Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Shenzhen

Couverture du livre « Shenzhen » de Guy Delisle aux éditions L'association
Résumé:

Envoyé pour trois mois à Shenzhen, en Chine, pour superviser un studio de dessin animé, le Canadien Guy Delisle raconte par le menu les rapports parfois incongrus, souvent drôles, toujours enrichissants qu'il entretint tout au long de son séjour avec ses collègues et amis, malgré la barrière de... Voir plus

Envoyé pour trois mois à Shenzhen, en Chine, pour superviser un studio de dessin animé, le Canadien Guy Delisle raconte par le menu les rapports parfois incongrus, souvent drôles, toujours enrichissants qu'il entretint tout au long de son séjour avec ses collègues et amis, malgré la barrière de la langue et avec un style unique, incisif et observateur.

Donner votre avis

Lire un extrait offert de Shenzhen

En cliquant sur le bouton ci-dessous, découvrez immédiatement et sans engagement un extrait offert par Izneo !

Articles (1)

  • Les cartes postales de Guy Delisle
    Les cartes postales de Guy Delisle

    Sacré Fauve d’Or du meilleur album 2012 à Angoulême, en janvier dernier, pour ses Chroniques de Jérusalem, le Québécois Guy Delisle, émigré en France, n’en est pas à son coup d’essai en matière de BD-reportage. Après Shenzhen (L’Association, 2000), Pyongyang (L’Association, 2003), il publie ses Chroniques birmanes chez Delcourt, en 2007. Tous ses ouvrages révèlent l’acuité de son regard, ainsi qu’un décalage humoristique. Dans ses cases tissées d’anecdotes, ses petites aventures épousent le rythme de l’Histoire... Entretien.

Avis (3)

  • C'est à Shenzhen que Guy Delisle a commencé ses fameuses chroniques qui seront suivies de Pyong Yang, Chroniques Birmanes et Chroniques de Jérusalem. Parti en Chine pour superviser la production d'un atelier d'animation, Guy Delisle arrive donc pour passer 3 mois à Shenzhen. A seulement 35 km de...
    Voir plus

    C'est à Shenzhen que Guy Delisle a commencé ses fameuses chroniques qui seront suivies de Pyong Yang, Chroniques Birmanes et Chroniques de Jérusalem. Parti en Chine pour superviser la production d'un atelier d'animation, Guy Delisle arrive donc pour passer 3 mois à Shenzhen. A seulement 35 km de Hong-Kong et 2h de Canton, il se retrouve seul occidental de sa connaissance immergé dans un environnement exclusivement chinois et sinophone si l'on exclut son interprète. Autant dire que la communication n'est pas facile ! Les dialogues étant pour ainsi dire exclus, Guy Delisle se rabat sur l'observation de ce qui l'entoure, avec une prédilection pour la nourriture qui n'en finit pas de le surprendre et de l'enchanter. C'est à la faveur de cette expérience solitaire qu'il griffonne ses croquis et ses observations, souvent ironiques sur le mode de vie d'un peuple en mutation ultra-rapide et dont les codes nous demeurent parfaitement étrangers. Drôles et un peu désabusées, ces premières chroniques ne sont encore qu'une esquisse qui sera peaufinée par la suite à la faveur de ses futures expatriations.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce récit m'a un peu moins plu que les autres, mais il se laisse néanmoins parcourir avec plaisir.

    Ce récit m'a un peu moins plu que les autres, mais il se laisse néanmoins parcourir avec plaisir.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Une façon très originale de lire un journal de voyage que j'avais déjà expérimenté avec Chroniques Birmanes du même auteur et j'y retrouve le même humour et la le même regard.

    Une façon très originale de lire un journal de voyage que j'avais déjà expérimenté avec Chroniques Birmanes du même auteur et j'y retrouve le même humour et la le même regard.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Autres éditions (1)