Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Sirènes

Couverture du livre « Sirènes » de Knox Joseph aux éditions Editions Du Masque
Résumé:

Je commençai les patrouilles de nuit en ayant de la vie nocturne une vision romantique qui devint très vite réaliste. Je ne connaissais pas les vampires, les dealers qui sortaient uniquement la nuit, et je ne savais rien des gangs, je n'aurais pas été capable de vous dire qui vendait quoi, je... Voir plus

Je commençai les patrouilles de nuit en ayant de la vie nocturne une vision romantique qui devint très vite réaliste. Je ne connaissais pas les vampires, les dealers qui sortaient uniquement la nuit, et je ne savais rien des gangs, je n'aurais pas été capable de vous dire qui vendait quoi, je n'aurais pas su les repérer. Les seuls que j'arrivais à identifier du premier coup d'oeil, c'étaient les smileys.
Ainsi surnommés à cause des deux centimètres de cicatrice de chaque côté de leur bouche, tailladée par des dealers parce qu'ils avaient payé en retard ou trop parlé. Aidan Waits est un jeune inspecteur tombé en disgrâce, en proie aux tentations et aux excès de la nuit. Zain Carver est à la tête du plus gros réseau criminel de trafic de drogues à Manchester. Isabelle est la fille d'un puissant homme politique.
Un jour. elle disparaît et Zain n'y semble pas étranger. Aidan voit là une dernière chance de ressusciter sa carrière naissante. Mais comment peut-il espérer sauver Isabelle alors qu'il ne peut se sauver lui-même ?

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (15)

  • Pour une fois, via ma lecture, j’ai découvert la ville de Manchester. Mais attention, je n’y ai pas visité les beaux quartiers et coins touristiques mais plutôt le milieu obscur de la drogue et des trafics en tout genre.

    L’inspecteur Waits avait tout pour réussir une belle carrière dans la...
    Voir plus

    Pour une fois, via ma lecture, j’ai découvert la ville de Manchester. Mais attention, je n’y ai pas visité les beaux quartiers et coins touristiques mais plutôt le milieu obscur de la drogue et des trafics en tout genre.

    L’inspecteur Waits avait tout pour réussir une belle carrière dans la police mais il en a choisi les chemins détournés. Le fonctionnaire tombé dans la lie des policiers, son supérieur l’envoie infiltrer le milieu de la drogue dans lequel il plonge facilement. La frontière entre ce qui est légal ou non est facilement franchissable mais saura-t-il en revenir?

    Encore une fois, on se retrouve avec l’anti-héros par excellence, le flic cabossé de toute part, qui est tombé dans les excès. Ce n’est pas la faute de l’auteur, Joseph Knox, si j’enchaîne ce genre de lectures mais je me demande si je ne me suis pas doucement lassée de ce genre de personnages.

    Dans cette histoire, un autre élément que j’ai moins aimé est le fait que les personnages sont nombreux. C’est donc au risque de s’y perdre et de finalement ne s’attacher à aucun. Même si d’habitude les histoires d’infiltration me plaisent assez bien, j’ai trouvé ce roman policier un peu long par moment.

    Le manque de rebondissements et une certaine impression de « déjà-vu » font que je n’en suis pas ressortie hyper emballée de ma lecture. Je ne dis pas que je n’ai pas du tout aimé mais j’ai le sentiment que c’est le genre de polar que je risque d’oublier très vite.

    Vu que tout ceci n’est que mon humble avis, je vous invite à vous forger le vôtre en lisant ce bouquin et n’hésitez pas à venir en discuter.

    En lice pour le Prix des Lecteurs 2020 des éditions du Livre de poche, catégorie « Polar », sélection juin.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Roman noir qui se déroule à Manchester et qui met en scene un flic quelque peu en perte de vitesse qui est missionné par sa hiérarchie pour infiltrer un réseau de trafficant et ses "Sirenes" une équipe de femmes chargées de collecter l'argent de la drogue.Aidan Waits et un policier très...
    Voir plus

    Roman noir qui se déroule à Manchester et qui met en scene un flic quelque peu en perte de vitesse qui est missionné par sa hiérarchie pour infiltrer un réseau de trafficant et ses "Sirenes" une équipe de femmes chargées de collecter l'argent de la drogue.Aidan Waits et un policier très borderline qui se perd entre le bien et le mal et qui m'a perdu aussi. Roman assez trouble au style un peu leger. A vite oublier ...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Sirènes de Joseph Knox est un roman policier très noir.

