Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Riquet à la houppe

Couverture du livre « Riquet à la houppe » de Amélie Nothomb aux éditions Albin Michel
Résumé:

« L'art a une tendance naturelle à privilégier l'extraordinaire. »

Donner votre avis

Avis (8)

  • Tout est dit dans le résumé.
    Je ne voulais pas rentrer dans le monde d’Amélie Nothomb qui dégage quelque chose de noir et de malsain et je me suis trompé.
    En effet, avec ce livre, je découvre une belle plume française.
    Même si l’histoire en elle-même ne restera pas dans mon top ten,...
    Voir plus

    Tout est dit dans le résumé.
    Je ne voulais pas rentrer dans le monde d’Amélie Nothomb qui dégage quelque chose de noir et de malsain et je me suis trompé.
    En effet, avec ce livre, je découvre une belle plume française.
    Même si l’histoire en elle-même ne restera pas dans mon top ten, maintenant, je pense que je relirai un de ces livres

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Difficile de donner son avis sur cette auteure, je trouve.
    Entre les livres d'Amélie Nothomb et moi il y a des hauts et des bas.
    N'étant pas un "Nothombien" dans l'âme, je peux juste dire que cet opus fait partie de mes bons moments de lecture.

    Difficile de donner son avis sur cette auteure, je trouve.
    Entre les livres d'Amélie Nothomb et moi il y a des hauts et des bas.
    N'étant pas un "Nothombien" dans l'âme, je peux juste dire que cet opus fait partie de mes bons moments de lecture.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Le "personnage" d'Amélie Nothomb m'intrigue autant qu'il m'agace, une imagination souvent débordante, auteure très prolixe, mais j'ai toujours du mal à me plonger dans ses intrigues. "Riquet à la houppe", avec son titre emprunté à Perrault, n'échappe pas à la règle, et j'ai suivi sans grand...
    Voir plus

    Le "personnage" d'Amélie Nothomb m'intrigue autant qu'il m'agace, une imagination souvent débordante, auteure très prolixe, mais j'ai toujours du mal à me plonger dans ses intrigues. "Riquet à la houppe", avec son titre emprunté à Perrault, n'échappe pas à la règle, et j'ai suivi sans grand intérêt les aventures de Déodat et Trémière, même si j'avoue avoir parfois souri devant l'accumulation de malchance des personnages.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (1)
  • Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas ouvert un A. Nothomb. Bien m'en a pris car j'ai vraiment bien aimé cet opus. Ce conte moderne, transposition du conte de Perrault, traite de questions de société ô combien actuelles sous son apparente légèreté. La différence, la solitude, le...
    Voir plus

    Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas ouvert un A. Nothomb. Bien m'en a pris car j'ai vraiment bien aimé cet opus. Ce conte moderne, transposition du conte de Perrault, traite de questions de société ô combien actuelles sous son apparente légèreté. La différence, la solitude, le conformisme dans notre monde moderne...Déodat, fort laid mais supérieurement intelligent finira par rencontrer Trémière, exceptionnellement belle mais réputée idiote en raison de son tempérament contemplatif. On les suit de la naissance à leur rencontre. L'écriture est alerte, pleine de fantaisie, jubilatoire parfois avec une espèce de distance ironique par rapport à ses personnages aux noms improbables. Elle écrit bien Amélie et c'est un plaisir...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • La rencontre entre deux personnes assez différentes, avec tout de même un point en commun : leur prénom très original : Déodat et Trémière. Encore une histoire qu'Amélie Nothomb nous raconte à sa manière, avec son style un peu particulier, mais avec talent.

    La rencontre entre deux personnes assez différentes, avec tout de même un point en commun : leur prénom très original : Déodat et Trémière. Encore une histoire qu'Amélie Nothomb nous raconte à sa manière, avec son style un peu particulier, mais avec talent.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'ai pris à la bibliothèque un petit "Amélie Nothomb" car j'étais un peu en panne de lecture et normalement, je me plonge toujours sans problème dans les romans de cette auteur.
    Franchement, c'est celui que j'ai le moins apprécié. Après un début dynamique présentant ses personnages aux profils...
    Voir plus

