Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Soixante printemps en hiver

Couverture du livre « Soixante printemps en hiver » de Ingrid Chabbert et Aimee De Jongh aux éditions Dupuis
  • Date de parution :
  • Editeur : Dupuis
  • EAN : 9791034747375
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Le jour de son 60e anniversaire, Josy refuse de souffler les bougies de son gâteau. Sa valise est prête. Elle a pris une décision : celle de quitter mari et maison pour reconquérir sa liberté en partant avec son vieux van VW ! Sa famille, d'abord sous le choc, n'aura dès lors de cesse de la... Voir plus

Le jour de son 60e anniversaire, Josy refuse de souffler les bougies de son gâteau. Sa valise est prête. Elle a pris une décision : celle de quitter mari et maison pour reconquérir sa liberté en partant avec son vieux van VW ! Sa famille, d'abord sous le choc, n'aura dès lors de cesse de la culpabiliser face à ce choix que tous considèrent égoïste. Josy va heureusement tenir bon, trouvant dans le CVL (« Club des Vilaines Libérées ») des amies au destin analogue et confrontées à la même incompréhension sociétale... Mais cela suffira-t-il pour qu'elle assume sa soif d'un nouveau départ ? Et qu'elle envisage peut-être même un changement d'orientation sexuelle ? Oui, si l'amour s'en mêle. Ou pas...

Aimée De Jongh et Ingrid Chabbert composent la peinture subtile, touchante et moderne d'une crise de la soixantaine au gré d'un road movie impossible à lâcher avant sa conclusion. Un « Aire Libre » surprenant, osant traiter le tabou du changement de vie et d'orientation sexuelle...

Donner votre avis

Lire un extrait offert de Soixante printemps en hiver

En cliquant sur le bouton ci-dessous, découvrez immédiatement et sans engagement un extrait offert par Izneo !

Articles (1)

Avis (7)

  • Le jour de ses soixante ans, Josy prépare sa valise, prend son van et abandonne mari, enfants et petits enfants pour retrouver sa liberté. Elle s'installe sur un parking où Camélia et son bébé vivent depuis plusieurs mois dans une caravane. Josy va également intégrer le CVL ( club des...
    Voir plus

    Le jour de ses soixante ans, Josy prépare sa valise, prend son van et abandonne mari, enfants et petits enfants pour retrouver sa liberté. Elle s'installe sur un parking où Camélia et son bébé vivent depuis plusieurs mois dans une caravane. Josy va également intégrer le CVL ( club des vilaines libérées). Mais est-ce vraiment cette liberté dont rêvait Josy ?

    Un récit touchant et émouvant. Josy est une femme qui a su trouver la patience de supporter une vie sans grand intérêt : un mari avec qui la complicité et l'amour ne sont plus à l'ordre du jour, des enfants et petits enfants qu'elle voit régulièrement. Mais est-ce vraiment ce dont à quoi elle aspire ? Est-ce simplement une crise de la soixantaine ? Dans tous les cas, j'ai trouvé Josy très attachante et réfléchie.

    Le scénario d'Ingrid Chabbert et les merveilleux dessins d'Aimée de Jongh forment un magnifique roman graphique auquel j'ai totalement adhéré .

    Une bande dessinée avec un thème rarement abordé dans cet univers.

    Un grand merci à #NetGalleyFrance et aux éditions Dupuis pour l’acceptation de cette lecture que je ne regrette absolument pas.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Alors que la neige recouvre le paysage, devant les yeux ébahis de sa famille, Josy se barre de chez elle, le jour de son anniversaire, refusant de souffler les soixante bougies du gâteau préparé à son intention. Elle déclare « je pars » ! Sa décision prise, sa valise prête, elle prend aussitôt ...
    Voir plus

