Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Requiem pour une République

Couverture du livre « Requiem pour une République » de Thomas Cantaloube aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072787560
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Automne 1959. L'élimination d'un avocat algérien lié au FLN vire au carnage. Toute une famille est décimée. Aimé de la Salle de Rochemaure charge Antoine Carrega, ancien résistant de son réseau mais aussi voyou corse qui a ses entrées dans le Milieu, d'enquêter sur les meurtres de sa fille, ses... Voir plus

Automne 1959. L'élimination d'un avocat algérien lié au FLN vire au carnage. Toute une famille est décimée. Aimé de la Salle de Rochemaure charge Antoine Carrega, ancien résistant de son réseau mais aussi voyou corse qui a ses entrées dans le Milieu, d'enquêter sur les meurtres de sa fille, ses petits-enfants et son gendre. Sirius Volkstrom, ancien collabo devenu exécuteur des basses oeuvres du pouvoir, est lui aussi à la poursuite du tueur qu'il était censé  neutraliser pour le compte de Jean-Paul Deogratias, fonctionnaire et bras droit du préfet Maurice Papon. Sur le lieu du crime, Sirius a récupéré des documents estampillés secret-défense dont il peine à comprendre le sens et les enjeux, mais qu'il compte bien utiliser à son profit. Luc Blanchard, jeune flic naïf affublé d'un vieil acolyte alcoolique, est chargé de mener une enquête manipulée dès le début par la préfecture. Leur traque va amener ces trois hommes aux caractères et aux convictions radicalement différentes à se croiser, à s'opposer un temps puis, contre toute attente, à s'allier contre une manipulation politique d'envergure.

Une enquête très efficacement construite et menée par un trio de personnages solidement campés auxquels on s'attache immédiatement : un jeune flic candide, un bandit corse au grand coeur, et une barbouze homosexuelle. Une foule de personnages réels, tous éminemment romanesques, les entourent. Une documentation solide, servie par un style sobre et précis, retrace cet épisode fort de la fin de l'Empire colonial français et permet à l'auteur d'interroger subtilement notre époque sur l'héritage colonial et les problèmes qui en résultent. Sur fond de guerre d'Algérie et d'essais nucléaires dans le désert, chacun selon son point de vue dresse le tableau d'une époque mouvementée : faux attentat de l'Observatoire, attentat contre le train Strasbourg-Paris, création de la Force de Police Auxiliaire (constituée de harkis et chargée de la répression contre les Musulmans), du SAC (service d'action civique, sorte de police parallèle au service de De Gaulle), massacre du 17 octobre...

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (11)

  • Fin 1959.
    Volkstrom, ancien collabo, est engagé par le bras droit du préfet Papon pour "couvrir" l'assassinat d'un avocat d'origine algérienne. Mais l'affaire tourne mal...
    Antoine Carrega, petit truand corse, est chargé par Félix, son ancien chef dans la résistance, de retrouver l'assassin de...
    Voir plus

    Fin 1959.
    Volkstrom, ancien collabo, est engagé par le bras droit du préfet Papon pour "couvrir" l'assassinat d'un avocat d'origine algérienne. Mais l'affaire tourne mal...
    Antoine Carrega, petit truand corse, est chargé par Félix, son ancien chef dans la résistance, de retrouver l'assassin de sa fille, épouse de l'avocat, de ce dernier et de leurs 2 enfants.
    L'enquête officielle est confiée à Luc Blanchard, un flic débutant encore naïf, et à son chef alcoolique, Amédée Janvier.
    Blanchard, Volkstrom et Carrega, un bon, une brute et un truand (au grand cœur) que l'enquête va mettre en relation...

    Un roman noir dont l'intrigue se déroule à la charnière des années 1950-1960, une époque où les amitiés nées dans la Résistance, la prise du pouvoir par le général de Gaulle, et les haines liées à la demande d'indépendance de l'Algérie vont se confronter. L'auteur nous fait vivre avec intensité cette période trouble et méconnue de l'histoire de France. Pourquoi a t'on voulu la mort de l'avocat algérien devient vite secondaire...
    Les personnages sont parfois très noirs (moralement !), rarement tout blancs. Thomas Cantaloube, pour ancrer son roman dans le réel, n'hésite pas à convoquer, parmi ses héros de fiction, quelques figures de l'époque, comme le préfet Papon ou François Mitterrand.
    J'ai aimé l'écriture, dynamisée par l'alternance des points de vue qui place le lecteur tantôt dans la peau du bon, de la brute ou du truand. S'y ajoutent de nombreuses péripéties parfois sans lien avec la trame du roman, mais qui éclairent sur l'instabilité de l'époque ou la psychologie des personnages.
    Il y a longtemps que je n'avais pas lu un roman noir aussi brillant et intéressant !

    Chronique illustrée : http://michelgiraud.fr/2022/04/08/requiem-pour-une-republique-thomas-cantaloube-folio-policier-un-coup-de-coeur-entre-barbouzes-flics-et-truands/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Dans ce roman noir, se rencontrent trois personnages, trois destins dans cette période trouble de la guerre d'Algérie. La peinture de cette époque est réaliste, elle n'oublie pas de dresser le portrait de ces personnages sombres de l'histoire, Papon en tête. L'auteur est journaliste et nous...
    Voir plus

    Dans ce roman noir, se rencontrent trois personnages, trois destins dans cette période trouble de la guerre d'Algérie. La peinture de cette époque est réaliste, elle n'oublie pas de dresser le portrait de ces personnages sombres de l'histoire, Papon en tête. L'auteur est journaliste et nous offre une plongée sociologique comme dans certains bons polars. Les trois personnages sont décrits dans leur complexité, sans manichéisme. Ils sont avant tout à la recherche de la vérité, d'une justice qui semblent bien difficiles à atteindre.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un premier roman et c'est une réussite.
    Un polar historique qui se passe en France sur fond de guerre d'Algérie, d'OAS, de FLN.
    On y croise Papon, Debré, Mitterrand, le Pen, Delon.
    Les chapitres s'enchainent facilement. Il n'y a pas de temps morts.
    On s'attache aux 3 protagonistes qui ne...
    Voir plus

    Un premier roman et c'est une réussite.
    Un polar historique qui se passe en France sur fond de guerre d'Algérie, d'OAS, de FLN.
    On y croise Papon, Debré, Mitterrand, le Pen, Delon.
    Les chapitres s'enchainent facilement. Il n'y a pas de temps morts.
    On s'attache aux 3 protagonistes qui ne sont pourtant pas des enfants de coeur et qui sont parfois détestables.
    C'est bien écrit et les dialogues sont fluides.
    Bref un roman efficace et agréable à lire.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Le meilleur polar que j'ai lu depuis longtemps...
    Il se passe essentiellement dans le Paris du FLN et de l'OAS, et l'auteur, très intelligemment, intègre dans son roman des faits réels et surtout des personnages réels que nous connaissons tous: Jean Marie Le Pen, François Mitterrand, Maurice...
    Voir plus

    Le meilleur polar que j'ai lu depuis longtemps...
    Il se passe essentiellement dans le Paris du FLN et de l'OAS, et l'auteur, très intelligemment, intègre dans son roman des faits réels et surtout des personnages réels que nous connaissons tous: Jean Marie Le Pen, François Mitterrand, Maurice Papon et d'autres...
    Par moment, on ne sait plus si on lit un roman policier ou un récit historique. On se sent parfois spectateurs des événements qui secouent les bords de Seine.
    Vivant, documenté, réaliste, très prenant.
    Je le conseille vraiment.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Parce "Requiem pour une République", son premier roman a obtenu – entre autres – le Prix Quais du Polar/20 Minutes 2020, parce que Thomas Cantaloube fait partie des membres du jury pour le Prix 2021, que je vais le rencontrer à Lyon lors de la délibération, j’ai naturellement eu envie de...
    Voir plus

    Parce "Requiem pour une République", son premier roman a obtenu – entre autres – le Prix Quais du Polar/20 Minutes 2020, parce que Thomas Cantaloube fait partie des membres du jury pour le Prix 2021, que je vais le rencontrer à Lyon lors de la délibération, j’ai naturellement eu envie de découvrir cet ouvrage. Et j’avoue que je ne regrette pas.

    L’histoire commence en 1959 par l’assassinat d’un avocat algérien, proche du FLN. Toute sa famille est également décimée : sa femme, ses deux enfants et son frère. Trois personnages, véritable trio hétérogène, vont se lancer à la recherche de l’assassin et mettre leurs connaissances en commun : Antoine Carrega, qui fut un résistant et a ses entrées dans le Milieu, Sirius Volkstrom ancien collaborateur et désormais exécuteur d’actes inavouables pour le compte de Maurice Papon, Préfet de police de Paris, et Luc Blanchard, jeune policier encore un peu crédule.

    Ce roman noir, s’il en est, mais aussi politique et historique avec la guerre d’Algérie en toile de fond, a été un véritable plaisir de lecture au rythme addictif. Je me suis d’emblée laissée emporter par l’intrigue de ce récit choral dans lequel nous suivons chacun des enquêteurs à tour de rôle ou plutôt de chapitre. Ils sont déterminés à réussir, l’un par respect pour son métier, l’autre en souvenir d’une ancienne amitié, le troisième, c’est moins glorieux, pour une somme d’argent non négligeable. J’ai été impressionnée par la construction parfaitement réglée, la place de chaque fait, l’importance de chaque protagoniste. L’arrivée d’un nouveau personnage n’est jamais un hasard. On le rencontre à un moment précis, on le retrouve plus tard en se disant "bon sang, mais c’est bien sûr".

    L’auteur nous livre un ouvrage riche en émotions, en références historiques même si – il nous en informe dans une note en postface – "Tous les faits racontés dans ce livre sont fictifs et issus de mon imagination. Ils s’appuient sur des événements réels…", en personnages politiques fort bien campés. L’action sans aucun temps mort, l’humour souvent grinçant, un peu d’amour et une écriture limpide ajoutent à la qualité de l’ouvrage. Le vocabulaire employé mélange de belle manière une langue châtiée à des expressions appropriées à chaque milieu. Toutefois, j’avoue que l’utilisation récurrente du verbe "dessouder", pour juste qu’elle fût, m’a semblé trop appuyée.