    J'ai pris à la bibliothèque un petit "Amélie Nothomb" car j'étais un peu en panne de lecture et normalement, je me plonge toujours sans problème dans les romans de cette auteur.
    Franchement, c'est celui que j'ai le moins apprécié. Après un début dynamique présentant ses personnages aux profils originaux (mais c'est toujours le cas des ses livres), l'histoire s'enlise un peu.
    J'ai bien apprécié l'enfance de Déodat le laid futé et de Trèmière la belle pas très maline mais le lien entre les deux ne se fait que tardivement et n'a pas vraiment d'intérêt.
    Je dois dire qu'ayant lu la fin en diagonale, j'ai l'impression que je ne l'ai même pas enregistré.
    Déception après "Frappe toi le coeur" que j'ai adoré de bout en bout.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Comme à chaque livre, Amélie Nothomb nous transporte avec légèreté dans un imaginaire drôle, sensible et décalé.
    J'aime bien ce conte d'oppositions et de similitudes qui nous ouvre les yeux sur les fardeaux physiques de ces deux personnages.
    Je trouve cependant le dénouement un peu "baclé"...
    Voir plus

    Comme à chaque livre, Amélie Nothomb nous transporte avec légèreté dans un imaginaire drôle, sensible et décalé.
    J'aime bien ce conte d'oppositions et de similitudes qui nous ouvre les yeux sur les fardeaux physiques de ces deux personnages.
    Je trouve cependant le dénouement un peu "baclé" (pardon Amélie) et le dernier chapitre trouverait mieux sa place dans un essai sur la littérature.
    Je le conseille.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un fabuleux roman de la rentrée littéraire 2016 : "Riquet à la Houppe", de Amélie Nothomb, aux éditions Albin Michel.

    Le pitch :
    A 48 ans, Enide et son mari Honorat sont les heureux parents d'un petit garçon qu'ils prénomment Déodat. D'une rare laideur, mais doté d'une intelligence...
    Voir plus

    Un fabuleux roman de la rentrée littéraire 2016 : "Riquet à la Houppe", de Amélie Nothomb, aux éditions Albin Michel.

    Le pitch :
    A 48 ans, Enide et son mari Honorat sont les heureux parents d'un petit garçon qu'ils prénomment Déodat. D'une rare laideur, mais doté d'une intelligence exceptionnelle, ses parents le préservent de leurs proches et l'entourent de toute l'affection possible.
    A 25 ans, Rose et son mari Lierre sont les heureux parents d'une petite fille qu'ils prénomment Trémière. D'une rare beauté, mais dotée d'un sens de l'observation exceptionnel qui la font passer pour bête ou stupide, ses parents la confient aux soins de Passerose, sa grand-mère un peu fantasque avec qui elle noue une relation aussi intense que fusionnelle.
    Ces deux là sont faits pour se rencontrer... Mais comment ?

    C'est toujours un plaisir pour moi de retrouver Amélie Nothomb chaque année à l'occasion de la rentrée littéraire. Cette année ne fait pas exception, je n'ai donc pas pu m'empêcher de répondre présent à ce rendez-vous fixé de longue date en me ruant à la librairie pour dévorer sans tarder ce dernier bijou !

    L'auteure parvient encore une fois à nous enchanter en revisitant cette fois-ci le conte éponyme de Perrault, avec toujours autant de talent et d'érudition. Croisant subtilement les récits, l'auteure nous retrace ainsi la vie de ces deux enfants que tout oppose mais décidément voués à se rencontrer. Sans se déparer de sa légendaire sensibilité empreinte de fantaisie et de son immanquable finesse teintée d'humour, l'auteure parvient à aborder des thèmes pourtant graves et profonds tels que la différence, le regard de l'autre et l'acceptation de soi, ne manquant pas de nous livrer une certaine réflexion sur notre société actuelle.
    Fouillés et dépeints avec une grande délicatesse, les personnages se révèlent particulièrement attachants, et épatent surtout le lecteur de par leur grandeur d'âme et leur force de caractère. Alors même qu'ils sont malmenés et persécutés par leurs congénères, chacun d'eux parvient pourtant à faire abstraction de ces moqueries et humiliations pour se préserver, s'élever et avancer sur le chemin de la vie.
    Toujours aussi inimitable et savoureuse, la plume de l'auteure nous régale et contribue une fois encore à faire de ce roman un moment de lecture particulièrement jouissif.

    En bref, encore un immanquable roman de cette talentueuse auteure à savourer sans modération.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.