    Alors que la neige recouvre le paysage, devant les yeux ébahis de sa famille, Josy se barre de chez elle, le jour de son anniversaire, refusant de souffler les soixante bougies du gâteau préparé à son intention. Elle déclare « je pars » ! Sa décision prise, sa valise prête, elle prend aussitôt le volant de son vieux van Volkswagen. Elle se pose sur une aire de camping-car où est déjà stationnée une caravane d’où sort une jeune femme, Camélia, un bébé dans les bras. Celle-ci est partie de chez elle « quand j’ai su qu’il allait voir ailleurs j’ai pris mes cliques et mes claques… et mon gamin ».
    Pour ce qui est de Josy, on comprend peu à peu, qu’un mal-être l’a envahie, qu’elle a besoin de renouveau, sa vie étant devenue fade. Ce sont son mari certes, pas violent, mais quasi inexistant, l’amour devenu tendresse avec l’usure du temps, après 35 ans de mariage, ses deux enfants qui, devenus adultes ont bien changé, son fils devenu égoïste et sa fille ne se souciant que de ce que pensent les autres, qui l’ont amenée à s’affranchir des contraintes familiales et à ce désir de renaissance avant qu’il ne soit trop tard.
    Pour retrouver cette liberté, elle va essayer de se défaire de tous ces liens et ce ne sera pas chose aisée avec les appels incessants et culpabilisants de ses enfants qui l’aiment mais ne font rien pour tenter de la comprendre. De plus, il lui est difficile de discuter car il ne fait pas bon être dans la peau de celle qui part la première.
    De quoi donner, peut-être, en lisant ce récit émouvant et moderne, l’envie à certaines de franchir le pas et de partir sur les traces de cette Josy si touchante et attachante…
    Sur les conseils de Camélia, elle va assister à une réunion du CVL, Club de Vilaines libérées et va redécouvrir l’amour auprès d’une autre femme, mais difficile de s’extraire du regard des autres.
    Outre le tabou du changement de vie, c’est aussi celui du changement d’orientation sexuelle qui sont abordés dans ce magnifique album oneshot et que la scénariste Ingrid Chabbert transcrit si bien, avec pudeur, sensibilité et tendresse, n’hésitant pas à laisser certaines vignettes vides, quand les dessins se suffisent à eux-mêmes.
    Ce désir de liberté, d’être soi qui peut toucher tout un chacun à une époque de la vie, Aimée de Jongh l’a particulièrement bien exprimé et mis en valeur avec des dessins très sobres où les traits des personnages sont particulièrement expressifs et révélateurs de leur état mental et de leur ressenti.
    Ses dessins sont sublimés par des tons d’aquarelle qui réussissent à créer des ambiances magnifiques et à restituer les émotions dans un univers très intimiste.
    Soixante printemps en hiver : superbe collaboration de deux talents !
    Je dois dire que, simplement en découvrant la belle couverture de ce roman graphique et en le feuilletant, j’étais déjà en partie conquise. Sa lecture n’a fait que confirmer mon intuition.
    Un grand merci à Babelio et à Aire libre !

    Chronique illustrée à retrouver sur https://notre-jardin-des-livres.over-blog.com/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Josy étouffe.

    La routine conjugale, les enfants qui n'en finissent pas de lui confier leurs propres enfants.

    Le jour de ses soixante ans, elle commence à remplir une valise avant d'être appelée pour le repas. 

    Les cris des petits, les demandes pressantes de sa fille ... Au  moment de...
    Voir plus

    Josy étouffe.

    La routine conjugale, les enfants qui n'en finissent pas de lui confier leurs propres enfants.

    Le jour de ses soixante ans, elle commence à remplir une valise avant d'être appelée pour le repas. 

    Les cris des petits, les demandes pressantes de sa fille ... Au  moment de souffler les bougies, elle monte chercher sa valise, file au garage, et embarque dans le vieux camping car qui y prenait la poussière.

    Signe du destin, il démarre au quart de tour !  

    Je n'en dirai pas plus sur ce récit admirablement servi par des dessins d'une grande tendresse. 

    Faire enfin le point à cet âge, pouvoir se laisser porter par les événements, les rencontres et découvrir une liberté inespérée.

    Une ode à la féminitude, à la liberté. 

    Un très bel album à mettre entre toutes les mains !

