de ses personnages.
    Ces histoires, tout aussi intimes qu’universelles, sont puissamment portées par l’écriture philosophique de l’auteure et donnent - aux lecteurs - matière à réfléchir. Elles sont un rappel subtil au moment présent et au bonheur qui nous entoure.

    Ce roman a été pour moi une belle découverte et un doux moment de lecture.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • La littérature japonaise m’est quasi inconnue et j’étais ravie que Masse Critique de Babelio me propose ce livre dont le résumé me laissait augurer une belle découverte.

    Las !! Un flop retentissant. J’étais sur la plage, bien assise et j’aurais presque pu m’endormir tant ce livre m’a paru...
    Voir plus

    La littérature japonaise m’est quasi inconnue et j’étais ravie que Masse Critique de Babelio me propose ce livre dont le résumé me laissait augurer une belle découverte.

    Las !! Un flop retentissant. J’étais sur la plage, bien assise et j’aurais presque pu m’endormir tant ce livre m’a paru soporifique, mièvre et l’écriture quelconque. Une bluette insignifiante qui ne m’a pas séduite.

    Ce livre est adapté d’une pièce de théâtre de l’auteur, peut-être que cela fonctionne mieux, mais bon trop mièvre et plat pour moi.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Bienvenue chez Funiculi Funicula, un minuscule café avec uniquement trois tables mais un petit café qui fait beaucoup parler de lui. Paraît-il qu'à une certaine place, il serait possible de voyager dans le passé, et peut-être même dans le futur. Tout simplement en y dégustant un café.

    C'est...
    Voir plus

    Bienvenue chez Funiculi Funicula, un minuscule café avec uniquement trois tables mais un petit café qui fait beaucoup parler de lui. Paraît-il qu'à une certaine place, il serait possible de voyager dans le passé, et peut-être même dans le futur. Tout simplement en y dégustant un café.

    C'est exactement ce que quatre femmes vont réaliser, mais attention, ce voyage comporte énormément de règles : le voyage ne dure uniquement tant que le café est chaud et le voyage ne changera aucunement le présent.

    Quatre femmes, quatre parties, quatre expériences singulières, quatre récits assez courts ou l'auteur Toshikazu Kawaguchi va directement à l'essentiel sans fioritures. Un roman qui montre que le présent importe davantage que le passé.

    Cependant, cette lecture a été mi-café mi-thé. Les deux premières parties ont été laborieuses, avec beaucoup de répétition sur les règles du café, du coup les récits ne m'ont pas touché. Peut-être dû à la traduction ?

    En revanche, les deux dernières histoires de vie m'ont bouleversé, m'ont conquis. On plonge avec délicatesse et sensibilité dans l'âme humaine. On se laisse porter par la plume de l'auteur et dans cette ambiance intimiste et feutrée du café. Les histoires de vies de ces deux femmes sont fortes.

    Un roman où tout est possible, où les questions sont nombreuses, où chaque "ding" de la porte du café donne un rythme au roman, comme une pièce de théâtre.

    Et vous, quelle serait votre réaction si un fabuleux café pourrait vous faire voyager ? Passé ou futur ? Réfléchissez bien, le voyage ne se fait qu'une seule fois !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Et si le temps d’un café, on pouvait retourner dans le passé ? Avec qui aimerions nous passer ce moment ? Pour se dire quoi ? Ou juste pour se regarder, revoir un sourire ou une attitude qui demeure dans nos souvenirs…
    Chez Funiculi Funicula, un café atypique de Tokyo, circule mille et une...
    Voir plus

    Et si le temps d’un café, on pouvait retourner dans le passé ? Avec qui aimerions nous passer ce moment ? Pour se dire quoi ? Ou juste pour se regarder, revoir un sourire ou une attitude qui demeure dans nos souvenirs…
    Chez Funiculi Funicula, un café atypique de Tokyo, circule mille et une légendes, et, le temps d’un café, tout est possible…
    Enfin, sous certaines conditions…
    J’ai eu envie de lire ce livre rien qu’avec ce titre qui invite à tant de choses dans mon imaginaire. J’ai embarqué direction Tokyo et j’ai été « petite souris » chez Funiculi Funicula.
    J’ai aimé la lenteur qui se dégage de ce livre et l’ambiance japonaise telle que je l’imagine car je ne suis jamais allée là-bas.
    Une lecture pleine de douceur et d’émotions. J’ai beaucoup aimé.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Cette petite tasse de café japonais ne doit en aucun cas refroidir, surtout si on la déguste …dans le passé. Car chez Funiculi Funicula, ce troquet désuet, qui n’a fait de concession à la modernité que pour l’électricité, l’ambiance est particulière : il y fait toujours frais, même sans clim, et...
    Voir plus

