Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Semia

Couverture du livre « Semia » de Audrey Gloaguen aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072916427
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

À la veille de Noël, le suicide collectif dans un centre commercial d'individus apparemment étrangers les uns aux autres, voilà de quoi attirer les médias charognards. Justement, la jeune journaliste Manhattan Caplan cherche à tout prix un scoop pour sauver son boulot et conserver la garde de... Voir plus

À la veille de Noël, le suicide collectif dans un centre commercial d'individus apparemment étrangers les uns aux autres, voilà de quoi attirer les médias charognards. Justement, la jeune journaliste Manhattan Caplan cherche à tout prix un scoop pour sauver son boulot et conserver la garde de son fils. De la banlieue parisienne à Aokigahara, la forêt des pendus du mont Fuji, son enquête la mène sur la piste d'un réseau social et d'un logiciel révolutionnaire baptisé SEMIA (Semantic Analysis) qui dresse un portrait psychologique des utilisateurs et suscite la convoitise jusqu'au sommet de l'État.

Donner votre avis

Avis (2)

  • Un suicide collectif en plein centre commercial des Quatre Temps, à la Défense.

    Manhattan Caplan, une jeune journaliste flaire le scoop, d'autant plus qu'apparemment rien ne reliait les trois victimes : une vendeuse, un postier, un policier dépressif. 

    Nowak, un flic bourru, aux méthodes...
    Voir plus

    Un suicide collectif en plein centre commercial des Quatre Temps, à la Défense.

    Manhattan Caplan, une jeune journaliste flaire le scoop, d'autant plus qu'apparemment rien ne reliait les trois victimes : une vendeuse, un postier, un policier dépressif. 

    Nowak, un flic bourru, aux méthodes étranges. 

    Ce roman haletant mêle harcèlement au travail et domestique, enquête sur les associations de candidats au suicide, flicage informatique via les réseaux sociaux (tiens un relent de Trackés), amitiés improbables dans une écriture vive et rapide.

    Un roman qui démarre par des scènes apparemment décousues, mais dont les fils épars forment une trame passionnante même si par moments un peu brouillonne. 

    Un voyage au Japon à la découverte de la falaise aux suicidés et de la forêt du même nom offre une pause apaisante dans un récit trépidant où, pour Manhattan, la pression professionnelle s'ajoute à la charge solitaire d'un enfant de 7ans !

    Un premier roman prometteur qui renouvelle en partie les codes du roman noir en mettant en scène une jeune femme prise dans la gestion de son quotidien et d'une enquête aux ramifications politiques inattendues. 

    J'attends avec impatience un prochain roman de l'auteur pour savoir si cet essai sera confirmé. 

    A suivre donc !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Pour son premier roman, Audrey Gloaguen a choisi notre ère numérique comme toile de fond. Les logiciels, algorithmes et réseaux sociaux ont la part belle dans ce polar 3.0. On pourrait croire ce roman futuriste, malheureusement il n’en est rien. Nous sommes déjà traqués, espionnés, analysés,...
    Voir plus

    Pour son premier roman, Audrey Gloaguen a choisi notre ère numérique comme toile de fond. Les logiciels, algorithmes et réseaux sociaux ont la part belle dans ce polar 3.0. On pourrait croire ce roman futuriste, malheureusement il n’en est rien. Nous sommes déjà traqués, espionnés, analysés, disséqués par nos téléphones et nos ordinateurs pour des raisons commerciales, c’est un moindre mal car il nous reste encore notre libre arbitre. Ici, l’imagination de l’auteure pousse l’ingérence des intelligences artificielles beaucoup plus loin, mais n’en sommes-nous pas déjà là sans le savoir ? Sueurs froides assurées !
    Un suicide collectif dans un grand centre commercial quelques jours avant Noël 2018. Aucun lien apparent entre les suicidés. Le commandant Jan Nowak, un flic psychopathe, est chargé de l’enquête. Une journaliste, Manhattan Caplan, en instance de divorce, qui lutte pour avoir la garde de son fils et qui, pour ne pas être licenciée cherche un scoop salvateur, se lance également dans cette affaire que les plus hautes instances de l’Etat veulent étouffer.
    Le décor est posé, chaque chapitre est une journée, chaque sous chapitre, très court, horodaté, commence par des données d’identification et de géolocalisation, tout est sous le contrôle d’un réseau social nommé « Fate » auquel les personnages, connectés 24h/24, livrent les moindres instants de leur existence.
    Un roman addictif au rythme soutenu. Une histoire bien ficelée au suspense entretenu par des indices lâchés comme par inadvertance. Le tout servi par une écriture percutante qui donne de la consistance aux personnages.
    Un premier roman réussi qui coche toutes les cases du bon polar noir.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com