    Je remercie vivement les Editions Dupuis et NetGalley pour m'avoir transmis cet ouvrage 

     #Soixanteprintempsenhiver #NetGalleyFrance

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ma très chère Josy,

    Quelle ne fut pas ma surprise en apprenant ce matin que tu étais partie de la maison !
    Alors que je me promenais dans la rue, j'ai rencontré tes enfants qui sortaient de chez toi. Ce sont eux qui m'ont appris la nouvelle, ils m'ont paru très en colère.

    Mais qu'a-t-il...
    Voir plus

    Ma très chère Josy,

    Quelle ne fut pas ma surprise en apprenant ce matin que tu étais partie de la maison !
    Alors que je me promenais dans la rue, j'ai rencontré tes enfants qui sortaient de chez toi. Ce sont eux qui m'ont appris la nouvelle, ils m'ont paru très en colère.

    Mais qu'a-t-il bien pu se passer pour que tu partes le jour même de ton anniversaire ? Tu avais un air triste et préoccupé ces derniers temps. J'avais mis cela sur le compte de la fatigue. Tu en fais tellement pour les uns et les autres, qu'ils soient petits ou grands.

    Il est vrai que parfois cette famille, qu'on a pourtant construite, est étouffante. Je ne peux que comprendre ton besoin de prendre le large pour respirer et penser un peu à toi.
    Il paraît même que tu es partie avec le combi. J'imagine bien ce que tout le monde a dû penser, "Elle est partie avec le combi de son mari...". Et pourtant, il n'est pas plus à lui qu'à toi.

    Stéphanie m'a dit que tu t'étais installée sur l'aire pour les camping cars à l'entrée du village. Elle ne comprend pas du tout ton départ et pense même que tu as rencontré quelqu'un. J'ai essayé de lui dire que tu avais le droit, toi aussi, de choisir ta vie et de ne plus la subir. Mais ça l'a encore plus énervée.

    Il est important Josy que tu penses à toi et toi seule maintenant. On se fiche du qu'en dira-t-on. Si c'était ton mari qui était parti, on ne lui aurait fait pas tant de reproches. Alors n'écoute pas ce qui se dit, et encore moins tes enfants. Même s'ils sont vraiment remontés contre toi.

    Je t'en prie ma Josy, fais attention à toi. J'espère que ce n'est pas trop difficile de vivre dans le combi, surtout en cette période hivernale.
    J'entends parfaitement ton geste et je le comprends. N'hésite surtout pas à m'appeler si tu as besoin. Je suis là pour toi.

    Je pense à toi, Ingrid et Aimée se joignent à moi. Toutes trois nous t'embrassons très fort et espérons avoir rapidement de tes nouvelles.

    Claire

    PS : Comme tu n'étais pas là, j'ai laissé cette lettre à Camélia, ta nouvelle voisine, celle qui habite dans la caravane. Elle a l'air de beaucoup t'apprécier. Ça se sent quand elle parle de toi.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Aujourd'hui c'est un grand jour, Josy a 60 ans. Toute sa famille est là pour fêter son anniversaire, son mari, ses deux enfants, ses petits enfants. Quand arrive le moment où elle doit souffler ses bougies, elle repousse le gâteau et annonce à tout le monde qu'elle part. C'est sans appel, sa...
    Voir plus

    Aujourd'hui c'est un grand jour, Josy a 60 ans. Toute sa famille est là pour fêter son anniversaire, son mari, ses deux enfants, ses petits enfants. Quand arrive le moment où elle doit souffler ses bougies, elle repousse le gâteau et annonce à tout le monde qu'elle part. C'est sans appel, sa valise est prête, elle s'enfuit dans son combi VW. C'est pour ça que c'est un grand jour...
    Enfin elle va vivre, se sentir à nouveau vibrer, ne plus être celle que tout le monde attend, mais être ce qu'elle a décidé, elle et seulement elle...