    On suit un policier infiltré borderline, qui semble ne plus rien avoir à perdre.
    Ce que j'ai aimé plus particulièrement dans ce polar, c'est le personnage d'Aidan.
    J'ai aimé le découvrir au fil de l'enquête et des pages et je...
    Voir plus

    Sirènes de Joseph Knox est un roman policier très noir.

    On suit un policier infiltré borderline, qui semble ne plus rien avoir à perdre.
    Ce que j'ai aimé plus particulièrement dans ce polar, c'est le personnage d'Aidan.
    J'ai aimé le découvrir au fil de l'enquête et des pages et je me suis attachée.
    Joseph Knox à eu l'intelligence de ne pas dévoiler tous les mystères qui entourent son personnage principal.
    Juste suffisamment pour donner l'envie à son lecteur d'attendre la suite des aventures d'Aidan dans un prochain opus.

    L'intrigue de ce premier polar est bien ficelée, très rythmée.
    On ne s'ennuie pas un seul instant. Le style de Joseph Knox est efficace.
    Sa plume est addictive. C'est un vrai page Turner.

    Je vais continuer à suivre les aventures de Aidan. Je viens de me procurer la suite qui est sorti en ce début d'année. Je suis fan.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Les « sirènes » du titre, ce sont ces filles de la nuit, chargées par le boss de la drogue local, le parrain Zain Carver, d’écumer les bars des bas-fonds mancuniens pour récupérer l’argent de la vente de drogue, dont la plus prisée, l’héroïne, la « huit », doit rapporter aux trafiquants...
    Voir plus

    Les « sirènes » du titre, ce sont ces filles de la nuit, chargées par le boss de la drogue local, le parrain Zain Carver, d’écumer les bars des bas-fonds mancuniens pour récupérer l’argent de la vente de drogue, dont la plus prisée, l’héroïne, la « huit », doit rapporter aux trafiquants d’abondants profits. Aidan Waits, le héros, est pour sa part un inspecteur en disgrâce, cherchant sa rédemption dans une infiltration désespérée dans ce milieu nocturne, sur la piste des réseaux de la drogue, et surtout sur la piste de leur informateur au sein de la police. Sans filet, Aidan va devoir flirter avec ses limites, tester ses faiblesses, résister aux amphétamines et autres joyeusetés pour se sortir du sac d’embrouilles XXL dans lequel il va se retrouver. Car, non seulement les sirènes vont l’ensorceler, mais l’on aura aussi une seconde intrigue avec un père, David Rossiter, député haut placé, à la recherche de sa fille, elle aussi en perdition dans le monde de la nuit, et même une troisième intrigue avec un vieille affaire non élucidée, concernant Joanna Greenlaw, ancienne sirène de Zain Carver ayant mystérieusement disparu.

    Bref, sans révéler les tenants et aboutissants du récit, sans dévoiler si Waits échappera aux chants piégeux des sirènes, il est à noter que M. Joseph Knox parvient à maîtriser les fils complexes qu’il a tissés, et ne se perd pas dans son intrigue, en tout cas pas autant que son héros qui ne cesse de s’évanouir, d’oublier ses soirées de débauche, et de se rapprocher toujours un peu plus du point de non-retour. Le roman est solide, l’atmosphère des banlieues de Manchester, des bars aux banlieues, avec quelques détours par des lieux plus privilégiés, est très bien rendue, et, point qui m’a particulièrement plus, aucun des personnages de cette histoire n’est tout noir ou tout blanc. Tous ont une part d’ombre et une part de lumière, tous se débattent tant bien que mal pour cacher leurs secrets, et l’ensemble donne un solide polar, agréable à lire.

    Au chapitre des bémols, uniquement quelques longueurs et complexités évitables, et peut-être sur les personnages secondaires une psychologie parfois trop peu détaillée, juste suggérée, par de petites touches parfois imprécises. Mais cela correspond peut-être à une volonté de l’auteur, que de nous plonger littéralement dans la peau de son héros, et de nous faire vivre par procuration les effets désastreux de la prise de drogue en abondance. Quoi qu’il en soit, ces légers points faibles n’ont pas atténué mon plaisir de lecture, et je recommande particulièrement ce roman à ceux qui aiment les ambiances poisseuses, le brouillard anglais, les amours impossibles et les personnages en perdition.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J’ai enchainé ce polar directement après un autre roman noir « d’atmosphère » d’une auteure anglaise également. Le sujet est différent, mais on y retrouve la même ambiance sombre et déprimée. Si bien qu’à la faveur d’une inattention temporaire, j’ai fini par mélanger les deux histoires !! Mais...
    Voir plus

    J’ai enchainé ce polar directement après un autre roman noir « d’atmosphère » d’une auteure anglaise également. Le sujet est différent, mais on y retrouve la même ambiance sombre et déprimée. Si bien qu’à la faveur d’une inattention temporaire, j’ai fini par mélanger les deux histoires !! Mais bon, le premier m’ayant bien emballé, je n’ai pas été « dépaysée », je suis restée sur la lancée !! L’un aurait pu être la continuation de l’autre malgré la différence de style. Rien de carrément original mais l’écriture est agréable.

