Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Sinon j'oublie

Couverture du livre « Sinon j'oublie » de Clementine Melois aux éditions Grasset Et Fasquelle
Résumé:

Depuis plusieurs années, Clémentine Mélois collectionne les listes de commissions. Tables de café, trottoirs, escalators, il n'est pas de lieu où elle n'en ait trouvé. Parmi les milliers de listes qu'elle a conservées, elle a fait un choix des plus drôles, des plus émouvantes, ou plus... Voir plus

Depuis plusieurs années, Clémentine Mélois collectionne les listes de commissions. Tables de café, trottoirs, escalators, il n'est pas de lieu où elle n'en ait trouvé. Parmi les milliers de listes qu'elle a conservées, elle a fait un choix des plus drôles, des plus émouvantes, ou plus simplement, humaines. Une liste, c'est plus qu'une liste. « Une bouteille d'eau », c'est plus qu'une bouteille d'eau. Des « pistolets flèches » et des « Batman », ce sont plus que des pistolets à flèches et des Batman : c'est un rêve, une déception, un espoir, la vie.
Les listes de courses ont ceci d'émouvant et, parfois, de comique, qu'elles révèlent l'intimité de ceux qui les ont écrites. On y décèle leurs habitudes, leurs modes de vie, leurs manies. L'orthographe, la graphie, la qualité du papier révèlent l'appartenance sociale, le soin de soi et tant d'autres nuances. Mais qui en sont les auteurs ? A partir de chacune de ces 99 listes (reproduites en images et en couleurs), Clémentine Mélois imagine autant de fictions pleines d'humour et de tendresse. Voici que peu à peu prennent corps des personnages proches, si proches. Des hommes, des femmes, jeunes, vieux, étourdis, sophistiqués, riches, pauvres. Ils parlent et se confient à la première personne. Un homme rêve de faire un road-trip aux Etats-Unis, une petite fille a peur de se faire mordre les fesses par des alligators, une professeure peste et ronchonne. Grâce à la fiction, la réalité la plus prosaïque donne lieu à l'imagination la plus poétique.

Donner votre avis

Avis (1)

  • Un inventaire à la Prévert avec des listes (la plupart de ravitaillement alimentaire) trouvées dans la rue, photographiées sur la page de gauche, auxquelles l'auteur associe des histoires, parfois lapidaires (2 lignes bien senties et tellement justes !).

    Voila une idée intéressante ! Pire,...
    Voir plus

    Un inventaire à la Prévert avec des listes (la plupart de ravitaillement alimentaire) trouvées dans la rue, photographiées sur la page de gauche, auxquelles l'auteur associe des histoires, parfois lapidaires (2 lignes bien senties et tellement justes !).

    Voila une idée intéressante ! Pire, carrément poétique ! parce qu'il y a de ça dans ces traces du quotidien, dans ces mémorabilias collectés, ces écritures parfois hésitantes, à l'orthographe parfois fantaisiste (il y a quelques perles dont je me suis régalée).

    Un inventaire de tout ce qu'on oublie, un air de nostalgie, un côté décalé à la Pérec, et ces textes qui m'ont touchée, ces inventions d'autres vies (qui peut bien être la personne qui note quelques bricoles à acheter chez l'épicier ?).

    Un petit bonheur que ce recueil, une lecture en suspens, arrêtée sur des portraits de gens ordinaires, et même, des accents sociologiques (j'ai souri de cette future adepte du régime hyper-protéiné, une de ces 99 histoires), beaucoup de tendresse aussi ...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.