    Je ne vais pas vous le cacher, dès l'annonce de cette collaboration, alors même que je ne connaissais pas le thème, j'étais sous le charme. L'association d'Ingrid Chabbert au scénario (Écumes, En attendant Bojangles, Larkia, Autobiographie d'une courgette, Elma une vie d'ours... et j'en passe) et d'Aimée De Jongh au dessin (Jours de sable, Taxi, L'obsolescence programmée de nos sentiments) ne pouvait que me combler. Alors avec une attente si forte, j'aurais pu être déçu... mais bien au contraire. L'histoire est belle, tendre, triste, on a le cœur qui bat... FORT... On ressent et on se sent en vie. On a envie de monter dans un van et de partir à l'aventure pour vivre une nouvelle vie. Côté graphisme, j'aime tout du dessin d'Aimée De Jongh, elle dessine aussi bien la neige, la pluie que le sable. Mais ce qu'elle sait encore mieux mettre en avant, c'est la force des sentiments et la beauté des corps sans aucune obsolescence.

    Vous l'avez compris, c'est un très beau coup de cœur, qui à coup sûr, vous fera réfléchir sur l'amour, les sentiments et les voyages. Êtes-vous prêts pour ce road-movie où le cœur a "des" raisons que la raison ignore ?

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Josy a 60 ans, le jour-même, le jour où elle prend une décision radicale. A 60 ans, et après 35 ans de vie commune avec son mari, elle a un déclic : sa vie ne lui convient plus. Et elle compte bien reprendre sa liberté, pour trouver le chemin qui la rendra réellement vivante et heureuse. Ce...
    Voir plus

    Josy a 60 ans, le jour-même, le jour où elle prend une décision radicale. A 60 ans, et après 35 ans de vie commune avec son mari, elle a un déclic : sa vie ne lui convient plus. Et elle compte bien reprendre sa liberté, pour trouver le chemin qui la rendra réellement vivante et heureuse. Ce n'est évidemment pas facile, et sa famille, qui ne comprend pas ce choix brutal (ou ne veut pas le comprendre), ne lui simplifie pas l'existence.

    C'est une très belle bande dessinée, autant par l'histoire qui m'a émue, que par les illustrations très douces et en même temps très riches en émotions.

    Il peut arriver à chacun(e) de nous de se réveiller un matin, et de tout plaquer, de clore un chapitre de sa vie, pour écrire la suite de son histoire... autrement. Josy a ce courage.
    Courage ou nécessité d'ailleurs ? Rester dans une vie qui ne nous convient pas, ce n'est pas vivre. Il faut oser rebattre le cartes de son existence pour se donner la chance de vivre pleinement. Rien de simple dans tout ça, mais nos ressentis peuvent nous amener à nous lancer dans le vide d'une toute nouvelle vie, si on les écoute vraiment.

    Bref, l'histoire de Josy, ça peut être la vôtre, la mienne, qui sait... Mais quoi qu'il en soit, elle est d'un réalisme bouleversant.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Josy attendait le déclic. Il est arrivé le soir de son 60ème anniversaire. Tourner la page d’une vie, de 35 ans de mariage, de 2 enfants, des petits-enfants… Josy a décidé de partir.

    Son vieux van va-t-il démarrer ? Va-t-il lui offrir cette nouvelle liberté ? Il démarre… Et avec lui une...
    Voir plus

    Josy attendait le déclic. Il est arrivé le soir de son 60ème anniversaire. Tourner la page d’une vie, de 35 ans de mariage, de 2 enfants, des petits-enfants… Josy a décidé de partir.

    Son vieux van va-t-il démarrer ? Va-t-il lui offrir cette nouvelle liberté ? Il démarre… Et avec lui une autre vie.

    Qui peut dire : je n’y ai jamais pensé ?! Qui peut dire : ça ne m’arrivera jamais ?! Josy a franchi le pas, non sans difficultés. Il faut s’expliquer, rester droit dans ses bottes… il faut aussi s’habituer, vivre autrement, rencontrer d’autres gens et peut-être se découvrir à travers eux.

    Cet album est habité par un souffle porté par le dessin d’Aimée de Jongh. Toujours aussi évocateur et humain, le graphisme enneigé transmet la chaleur d’un choix assumé et d’une vie à réveiller. Les personnages sont vivants et même si le récit reste en surface, il a le mérite d’aborder le sujet délicat de la vie après 60 ans, de la vie après le couple, de la sexualité à cet âge-là….

    Un petit coup de cœur donc, qui confirme le talent d’Aimée de Jongh à faire vibrer des personnages et des situations… Son interview est à suivre sur ma page insta !!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com