Sleeping beauties

Couverture du livre « Sleeping beauties » de Stephen King et Owen King aux éditions Albin Michel
  • Date de parution :
  • Editeur : Albin Michel
  • EAN : 9782226400222
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Un phénomène inexplicable s'empare des femmes à travers la planète : une sorte de cocon les enveloppe durant leur sommeil et si l'on tente de les réveiller, on prend le risque de les transformer en véritables furies vengeresses.
Bientôt, presque toutes les femmes sont touchées par la fièvre... Voir plus

Un phénomène inexplicable s'empare des femmes à travers la planète : une sorte de cocon les enveloppe durant leur sommeil et si l'on tente de les réveiller, on prend le risque de les transformer en véritables furies vengeresses.
Bientôt, presque toutes les femmes sont touchées par la fièvre Aurora et le monde est livré à la violence des hommes.
À Dooling, petite ville des Appalaches, une seule femme semble immunisée contre cette maladie. Cas d'étude pour la science ou créature démoniaque, la mystérieuse Evie échappera-t-elle à la fureur des hommes dans un monde qui les prive soudainement de femmes ?

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Une épidémie mondiale, née tout au bout du monde, frappe soudainement les Etats-Unis : toutes les femmes, de tous les âges, s’endorment et ne se réveillent plus. Un cocon se forme autour d’elles et malheur a celui qui déchire le cocon et réveille volontairement l’endormie. Dans la petite ville...
    Voir plus

    Une épidémie mondiale, née tout au bout du monde, frappe soudainement les Etats-Unis : toutes les femmes, de tous les âges, s’endorment et ne se réveillent plus. Un cocon se forme autour d’elles et malheur a celui qui déchire le cocon et réveille volontairement l’endormie. Dans la petite ville de Dooling, dans les Appalaches, l’apparition de la maladie s’accompagne de l’apparition d’Evie, une femme mystérieuse, dotée de pouvoirs étranges et est la seule à pouvoir dormir et se réveiller comme avant. Les hommes et les garçons, subitement privés de leur mère, de leur femme, de leur épouse, réagissent de façon contrastée à ce cataclysme, les uns cédant au désespoir, les autres à la colère et à la violence. Certains sont persuadés qu’Evie peut inverser la maladie et sont prêt à tout, vraiment à tout, pour la forcer à intervenir. Le monde, livré à la violence XY, est sur le point de sombrer. Le nouveau roman de Stephen King, écrit à quatre mains avec son fils Owen, est une sorte de « Under the Dome » post-« me too » ! Cet énorme pavé, doté d’une impressionnante galerie de personnages, n’est pas forcément facile d’accès dans ses premiers chapitres. La double faute à un nombre important de personnages à s’approprier et à une intrigue qui met un long moment à démarrer. Mais une fois que c’est parti, difficile de lâcher ce roman qui, comme « Under the Dôme » avant lui, met une petite communauté de l’Amérique profonde dans une situation anormale, qui va déstabiliser toute la société, mettre à jour les personnalités profondes de tout le monde, faire exploser les rapports sociaux et faire apparaitre le pire : la violence comme unique solution à un problème insoluble. C’est de loin ce qui fonctionne le mieux dans le roman, l’influence néfaste des fake news et des réseaux sociaux, le pouvoir mal contrôlé des médias, le « Chacun pour soi, tuez-les tous, Dieu reconnaitra les siens » qui affleure si vite dans les esprits les plus nombreux ! Après, l’histoire d’Evie, retranchée dans la prison pour femme et protégée par des hommes bons contre la folie d’autres hommes, mués par la peur, la haine et/ou la bêtise, ça ressemble à une version moderne de « Fort Alamo » ! Le roman est en deux partie, dans la première partie, la maladie frappe, les femmes paniquent, cherchent tous les moyens pour ne pas s’endormir, les hommes sont désemparés. Dans la seconde, les Hommes mais aussi (et surtout) les Femmes endormies doivent faire le choix universel : vivre ensemble ou bien construire deux société distinctes, l’une étant vouée à disparaitre, l’autre à lui succéder. Le surnaturel, cher à King, c’est la distorsion de l’espace-temps, et la personne d’Evie, sorte de messager céleste. Après, faire reposer le destin du monde entier sur les épaules de (la moitié) d’une petite ville américaine, c’est un peu commode, un peu facile aussi. Le message sous-jacent sur les rapports entre les sexes est assez bien vu, pas si caricatural qu’on aurait pu le craindre. Un gros roman bien dans la lignée de ce qui a fait le succès de Stephen King : le surnaturel, la symbolique du Bien contre le Mal, et une galerie de personnages bien croqués. Pas le meilleur King que j’ai lu, mais pas le plus mauvais non.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • 2e livres aboutie de @stephenking #sleepingbeauties, le choix du #clubdelecturedestephenking sur facebook.

