Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Socialisme : la fin d'une histoire ?

Couverture du livre « Socialisme : la fin d'une histoire ? » de Jerome Grondeux aux éditions Payot
  • Date de parution :
  • Editeur : Payot
  • EAN : 9782228907392
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Qu'est-ce que le socialisme aujourd'hui ? D'où vient que nous ayons tant de mal à le définir ? Traverse-t-il une crise dont il sortira rénové ou assistons-nous à l'agonie d'un courant qui a profondément marqué la politique moderne ?
L'Histoire peut nous aider à répondre à cette question, dès... Voir plus

Qu'est-ce que le socialisme aujourd'hui ? D'où vient que nous ayons tant de mal à le définir ? Traverse-t-il une crise dont il sortira rénové ou assistons-nous à l'agonie d'un courant qui a profondément marqué la politique moderne ?
L'Histoire peut nous aider à répondre à cette question, dès lors qu'elle se situe dans une perspective large, embrassant le socialisme de ses origines, au début du XIXe siècle, jusqu'à nos jours, et compare les différentes expériences nationales : celles du travaillisme britannique, des social-démocraties allemande et suédoise, du socialisme français... Il apparaît alors qu'un courant socialiste ne parvient à avoir une réelle influence historique que quand il allie deux dimensions fondamentales : la contestation de l'ordre social existant et une proposition de réorganisation de cet ordre. Telle est encore la ligne générale du discours de François Mitterrand au congrès d'Epinay en 1971, voire de sa candidature à la présidentielle en 1981.
Mais l'idée révolutionnaire a bien changé depuis Karl Marx, Jean Jaurès ou Léon Blum ; les réformistes n'ont plus pour ambition de rompre avec le capitalisme et d'opérer une transformation globale de la société. Saisir l'histoire du socialisme au moyen de cette tension interne permet à l'auteur de s'interroger sur la particularité de ce mouvement : quel est son rapport avec la démocratie libérale ? Ne s'y est-il intégré que pour s'y dissoudre ? Comment s'explique sa dimension mystique, quasi religieuse, et dans quelle mesure peut-il survivre à un certain désenchantement ?
Un essai d'une acuité rare sur les perspectives d'avenir d'un mouvement qui connaît aujourd'hui une crise internationale.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.