Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Quitter le monde

Couverture du livre « Quitter le monde » de Douglas Kennedy aux éditions Pocket
  • Date de parution :
  • Editeur : Pocket
  • EAN : 9782266199964
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

« Je ne me marierai jamais et je n'aurai jamais d'enfants. » Lorsqu'elle prononce cet arrêt, Jane a 13 ans. Le lendemain matin, son père aura fait ses valises. Hasard ? Coïncidence ? La culpabilité ne s'embarrasse pas de ces questions : toute sa vie, Jane s'en mordra les doigts.De Harvard à... Voir plus

« Je ne me marierai jamais et je n'aurai jamais d'enfants. » Lorsqu'elle prononce cet arrêt, Jane a 13 ans. Le lendemain matin, son père aura fait ses valises. Hasard ? Coïncidence ? La culpabilité ne s'embarrasse pas de ces questions : toute sa vie, Jane s'en mordra les doigts.De Harvard à Boston, des belles lettres aux manipulations boursières, tout ce qu'elle touche se dérobe, tout ce qu'elle aime lui échappe. Et lorsque, enfin, la vie lui fait un cadeau, c'est pour lui reprendre aussitôt. Alors Jane n'a qu'une obsession : fuir, n'importe où, hors du monde. Mais à vouloir le quitter, c'est lui qui vous rattrape...

Donner votre avis

Articles (1)

  • Douglas Kennedy
    Douglas Kennedy, auteur de best-seller

    Ecrivain américain à succès, Douglas Kennedy est né le 1er janvier 1955 à Manhattan. Il fait ses études à New York et Dublin, entreprend le métier de régisseur de théâtre puis se lance dans l’écriture.

Avis (13)

  • Le soir de ses treize ans, Jane, qui assiste à une énième dispute entre ses parents, déclare « je ne me marierai jamais et je n’aurai jamais d’enfants ».
    Le lendemain matin, à son réveil, son père a fait ses valises et a quitté définitivement son foyer. Elle va alors grandir seule avec sa mère...
    Voir plus

    Le soir de ses treize ans, Jane, qui assiste à une énième dispute entre ses parents, déclare « je ne me marierai jamais et je n’aurai jamais d’enfants ».
    Le lendemain matin, à son réveil, son père a fait ses valises et a quitté définitivement son foyer. Elle va alors grandir seule avec sa mère qui lui reprochera sans cesse d’être à l’origine du départ de son père.
    Sa vie est une succession d’échecs : sa relation de quelques années avec David, son professeur, son job en tant que tradeuse… Elle s’exile plus tard au fin fond du Canada pour écrire son roman. Elle sera aussi professeur à Harvard, où elle se mettra rapidement tout le monde à dos. Puis elle rencontre Théo, un homme plutôt original, de qui elle tombe rapidement enceinte. Elle met au monde une petite Emily, le seul bonheur de sa vie.

    Toute sa vie, Jane va être rejetée d’une façon ou d’une autre par les personnes qu’elle aime. La seule personne qui l’aimera en retour va lui être retirée très vite.

    Je ne connaissais Douglas Kennedy. C’est une collègue qui m’a prêté ce bouquin. Le quatrième de couverture m’a vraiment donné envie de le lire. Il promettait un rythme haletant… que je n’ai malheureusement pas retrouvé. Le roman est divisé en 5 parties qui correspondent à 5 grandes étapes de la vie de Jane. Les phrases sont souvent longues, les chapitres également. « Quitter le monde » raconte l’histoire de Jane de son enfance à l’âge adulte. Je me suis attachée au personnage de Jane. On vit avec elle, on souffre avec elle. Je n’ai pas toujours compris ses décisions mais, telle une amie, je l’ai toujours soutenue. L’intrigue est plutôt noire tant la vie de Jane est faite de déconvenues. On suit la vie chaotique de Jane, qui va de désillusion et désillusion. La vie ne lui fait aucun cadeau et lorsqu’un jour, elle lui en fait enfin un, c’est pour lui reprendre très vite.
    L’histoire est intéressante et malgré les nombreuses longueurs j’ai eu envie d’aller au bout. On a l’impression qu’il y a plusieurs histoires en une.
    Il y a souvent beaucoup de descriptions qui alourdissent l’histoire. L’auteur ne va pas à l’essentiel. Il y a même pour moi de nombreux passages superflus, qui n’apportent rien à l’histoire.
    C’est donc un avis plutôt mitigé que je laisse ici.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Une histoire surprenante. Quand je l'ai commencé, je ne m'attendais pas du tout à ce que j'ai pu lire. Dans le même roman, plusieurs "histoires" se succèdent, pour un final... incroyable !
    J'ai beaucoup aimé ce roman. Je découvre Douglas Kennedy et je n'ai pas été déçue, ça me donne envie de...
    Voir plus

    Une histoire surprenante. Quand je l'ai commencé, je ne m'attendais pas du tout à ce que j'ai pu lire. Dans le même roman, plusieurs "histoires" se succèdent, pour un final... incroyable !
    J'ai beaucoup aimé ce roman. Je découvre Douglas Kennedy et je n'ai pas été déçue, ça me donne envie de découvrir un peu plus cet auteur.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je ne suis pas forcément client de ce type de littérature mais ce monsieur sait écrire, il nous embarque dans son histoire et les personnages nous entrainent avec eux dans les méandres d'une vie pleine de surprise.

    Je ne suis pas forcément client de ce type de littérature mais ce monsieur sait écrire, il nous embarque dans son histoire et les personnages nous entrainent avec eux dans les méandres d'une vie pleine de surprise.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • A plusieurs reprises pendant ma lecture j'ai pensé "oh lala après ce roman j'ai hâte de lire quelque chose de plus léger" ! L'ambiance est lourde, la trame parfois et même longtemps dans l'intrigue plus que désespérée ... ce n'est pas un reproche, à moi la faute d'emmener ce livre bronzer avec...
    Voir plus

    A plusieurs reprises pendant ma lecture j'ai pensé "oh lala après ce roman j'ai hâte de lire quelque chose de plus léger" ! L'ambiance est lourde, la trame parfois et même longtemps dans l'intrigue plus que désespérée ... ce n'est pas un reproche, à moi la faute d'emmener ce livre bronzer avec moi sur la plage ! Cependant toutes les histoires dans l'histoire nous amènent un peu à nous y perdre: intrigue sentimentale ? Essai romancé sur le deuil périnatal ? Policier ? J'avoue que je ne saurais pas vraiment répondre à la question : "de quoi ça parle ?"

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Du grand Douglas Kennedy. Bouleversant, parfois même dérangeant mais qui ne peut laisser indifférent à la lecture de cette nouvelle quête de la recherche de soi et la capacité que nous avons à "rebondir".
    Voir plus

    Du grand Douglas Kennedy. Bouleversant, parfois même dérangeant mais qui ne peut laisser indifférent à la lecture de cette nouvelle quête de la recherche de soi et la capacité que nous avons à "rebondir".

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • ce livre m' énormément touché, je crois que c'est le meilleur de cet auteur, dont je lis tout ce qu'il écrit , belle écriture, belle étude des personnages

    ce livre m' énormément touché, je crois que c'est le meilleur de cet auteur, dont je lis tout ce qu'il écrit , belle écriture, belle étude des personnages

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.