    Clinton NORCROSS psychiatre, as préféré un poste a la prison de femmes de DOOLING que les problémes existentielles des habitants de cette ville, il se sent proches des ses prisonniéres,...
    Voir plus

    2e livres aboutie de @stephenking #sleepingbeauties, le choix du #clubdelecturedestephenking sur facebook.

    Clinton NORCROSS psychiatre, as préféré un poste a la prison de femmes de DOOLING que les problémes existentielles des habitants de cette ville, il se sent proches des ses prisonniéres, ils arrivent a leur accorder un suivi et a entreprendre un vrai travail de psychotherapie avec chacunes d'entre elles, certaines on besoin de médicaments, mais d'autres juste de conseil et d'attention et surtout de confiance en soi.

    L'épouse de Clinton est shérif de cette petite ville, et un appel au 911, interpelle la standardiste Linny Mars, une femme Tiffany Jones as assistée a un double meurtre et est complétement effrayée de ce qui peut lui arriver, une équipe se rends sur place, pour inspecter les lieux des crimes, pendant que la jeune femme se repose dans la voiture banalisée.

    Pendant ce temps la, Lilas, le shérif patrouille dans la ville et tombe sur Evie, justement la femme qu'accuse Tiffany des deux meurtres, Lilas l'emméne directement a la prison, elle veut que son mari l'as vois, car une femme qui assasine, de sang froid, deux hommes, elle as vraisemblament besoin'une analyse psychiatrique.

    Les résidents de cette charmante bourgade qui comporte 14000 femmes et encore plus d'hommes, sont horrifiées devant l'étendue d'une épidémie, qu'on appelle "la fiévre Aurora" uniquement les êtres de sexe feminin, s'endorment, et leurs visage et leurs corps s'entoure d'un sorte de cocon, et si on essaye de les secourir en le découpant, elles sont pries de folies meurtriéres, pour le moment cela se passe loin de chez eux.

    Mais quelques heures plus tard, Tiffany, s'endorma et le fameux cocon l'as recouvra, et trés trés vite le petit hopital était submerger, les petites filles et les bébé de sexe feminin, en était atteinte.

    Toutes les femmes qui n'étaient pas encore prise par ce fléau, achetaient tout ce qui étaient suceptible de pas les faire dormir, les restaurants, les bars restaient ouverts, et ces êtres étaient a l'affut de tous, elle hésitaient pas prendre de la drogue et tout excitant qui pourraient les sauver.

    Une seule femme est arriver a dormir et s'est réveiller, fraiche comme une rose est Evie, qui avait probablement un don, elle parlait au rat, et étaient a ses ordres, elle as pu requisitionner un téléphone a un gardien.

    Avec Clint, ils décidérent, de mettre en route, une sorte de pacte, si il arrivait a la protéger de la population, les femmes pourrait si ellles le voulaient revenir dans ce monde.

    Mais ce que personne savait, c'est que ces femmes sous le cocon, avait investi un monde de femmes, ou aucun hommes pourrait leur faire du mal est ce qu'elles vont vraiment accepter de revenir dans ce mondes d'hommes ? Ou elles ont étaient que des choses sans importance, ou peut être cette épidémie feras comprendre aux hommes du monde entier que les femmes doivent considérées comme des diamants bruts ?

