Raoul Taburin

Couverture du livre « Raoul Taburin » de Sempe aux éditions Gallimard Jeunesse Audio
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Articles (1)

Avis(17)

  • Qu’il est doux ce livre qui nous ramène en enfance. Qu’il est intelligent ce Sempé en nous contant si joliment nos failles et nos secrets.
    Et cette nostalgie si précieuse dans son écriture d’une école d’autrefois. Je fonds !....
    Et merci à lecteurs.com pour ce cadeau si tendre !

    Qu’il est doux ce livre qui nous ramène en enfance. Qu’il est intelligent ce Sempé en nous contant si joliment nos failles et nos secrets.
    Et cette nostalgie si précieuse dans son écriture d’une école d’autrefois. Je fonds !....
    Et merci à lecteurs.com pour ce cadeau si tendre !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Bonjour !

    J'ai reçu avec bonheur l'annonce de mon gain de places de cinéma pour Raoul Taburin, puis le lot par courrier. Malheureusement, le film était sorti depuis plusieurs semaines et nous avons eu du mal à trouver une séance pas trop loin... mais tout est bien qui finit bien, vu hier !...
    Voir plus

    Bonjour !

    J'ai reçu avec bonheur l'annonce de mon gain de places de cinéma pour Raoul Taburin, puis le lot par courrier. Malheureusement, le film était sorti depuis plusieurs semaines et nous avons eu du mal à trouver une séance pas trop loin... mais tout est bien qui finit bien, vu hier ! J'ai trouvé long le côté narratif, on a envie que ça commence enfin, mais... Nos deux acteurs principaux sont excellents, on retrouve sans peine et avec bonheur la poésie magique de Sempé, l'aspect apaisant des personnages, l'humour décalé voire absurde et l'envie de se rendre sur place, sans attendre ! J'avais envie de voir ce film, de toute façon, alors quand c'est cadeau, c'est encore meilleur, alors merci de tout coeur !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C'est une lectrice/spectatrice frustrée qui vous écrit. Je voulais aller voir cet après-midi le film Raoul Taburin pour lequel j'ai reçu deux places mardi (peut-être les recevoir un peu plus tôt m'aurait évité ces déboires...). Je vais donc au théatre Debussy à Maisons -Alfort, lieu qui sort...
    Voir plus

    C'est une lectrice/spectatrice frustrée qui vous écrit. Je voulais aller voir cet après-midi le film Raoul Taburin pour lequel j'ai reçu deux places mardi (peut-être les recevoir un peu plus tôt m'aurait évité ces déboires...). Je vais donc au théatre Debussy à Maisons -Alfort, lieu qui sort lorsque l'on tape Raoul Taburin sur "Allo ciné". Et bien, vous le croirez si vous voulez, nous nous sommes faits refuser l'accès avec nos places "toutes les salles à toutes les heures", sous prétexte que c'est un "petit cinéma". J'étais outrée par leur réaction alors que la salle était loin d'être pleine! Je leur ai dit que c'était écrit toutes les salles, toutes les heures mais ils n'ont rien voulu entendre... Bref, deux places de cinéma perdues ! La cerise? Ils m'ont demandé si je voulais ... deux places payantes ! J'ai bien sûr dit non par principe mais je suis frustrée car je voulais vraiment voir ce film !

    comment Commentaires (2) flag Signalez un abus
  • Denoël l’avait publié en 1995 puis relancé cette année comme Gallimard Jeunesse, après une édition en 1998 et… revoilà Raoul Taburin découvert en version Folio Jeunesse grâce à Lecteurs.com et aux éditions Gallimard que je remercie car ce livre est un véritable petit bijou !
    À Saint-Céron,...
    Voir plus

    Denoël l’avait publié en 1995 puis relancé cette année comme Gallimard Jeunesse, après une édition en 1998 et… revoilà Raoul Taburin découvert en version Folio Jeunesse grâce à Lecteurs.com et aux éditions Gallimard que je remercie car ce livre est un véritable petit bijou !
    À Saint-Céron, Raoul Taburin, marchand de cycles, répare tout. Tout de suite, Sempé, s’appuyant sur des dessins paraissant simplistes et pourtant inimitables, fait sourire : « D’ailleurs sa réputation était telle que, dans le canton, on ne disait plus un vélo, mais un taburin. » Il en était de même pour Auguste Frognard et son jambon, du frognard, et Frédéric Bigaille, opticien, dont les lunettes sont appelées des bigailles…
    Hélas, Raoul Taburin a un secret : « il ne savait pas monter à vélo. Il était incapable de faire du taburin. » Sempé nous conte alors la vie de son héros, son enfance, sa jeunesse. Un champion local a même gagné une étape du Tour de France sur un taburin !
    Lorsque Josyane, la fille de son patron, avait espéré qu’il lui déclare son amour, il lui avait révélé son secret mais celle-ci, surprise et fâchée, ne l’avait pas cru et Sempé nous offre une très belle page, un vrai tableau où fourmillent des détails si bien croqués.
    C’est drôle, plein d’un humour très fin avec des dessins au style si particulier, de simples croquis tellement fouillés qu’ils en sont vivants ! Les quelques bulles sont très pertinentes et ajoutent à l’histoire. Les dessins sont colorés sauf les portraits du photographe, Hervé Figougne… On ne disait plus une photo mais une figougne… C’est d’ailleurs par ce nouveau venu dans le village que le scandale va arriver.
    Raoul Taburin, de Sempé, est un petit régal, une sucrerie qui se dévore gentiment et s’apprécie tendrement. De plus, pour les amateurs de vélo dont je suis, c’est une très belle histoire un peu folle mais tellement spirituelle, placée dans un de ces gros villages de France qui tentent de survivre mais qu’on prive peu à peu des services indispensables.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.