    Cette petite tasse de café japonais ne doit en aucun cas refroidir, surtout si on la déguste …dans le passé. Car chez Funiculi Funicula, ce troquet désuet, qui n’a fait de concession à la modernité que pour l’électricité, l’ambiance est particulière : il y fait toujours frais, même sans clim, et surtout, lorsque la place est libre, une table précise permet de retourner quelques heures, quelques jours ou quelques années en arrière, à condition de respecter scrupuleusement les règles : si l’on ne veut pas évoluer vers le statut de fantôme, revenir avant que le café ne soit devenu froid…

    Cela, le lecteur l’aura inévitablement intégré tant la litanie est répétée à l’envi. C’est d’ailleurs la même chose pour une foule de détails, comme si les chapitres étaient des textes publiés dans un journal, nécessitant de redire ce que le lecteur distrait aurait oublié.

    La narration offre d’autres sujets d’étonnement :

    « À cet instant, l'horloge du milieu sonna dix coups. Kei se rendit compte qu'il n'était pas quinze heures, comme elle le croyait, mais dix heures du matin. »

    Très souvent en effet, les notions de temps ou de date sont ainsi explicitées.

    Par ailleurs les personnages au fur et à mesure de leurs apparitions sont immédiatement caractérisés par leurs vêtements en précisant à chaque fois leur couleur ! Nous avons donc le droit à un défilé permanent de tenues assorties ...


    Cela donne une ambiance très particulière à ce roman qui, malgré la forme, a cependant un fond tout à fait intéressant et attachant.

    Je remercie Babelio et les éditions Albin Michel.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'avais gagné ce roman à un jeu concours et la 4ème de couverture m'avait intéressée. Malheureusement son contenu n'a pas été à la hauteur de mes attentes, j'ai trouvé qu'il ne se passait pas grand-chose ici, l'histoire est plate, je me suis ennuyée, le style n'a pour moi rien de remarquable non...
    Voir plus

    J'avais gagné ce roman à un jeu concours et la 4ème de couverture m'avait intéressée. Malheureusement son contenu n'a pas été à la hauteur de mes attentes, j'ai trouvé qu'il ne se passait pas grand-chose ici, l'histoire est plate, je me suis ennuyée, le style n'a pour moi rien de remarquable non plus. Je ne retiendrai pas grand-chose de ce roman.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • S'il existe un lieu avec une âme et des histoires, c'est bien au Japon, au café Funiculi Funicula. On y entre jamais vraiment par hasard, et si on veut y voir le cours de sa vie changer, on en ressort toujours avec dans le regard, une tout autre perception...

    Ce roman est une invitation...
    Voir plus

    S'il existe un lieu avec une âme et des histoires, c'est bien au Japon, au café Funiculi Funicula. On y entre jamais vraiment par hasard, et si on veut y voir le cours de sa vie changer, on en ressort toujours avec dans le regard, une tout autre perception...

    Ce roman est une invitation délicate et poétique à l'accueil des épreuves de la vie. Il y a quelque chose de grand et d'indéfinissable qui se crée à l'intérieur d'une atmosphère aussi insolite qu'intimiste.

    On fait la rencontre de personnages pour lesquels on éprouve rapidement des affinités. Quatre femmes vont faire l'expérience extraordinaire du voyage dans le temps, l'instant d'une cérémonie, autour d'une tasse de café. Si les récits de ces aventures sont assez courts et assez répétitifs, c'est qu'ils demandent une exigence, le respect de quelques règles édictées.

    L'émotion est volatile et le charme typiquement japonais. L'écriture est à la fois simple et subtile pour révéler l'essentiel, l'essence au-delà de l'évanouissement.

    Les rendez-vous sont des portes ouvertes à une prise de conscience et une indulgence envers les autres et encore plus envers soi-même. Si les protagonistes ne trouvent pas vraiment ce qu'ils étaient venus chercher, ils puisent pourtant en la réalité, une force et une plénitude inespérée.

    Un roman qui s'il ne modifie pas le cours des événements saura susciter peut-être de puissantes pistes de réflexion. Passez la porte du Funiculi Funicula et laissez la magie opérer !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.