    Déjà la première de couverture avait attiré mon attention. Je la trouvais attrayante et très esthétique. Elle évoque, le mystère, le monde de la nuit et peut-être, l’étincelle de lumière et d’espoir au bout du tunnel ?

    Ici, nous avons l’anti-héros classique en la personne d’Aidan Waits, inspecteur déchu, à deux doigts de la révocation, accro aux amphètes et accessoirement au sky également. Un looser en somme qui traine ses désillusions comme un boulet ; un être « à plat » et au creux de la vague. Aussi n’a-t-il d’autre choix que d’accepter la mission d’infiltration que lui confie son supérieur auprès d’un gang local donnant dans le trafic de drogues. Au départ, il ne s’agit que de localiser les « sirènes » et les pister de bars en bars lors de leurs collectes du bénéfice des ventes de came. Il s’agissait de débusquer la taupe au sein de leur brigade qui renseigne le caïd, Zain Carver.

    Ça se corse, avec l’entrée en scène d’un député qui voudrait bien faire rentrer sa fille mineure et fugueuse au bercail. Celle-ci a trouvé refuge…. chez Zain, le fameux dealer. L’heure n’est donc plus à l’observation « de loin » mais à l’infiltration. Mission très dangereuse car « officieuse » ce qui veut dire « sans filets », pas de couverture officielle en cas d’échec. Une sorte de mission « suicide » en quelque sorte. Ça passe ou ça casse !

    Va s’ensuivre une série de « sacs de nœuds » imbriqués les uns dans les autres où tout le monde manipule tout le monde. A tel point qu’on en perd un peu son latin ! Mais de fil en aiguille avec une lecture attentive, tout se tient parfaitement et chaque situation trouve son explication. Rien de capillotracté, tout s’emboite et a une explication logique.

    L’atmosphère des bas-fonds de Manchester, comme des endroits plus cossus est retranscrite à merveille ; on « visionne » tout comme dans un film. C’est « parlant ». C’est triste, noir, mélancolique, démoralisant ; les personnages ont l’air tous au bout du rouleau, leurs vies retenues par un fil invisible qui menace de rompre à tout moment. Tout à l’air si glauque et terriblement fragile. On trouve peu d’espoir dans ce roman. Même le superintendant Parss ne semble pas si « recommandable » …

    Le personnage d’Aidan n’évite pas les poncifs du genre mais, je l’ai trouvé « attachant » tout de même dans sa détresse. On apprend peu sur le personnage qui donnera surement naissance à une saga où on en apprendra un peu plus sur lui à chaque aventure.

    Un roman noir très réussi qui en appellera donc d’autres je l’espère. Je suivrai avec le plus grand intérêt l’évolution du personnage principal… le suivant « chambre 413 » est déjà paru fin 2019 et je vais me le procurer sans hésitation.

    Merci aux Éditions Le Masque pour leur confiance et la plateforme NetGalley France.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Aidan Wats est un flic en disgrâce qui a commis des erreurs, et pour éviter d'être révoqué de la police, son supérieur lui demande d'infiltrer un réseau très dangereux : celui de Zain Carver, le fournisseur de drogue le plus important de la ville.

    “La franchise” est une organisation qui a la...
    Voir plus

    Aidan Wats est un flic en disgrâce qui a commis des erreurs, et pour éviter d'être révoqué de la police, son supérieur lui demande d'infiltrer un réseau très dangereux : celui de Zain Carver, le fournisseur de drogue le plus important de la ville.

    “La franchise” est une organisation qui a la main mise sur plusieurs bars de Manchester. Les sirènes sont des jeunes filles qui doivent venir récolter l'argent du trafic dans les différents bars. Aidan est chargé de surveiller une de ces jeunes filles.
    J'ai aimé la description des bas-fonds de Manchester et j'ai trouvé l'intrigue bien ficelée. Cependant, j'ai eu du mal à accrocher à cette histoire de trafic de drogues. Je préfère d'avantage les thrillers psychologiques. Je ne me suis pas attachée aux différents personnages et si la construction du livre est intéressante, n’ayant pas pu le lire d'une seule traite, j'ai eu un peu de mal à me replonger dans l'histoire à chaque fois et à m'y retrouver.

