Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Robâiât ; tombeau d'Omar Khayyâm

Couverture du livre « Robâiât ; tombeau d'Omar Khayyâm » de Omar Khayyam aux éditions Le Temps Des Cerises
Résumé:

Omar Khayyâm est un grand poète, mathématicien et philosophe de la Perse du Moyen-Age.
Les robâïâts (ou quatrains) d'Omar Khayyâm chantent les plaisirs éphémères de la vie, du vin et des femmes. Ils ont suscité d'innombrables imitations et commentaires. La version présentée ici est due à la... Voir plus

Omar Khayyâm est un grand poète, mathématicien et philosophe de la Perse du Moyen-Age.
Les robâïâts (ou quatrains) d'Omar Khayyâm chantent les plaisirs éphémères de la vie, du vin et des femmes. Ils ont suscité d'innombrables imitations et commentaires. La version présentée ici est due à la collaboration du professeur Lazare, spécialiste du persan, et du poète Jacques Gaucheron, qui fut compagnon d'Eluard et de Tzara.

Donner votre avis

Avis (1)

  • J’ai une grande admiration pour les poètes et la poésie en général et particulièrement la poésie perse, je me suis régalée à lire ce petit recueil. A travers les vers d’Omar Khayyam on comprend mieux l’univers du soufisme et sa complexité.

    J’aime le fait aussi que les quatrains puissent se...
    Voir plus

    J’ai une grande admiration pour les poètes et la poésie en général et particulièrement la poésie perse, je me suis régalée à lire ce petit recueil. A travers les vers d’Omar Khayyam on comprend mieux l’univers du soufisme et sa complexité.

    J’aime le fait aussi que les quatrains puissent se lire d’une traite ou se picorer comme on le souhaite nous laissant le temps de méditer ou de se délecter de chaque mot. Ce qui est toujours bluffant quand je lis Khayyam c’est de voir à quel point ses idées étaient modernes et emplit de liberté et d’ouverture d’esprit.

    Le quatrain ou rubâi se compose de quatre vers dont le premier, le second et le quatrième riment ensemble ; le troisième est blanc. Le quatrain est tout un poème qui a son unité de forme et d’idée ; c’est le genre le plus puissant de la poésie persane. La répercussion des rimes produit des harmonies et des contrastes de sons qui donnent un relief étrange aux harmonies et aux contrastes de l’idée.

    Véritable hymne à la vie et à ses plaisirs , c’est une poésie raffinée et accessible, sensuelle où l’on y parle de parfums, de femmes, d’amitié, de vin, de parfum de fleurs, de musique… Ce poète est passionnant et sa poésie tellement moderne.

    VERDICT

    INDISPENSABLE pour les férus de poésie mais pas que, pour se familiariser avec la Perse, la sagesse soufie. A offrir, à glisser dans son sac. SAVOUREUX

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.