Songes de Mevlido

Couverture du livre « Songes de Mevlido » de Antoine Volodine aux éditions Points
  • Date de parution :
  • Editeur : Points
  • EAN : 9782757849729
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Dans un monde post-apocalyptique, la ville d'Oulang-Oulane est régie par un système totalitaire où les mutations génétiques vont bon train et où le capitalisme fait rage. Policier hanté par le deuil, Mevlido a pour mission de surveiller les bas fonds de la ville et en particulier d'épier des... Voir plus

Dans un monde post-apocalyptique, la ville d'Oulang-Oulane est régie par un système totalitaire où les mutations génétiques vont bon train et où le capitalisme fait rage. Policier hanté par le deuil, Mevlido a pour mission de surveiller les bas fonds de la ville et en particulier d'épier des bolcheviques qui préparent un coup d'Etat. S'il est un professionnel dévoué, il n'en est pas moins séduit par les révolutionnaires. Pour retrouver la femme qu'il aime, assassiné par des enfants soldats, il va s'enfoncer dans les profondeurs de la ville et de ses rêves.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Lechoixdeslibraires.com

    Avant de parler du livre même, je dirai quelques mots sur l'auteur. Antoine Volodine est un auteur français. Son nom porte à confusion, on pourrait croire qu'il est russe. Non, certainement une ascendance lointaine. Néanmoins, il a été traducteur du russe, il l'est toujours. C'est un auteur qui...
    Voir plus

    Avant de parler du livre même, je dirai quelques mots sur l'auteur. Antoine Volodine est un auteur français. Son nom porte à confusion, on pourrait croire qu'il est russe. Non, certainement une ascendance lointaine. Néanmoins, il a été traducteur du russe, il l'est toujours. C'est un auteur qui a écrit plus d'une quinzaine de livres aujourd'hui, qui est très estimé par la critique, mais on trouve peu de lecteurs. Il lui manque une armée de lecteurs féroces et voraces. C'est un peu pour ça que j'avais envie de parler de ce livre. Volodine écrit des livres qu'il met en scène dans un univers un peu étrange, un peu spécial, qui lui est propre et qui est dicté par des lois qu'on appellera de manière générale le «post exotisme». Cet univers, c'est un univers d'après la catastrophe. C'est un univers assez noir après de nombreuses guerres totales, où les rêves ont plus de poids que la réalité. C'est un univers où les existences sont difficilement supportables. Néanmoins, c'est un univers garde-fou de l'espoir pour les personnages qui y évoluent, et c'est le cas en l'occurrence de Mevlido dans Songes de Mevlido, qui vit dans le poulailler 4, dans une des dernières capitales du monde, certainement de très nombreuses années après notre XXIe siècle, dans le poulailler 4 qui est une espèce de ghetto où vivent de nombreux laissés-pour-compte, des poules mutantes, des révolutionnaires étranges qui scandent des slogans à longueur de journée et de nuit. Mevlido est présent et chargé d'enquêter, de maintenir un semblant de cohérence. Ce monde, on pourra penser au fil de la lecture qu'il est uniquement dans sa tête, puisque le livre s'appelle Songes de Mevlido, et on va osciller entre les rêves de Mevlido et ses souvenir de veille, et on ne saura plus au bout d'un moment s'il le rêve, s'il ne le rêve pas, si ce qui lui arrive est un fantasme ou effectivement quelque chose qui lui arrive en réalité. Et cette confusion qui se crée au fur et à mesure, on pourrait imaginer qu'elle perde le lecteur dans un labyrinthe comme ça où se croisent différentes subjectivités, différentes choses. Non, on va suivre un personnage, et on va suivre son histoire au travers de cet endroit étrange. Une des particularités de Volodine, c'est que ses livres se répondent les uns aux autres et lorsqu'on met le pied dans un des livres de Volodine, on aura en écho ce qu'on aura déjà lu ou ce qu'on lira par la suite, puisque dans ce mélange de subjectivités diverses, de points de vue variés, on peut passer dans la narration d'un «je» à un «tu» alors que c'est le même personnage qui parle, ça pourrait tout aussi être un autre personnage qui vient interférer depuis un autre livre de Volodine. Il y a une espèce de confusion un peu structurée qui se met en place et qui va jouer avec le lecteur et provoquer des vertiges comme on peut en trouver chez Borges par exemple, ou Lovecraft ou Philip K. Dick, donc un vertige qui met réellement en scène le lecteur face au texte. Et toujours cette toile de fond de l'univers post-exotique, un univers en fait qui semble très noir, qui n'est certainement que le reflet du XXe siècle qu'on a derrière nous, un siècle de guerres, de camps, un siècle de barbarie, de totalitarisme. Et peut-être que dans les livres de Volodine, c'est bien cette volonté d'avoir un espoir après toutes ces catastrophes encore de se poser la question de savoir comment exister au-delà de toute la barbarie du XXe siècle. Il construit un univers propre pour emmener le lecteur avec lui dans une réflexion très forte autour de l'histoire, autour de l'existence, autour du rapport au réel, et puis autour de l'écriture et de la littérature puisqu'il donne aussi des clés interprétatives de son texte dans le texte même. Le post-exotisme, s'il est une idéologie développée par les personnages qui sont dans ces romans tous des révolutionnaires, des dissidents, c'est aussi un mode d'écriture avec ses propres conditions que vous pourrez découvrir avec la lecture de Songes de Mevlido. C'est pour l'instant un des romans les plus originaux que j'ai lu dans cette rentrée littéraire.

Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions