Shiloh

Couverture du livre « Shiloh » de Shelby Foote aux éditions Rivages
  • Date de parution :
  • Editeur : Rivages
  • EAN : 9782743646240
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de pages : 200
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : (non disponible)
  • Thème : Littérature Anglo-Saxonne
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

Immense romancier américain, dans la lignée de William Faulkner, Shelby Foote est un auteur encore assez méconnu en France. Un de ses livres les plus importants en Amérique s'appelle «Shiloh», épopée miniature qui raconte la guerre de Sécession en 200 pages à travers la voix de soldats ou... Voir plus

Immense romancier américain, dans la lignée de William Faulkner, Shelby Foote est un auteur encore assez méconnu en France. Un de ses livres les plus importants en Amérique s'appelle «Shiloh», épopée miniature qui raconte la guerre de Sécession en 200 pages à travers la voix de soldats ou lieutenants des deux camps. Chaque chapitre est ciselé à la perfection, explorant la nature humaine, l'absurdité des combats, l'étrange ivresse de la cause et la détresse inévitable devant le spectacle de la violence et la mort. Tous les paradoxes à l'oeuvre dans une guerre. On pense à James Lee Burke, à William March... «Shiloh» est traduit pour la première fois en français.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis(1)

  • [ Retournée ]

    Mon premier coup de cœur de 2019.

    Je ne m’y attendais absolument pas en m’embarquant dans ce roman retraçant une des plus grande bataille de la guerre de Sécession.
    La bataille de Shiloh (étrangement «shiloh» veut dire paix en hébreu) a été un carnage : l'Union déplora 13047...
    Voir plus

    [ Retournée ]

    Mon premier coup de cœur de 2019.

    Je ne m’y attendais absolument pas en m’embarquant dans ce roman retraçant une des plus grande bataille de la guerre de Sécession.
    La bataille de Shiloh (étrangement «shiloh» veut dire paix en hébreu) a été un carnage : l'Union déplora 13047 victimes (1 754 tués, 8 408 blessés et 2 885 disparus) et les pertes confédérées furent de 10699 hommes (1 728 tués, 8 012 blessés et 959 disparus ou prisonniers).

    Voilà pour le petit cours d’histoire, maintenant parlons littérature.

    Shelby Foote a écrit une grande, une immense fiction historique.
    Il retrace cette bataille en donnant la parole à 6 soldats, alternant soldat du nord et soldat du sud. L’un après l’autre, ces hommes tracent la chronologie des deux jours de combat. Petit à petit se dessine la chorégraphie sanglante des armées rivales tout en nous immergeant dans le cœur et l’esprit des hommes.
    La construction de la narration est d’une efficacité redoutable. On ne peut pas lâcher le livre.
    Foote entrelace les récits personnels des personnages de fiction avec des descriptions historiques du carnage, de la météo et des conditions de vie sur le champ de bataille. Il décrit la douleur, la mort et l'horreur de manière vivante. L’absurdité de la guerre et la violence sont au paroxysme.
    Comme les soldats on est tour à tour exalté, choqué, mort de peur, abasourdi, horrifié et on tourne la dernière page en se demandant ce qui vient de se passer.

    Shelby Foote a publié ce livre en 1952. Il vient d’être traduit pour la première fois en français par Olivier Deparis pour les Editions Rivages. C'est un livre terrible et magnifique, et vous ne devez pas passer à côté.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions