Sorcières ; la puissance invaincue des femmes

Couverture du livre « Sorcières ; la puissance invaincue des femmes » de Mona Chollet aux éditions Zones
  • Date de parution :
  • Editeur : Zones
  • EAN : 9782355221224
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Qu'elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette... Voir plus

Qu'elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l'Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femme ces siècles de terreur ont-ils censurés, éliminés, réprimés ?
Ce livre en explore trois et examine ce qu'il en reste aujourd'hui, dans nos préjugés et nos représentations : la femme indépendante - puisque les veuves et les célibataires furent particulièrement visées ; la femme sans enfant - puisque l'époque des chasses a marqué la fin de la tolérance pour celles qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée - devenue, et restée depuis, un objet d'horreur. Enfin, il sera aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s'est développé alors tant à l'égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Dans cet essai, Mona Chollet mêle références historiques et modernes autour de quatre thèmes : le désir d’indépendance, le désir de stérilité, la vieillesse et l’influence de la nature pourra montrer comment les femmes qui ont voulu s’affranchir de rôles conventionnels ont été stigmatisées comme...
    Voir plus

    Dans cet essai, Mona Chollet mêle références historiques et modernes autour de quatre thèmes : le désir d’indépendance, le désir de stérilité, la vieillesse et l’influence de la nature pourra montrer comment les femmes qui ont voulu s’affranchir de rôles conventionnels ont été stigmatisées comme sorcières et persécutées, brûlées à ce titre.

    Les sorcières d’aujourd’hui, ne sont plus celles qui sont criantes d’indépendance, veulent travailler et ne plus dépendre d’un homme mais elles restent celles qui ne veulent pas d’enfant, qui veulent vieillir au naturel ...

    Rappelant la dictature de la beauté, déjà évoquée dans ‘Beauté fatale., elle mentionne les cheveux gris appréciés chez les hommes, rejetés chez la femme.

    Quatre parties inégales qui dressent le paysage des domaines à conquérir afin que les femmes ne soient plus sorcières mais égales sur tous les plans

    J’ai regretté qu’elle ne parle pas davantage du rôle, encore présent, de sorcières-rebouteuses-soignantes en cédant à la facilité du discours sur la maltraitance médicale

    Un ouvrage qui m’a rappelé les opus féministes des années 70-80 ...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com