    Stephen KIng et son fils Owen nous ont pondu un incroyable roman ou on parle de la cruauté des hommes, et le sujet principal est est ce que les femmes seraient plus heureuse sans ou avec les hommes ? Mais les auteurs tournent cette hsitoire, d'une maniére qu'elles gardent totalement leurs libre arbritre, il y a beaucoup de personnages, et chacunes de ses prisonniéres est trés émouvantes, on parle bien sur de la condition féminine en prison mais pas que de l'infidélité, comment les hommes traitent en général les femmes et si ils avaient le choix est ce qu'ils changeraient leur maniére de faire au risque de les perdre a jamais ?

    J'ai eu un énorme coup de cœur pour ce récit ou on plonge avec beaucoup d'émotion dans ce livre déjà pour cette épidémie, on se dit, comment ça va finir, et au fil des 825 pages, on découvre de nouveaux épisodes, de cette petite ville, le côté psychiatrique du livre donne encore plus de sens a l'histoire et une profondeur, la partie fantastique qu'affectionne particulièrement le maitre donne un autre aspect du sujet, et on rentre pratiquement tout de suite dans l'histoire, Evie est évidemment le fil rouge, mais on apprends peu a peu des éléments sur sa personnalité, et franchement ça donne encore plus de mystère et de suspens.

    Il faut vraiment pas passer a coté de ce formidable livre, les auteurs nous offerts nous les femme une véritable leçon de vie que quoi qui se passe, on es en droit de choisir l'existence qu'on souhaite, et ne pas subir les choix de nos partenaires masculins.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce livre là est passé devant d'autres de Stephen King que j'ai encore en réserve. Peut-être parce qu'il l'a écrit avec son fils, Owen King et surtout que le sujet me paraissait fort intéressant.

    Vous savez ce conte où la belle est endormie et doit être réveillée par un prince charmant? Et...
    Voir plus

    Ce livre là est passé devant d'autres de Stephen King que j'ai encore en réserve. Peut-être parce qu'il l'a écrit avec son fils, Owen King et surtout que le sujet me paraissait fort intéressant.

    Vous savez ce conte où la belle est endormie et doit être réveillée par un prince charmant? Et bien ici toutes les belles s'endorment de part le monde et ne doivent SURTOUT pas être réveillées, car celui qui s'y risque le regrettera amèrement voire définitivement.

    Imaginez donc un monde sans femme. Pas très difficile à visualiser en fait. Car sans leurs mères, leurs filles, leurs épouses, les mâles son t perdus, déboussolés, et très en colère ( bah oui, qui va s'occuper des gosses, de la cuisine, des courses, du repassage ? )

    Alors ils vont faire ce qu'ils savent faire le mieux, chercher un coupable et faire parler les armes. Parce que pour eux qu'une seule femme, Evie, reste éveillée c'est qu'elle a forcément quelque chose à voir avec cette catastrophe.

    Je dois dire que je me suis régalée tout au long de ma lecture....La déconfiture des hommes complètement démunis sans leurs femmes, la façon dont ils gèrent la situation avec violence et tellement d'amertume qu'ils sont capables des pires horreurs me conforte dans ma façon de penser. Un monde sans femme serait voué à la destruction en très peu de temps en fait. Les femmes apportent un équilibre, et Stephen et Owen King le démontrent parfaitement.

    Le maître reste le maître, avec son fils ou sans et même si parfois ses écrits ont un peu faiblis à mon gout, il reste un de mes auteurs préféré.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Du grand art, j'ai bien aimé l'oeuvre écrite conjointement entre le père et le fils, 2 univers parallèles, horreur, suspense et tout ce que j'aime : le profil psychologique, physique de chaque personnage y compris la description des scènes jusque dans le moindre détail, bref. À lite d'urgence...
    Voir plus

    Du grand art, j'ai bien aimé l'oeuvre écrite conjointement entre le père et le fils, 2 univers parallèles, horreur, suspense et tout ce que j'aime : le profil psychologique, physique de chaque personnage y compris la description des scènes jusque dans le moindre détail, bref. À lite d'urgence pour nuits blanches.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com