    Le cocktail drogues, mafia, trafics, jeunes filles exploitées et flics ripoux n'a pas fonctionné avec moi, même si je ne nie pas certaines qualités à ce roman noir.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un roman lu dans le cadre des Explorateurs du Polar 2019. Grand merci à Lecteurs.com et aux éditions JC Lattès/Le Masque pour cette belle découverte !

    Ambiance nocturne et assez glauque dans ce roman à l'intrigue aussi tortueuse que celle du film de Howard Hawks, "Le Grand Sommeil". Un...
    Voir plus

    Un roman lu dans le cadre des Explorateurs du Polar 2019. Grand merci à Lecteurs.com et aux éditions JC Lattès/Le Masque pour cette belle découverte !

    Ambiance nocturne et assez glauque dans ce roman à l'intrigue aussi tortueuse que celle du film de Howard Hawks, "Le Grand Sommeil". Un entrefilet dans un journal rappelle à Aidan Waits, jeune flic de Manchester voué aux patrouilles de nuit, les évènements qui se sont déroulés un an auparavant et qui ont fait bifurquer sa vie. Alors chargé d'une mission d'infiltration du réseau de criminels dirigé par Zain Carver, pour découvrir une "taupe" dans les services de la police, il s'est vu également confier la surveillance d'Isabelle, la fille fugueuse d'un sénateur. Celle-ci a trouvé refuge auprès de Carver et des jeunes femmes qu'il utilise comme "sirènes" pour récupérer l'argent de la drogue auprès des dealers. Cette double enquête se complexifie encore par la personnalité d'Aidan, fasciné par l'univers de la nuit et ses dangers, et par les relations ambiguës qu'il entretient avec Carver.

    Manipulé, instrumentalisé, par ses supérieurs autant que par les criminels et par les jeunes femmes qu'il côtoie, Aidan Waits semble se mouvoir dans une nuit sans fin, dans des situations enchevêtrées où tout le monde a quelque chose à cacher. La narration à la première personne plonge le lecteur dans la même impression paranoïaque de progression en aveugle au milieu de dangers indéfinissables. Comme Waits, on n'y comprend pas grand-chose, on soupçonne, on se trompe, on se méfie de tout le monde et on se débat dans l'atmosphère poisseuse des nuits urbaines comme dans un monde parallèle. Rien ne semble stable dans cet univers et tout paraît susceptible de se métamorphoser sans cesse : les règles et les codes, les personnalités, les rôles, les statuts s'intervertissent, se pervertissent, créant d'infinis jeux de masques et ramifiant inextricablement l'intrigue.

    Je trouve que le roman de Joseph Knox se teinte d'une sorte de désenchantement amer, d'une tristesse latente, que porte l'histoire de ces trois "sirènes" et du narrateur. Leurs sursauts pour s'affranchir de la fatalité semblent dérisoires et tout se passe comme si les personnages, par avance, les savaient voués à l'échec. J'ai été absorbée par cette lecture, d'abord parce que le suspense est maintenu de bout en bout et ensuite parce que les ramifications de l'intrigue nécessitent une attention soutenue, afin de ne pas perdre un seul fil de ce tricotage serré. Je garde une petite réserve quant au personnage-narrateur, si difficilement cernable que cela pourrait passer pour une fragilité de construction, ainsi que pour la succession de retournements de situation, à la fin, qui m'est apparue un peu branlante. Mais c'est, sans aucun doute, un roman qui sort des sentiers battus et rebattus.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un polar âpre et sombre. Nous suivons l'enquête du jeune inspecteur Waits infiltré dans le milieu de la drogue pour retrouver la fille d'un politicien. Sa route va croiser des dealers, des policiers véreux.... toute une galerie de personnages complexes et attachants. L'auteur a un style...
    Voir plus

    Un polar âpre et sombre. Nous suivons l'enquête du jeune inspecteur Waits infiltré dans le milieu de la drogue pour retrouver la fille d'un politicien. Sa route va croiser des dealers, des policiers véreux.... toute une galerie de personnages complexes et attachants. L'auteur a un style percutant et dépeint le monde de la nuit de manière magistrale. Le lecteur est happé dans cette atmosphère nocturne et urbaine ! C'est beau et le final est impressionnant. Belle découverte !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Autres éditions (1)