    Excellent roman noir, "Requiem pour une République" m’a tenu en haleine du début à la fin.

    https://memo-emoi.fr

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • En voilà un excellent roman policier signé Thomas Cantaloube, et en plus, c'est un premier roman, il faut le souligner.

    Le lecteur va suivre un chassé-croisé entre trois protagonistes très différents mais qui vont se retrouver régulièrement tout au long de cette affaire et des différents...
    Voir plus

    En voilà un excellent roman policier signé Thomas Cantaloube, et en plus, c'est un premier roman, il faut le souligner.

    Le lecteur va suivre un chassé-croisé entre trois protagonistes très différents mais qui vont se retrouver régulièrement tout au long de cette affaire et des différents évènement survenant dans le récit. Tout commence par l'assassinat d'un avocat algérien qui dérape puisque l'ensemble de sa famille est également exécuté. Commence alors pour le lecteur une plongée dans les arcanes du pouvoirs. L'action prend place dans une période troublée pour la République française en pleine crise algérienne.

    C'est un des gros points forts de ce roman, la trame est parfaitement inscrite dans le contexte historique et le lecteur va croiser des personnages publics bien connus comme François Mitterrand ou encore Jean-Marie Le Pen.

    Les trois personnages principaux, aux intérêts diamétralement opposés, sont parfaitement décrits et on se laisse complètement embarquer au gré de ce récit bien rythmé. La construction est assez classique avec une alternance entre chaque personnage chapitre après chapitre, classique donc mais plutôt efficace.

    Je recommande ce roman policier maîtrisé de bout en bout, bien écrit, aux personnages intéressants à suivre et qui s'inscrit dans un contexte historique particulièrement bien retranscrit par cet auteur sur lequel il va maintenant falloir compter !

    Ma note : 4,5/5

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Une belle découverte que le premier roman de ce nouvel auteur ! Le récit se déroule de septembre 59 à octobre 61 en France... Excellent polar politico-historique. L'auteur manie l'intrigue avec brio, s'inspirant de faits réels tout en les relatant sous une fiction haletante. Entrainés par les...
    Voir plus

    Une belle découverte que le premier roman de ce nouvel auteur ! Le récit se déroule de septembre 59 à octobre 61 en France... Excellent polar politico-historique. L'auteur manie l'intrigue avec brio, s'inspirant de faits réels tout en les relatant sous une fiction haletante. Entrainés par les trois protagoniste de l'histoire on découvre aussi des noms connus de la politique et des évènements de l'époque…
    Un sans faute, une plume précise, un suspens bien maitrisé, des personnages finalement peu fréquentables mais intrigants. Et un seul conseil : à lire sans modération !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je remercie Lecteurs.com et Les Editions Gallimard pour cette lecture, que j'ai lu dans le cadre des explorateurs des polars.
    Un roman percutant et d'une réelle actualité. Ce texte romanesque nous raconte un pan de l'histoire de la France contemporaine, car il débute en 1959. Il mêle avec brio...
    Voir plus

    Je remercie Lecteurs.com et Les Editions Gallimard pour cette lecture, que j'ai lu dans le cadre des explorateurs des polars.
    Un roman percutant et d'une réelle actualité. Ce texte romanesque nous raconte un pan de l'histoire de la France contemporaine, car il débute en 1959. Il mêle avec brio des personnages réels (on croise le Préfet Papon, le jeune député Mitterrand, le déjà sulfureux Le Pen..), des personnages de fiction (un manchot homo qui va virer sa veste au fil du livre, un résistant corse qui est un trafiquant de drogue mais qui va mener une enquête en souvenir de liens d'amitié de résistance, puis un jeune policier, qui va découvrir les méandres de la police judiciaire parisienne). On lit un roman policier avec une enquête sur un mystérieux meurtre, on lit aussi un pan pas très glorieux de la France de l’après guerre, de la fin de la colonisation (avec les événements d'Algérie, avec des essais nucléaires au Maroc), des fonctionnaires reclassés après la guerre (comme le Préfet Papon, et en tant que bordelaise, on ne peut pas oublier son rôle pendant la seconde guerre mondiale et sa "récidive" lors des années 59 (épisode du métro Charonne). Le livre décrit aussi de manière très précise la création du Sac et ses basses œuvres dans une nouvelle république, qui préfère oublier ou pas les années d'occupation et qui essaie de gérer les "événements" de la décolonisation. Ne soyez pas effrayé par le contexte de tous ses événements car malgré des personnages réels que l'on croise dans les pages c'est aussi un roman avec des personnages fictifs touchants, des personnages qui ne sont pas que de vrais méchants ou de vrais bons (!!),l'ambivalence de leurs sentiments, de leurs actions. Et il nous interroge sur notre société et sur nos institutions.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com