Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Sans les mains

Couverture du livre « Sans les mains » de Phyllis Dorothy James aux éditions Lgf
  • Date de parution :
  • Editeur : Lgf
  • EAN : 9782253051565
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

« Le cadavre aux mains coupées reposait au fond d'un canot à voile qui dérivait tout près de la côte du Suffolk. C'était le corps d'un homme entre deux âges, un petit cadavre pimpant. » Cet homme, c'est - ou plutôt c'était - Maurice Seton, un célèbre auteur de romans policiers. Pourquoi l'a-t-on... Voir plus

« Le cadavre aux mains coupées reposait au fond d'un canot à voile qui dérivait tout près de la côte du Suffolk. C'était le corps d'un homme entre deux âges, un petit cadavre pimpant. » Cet homme, c'est - ou plutôt c'était - Maurice Seton, un célèbre auteur de romans policiers. Pourquoi l'a-t-on assassiné ? Qui est l'auteur de cette macabre mise en scène ? Adam Dalgliesh mène l'enquête, avec l'autorité et la subtilité que connaissent désormais les lecteurs de P. D. James, l'auteur d'Un certain goût pour la mort.

Qui pourrait rester indifférent à son art subtil de la description et du portrait, à son humour distant, à son sens du suspense enfin ?
Josyane Savigneau, Le Monde.

Des mondanités vachardes aux sentiments les plus noirs, il n'y a qu'un pas que P.D. James franchit avec talent, l'humour en bandoulière et du suspense plein sa besace. Un roman conduit au paroxysme avec grand art, à ranger parmi les meilleurs du genre.
Luc Derenne, Ouest-France.

Le roman est étincelant de drôlerie, d'intelligence et de sagacité.
Jean-François Josselin, Le Nouvel Observateur.

Donner votre avis

Avis (1)

  • Et bien, pas mécontente d’avoir fini pour passer à autre chose.
    Un surintendant de Scotland Yard, Adam Dalgliesh, va passer des vacances dans un village chez sa tante. Mais là, un cadavre aux mains coupées est découvert dans un canot. Le voilà impliqué malgré lui dans l’enquête.
    Des...
    Voir plus

    Et bien, pas mécontente d’avoir fini pour passer à autre chose.
    Un surintendant de Scotland Yard, Adam Dalgliesh, va passer des vacances dans un village chez sa tante. Mais là, un cadavre aux mains coupées est découvert dans un canot. Le voilà impliqué malgré lui dans l’enquête.
    Des fourmillements de détails, beaucoup de verbiage, si bien qu’à la page 100, l’enquête n’a pas avancé d’un pouce. A la page 200, on n’en sait guère plus.
    Un style et des personnages typiquement britanniques.
    Je n’ai vraiment pas été captivée.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.