Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Quatre amours

Couverture du livre « Quatre amours » de Cristina Comencini aux éditions Stock
  • Date de parution :
  • Editeur : Stock
  • EAN : 9782234086319
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Marta et Andrea. Laura et Piero. Deux couples. Quatre amis inséparables qui ont partagé chaque moment clef de leur vie : rencontre, mariage, enfants. Quand, à l'approche de la soixantaine, leurs mariages respectifs volent en éclats au même moment, c'est la sidération. Il y a d'abord Marta qui... Voir plus

Marta et Andrea. Laura et Piero. Deux couples. Quatre amis inséparables qui ont partagé chaque moment clef de leur vie : rencontre, mariage, enfants. Quand, à l'approche de la soixantaine, leurs mariages respectifs volent en éclats au même moment, c'est la sidération. Il y a d'abord Marta qui décide de partir, sans raison véritable, si ce n'est cette envie irrépressible d'être enfin seule. Puis c'est au tour de Piero, mari chroniquement infidèle, de quitter Laura, son épouse dévouée, sous prétexte qu'il ne se sent plus aimé.
Comment vit-on la séparation après vingt-cinq ans de vie commune ? Que reste-t-il de toutes ces années passées ensemble ? Comment apprivoiser et profiter de cette solitude nouvelle ?
Dans cette comédie douce-amère aux accents de Woody Allen, les quatre protagonistes prennent la parole à tour de rôle pour revisiter leur histoire, du mariage à la séparation et raconter cette nouvelle vie qui s'offre à eux et qu'il faut avoir l'audace de saisir.

Donner votre avis

Avis (6)

  • Cristina Comencini nous offre une agréable réflexion sur le couple et les années qui passent.
    Deux couples amis à l'approche de la soixantaine se séparent. Dans chaque couple un seul est à l'origine de la séparation et l'autre le vit mal. C'est un roman choral dans lequel, en courts chapitres,...
    Voir plus

    Cristina Comencini nous offre une agréable réflexion sur le couple et les années qui passent.
    Deux couples amis à l'approche de la soixantaine se séparent. Dans chaque couple un seul est à l'origine de la séparation et l'autre le vit mal. C'est un roman choral dans lequel, en courts chapitres, chaque protagoniste exprime son point de vue. Chacun a sa vision de l'amour et du couple qui ne correspond pas vraiment à celui de son conjoint.
    Le ton est très juste. Comme sous le sceau de la confidence Cristina Comencini dévoile petit à petit les personnalités complexes de ses personnages et leurs regrets. Leur enfance les a marqués avec, pour certains, un manque du côté du père ou de la mère qui s'est répercuté sur toute leur vie de couple. La tendresse est toujours présente.
    J'ai trouvé ce roman intimiste à quatre voix délicat et pudique.
    https://ffloladilettante.wordpress.com/2020/07/13/quatre-amours-de-cristina-comencini/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Marta et Andrea, Laura et Piero forment deux couples avec quatre idées différentes de l'amour. Des points de vue divergents qui ont mené à la rupture après des décennies de vie commune.
    Dans les aspirations des uns et des autres, il y a beaucoup d'attentes et un peu de cynisme, de la...
    Voir plus

    Marta et Andrea, Laura et Piero forment deux couples avec quatre idées différentes de l'amour. Des points de vue divergents qui ont mené à la rupture après des décennies de vie commune.
    Dans les aspirations des uns et des autres, il y a beaucoup d'attentes et un peu de cynisme, de la frustration et des envies de renouveau, des conflits intérieurs pas tout à fait réglés et des rêves que l'on espère réaliser. Il y a aussi des questions de place : sa place à soi, la place de l'autre, la place du couple au sein de la famille. Il y a des hommes et des femmes qui cherchent à exister par et pour eux-mêmes avant de chercher à exister pour l'autre. Il y a des envies d'indépendances contrées de besoins de réconfort et de stabilité. Il y a de tout et son contraire ce qui rend ces séparations peut-être nécessaires mais pas forcément justifiées.

    C'est toute l'ambiguïté de l'amour qui dure à travers un mariage qui a pris toute la place que l'on retrouve dans ce roman choral si délicat. Cristina Comencini nous livre l'histoire de deux couples partis pour passer le reste de leur vie ensemble mais qui décident finalement de séparer leurs chemins à l'aube de la soixantaine. Chacun y va de ses confidences sur la manière dont il a vécu la séparation et l'après et tandis que certains parviennent petit à petit à faire leur deuil, que d'autres se noient dans les chimères de la séduction facile, d'autres se demandent s'ils n'ont pas fait finalement une grosse connerie.

    En se focalisant sur des couples qui ont traversé le temps, l'auteure parvient à nous interroger sur ce qu'est vraiment l'amour. Non pas l'attirance, le désir ou le fantasme des premiers instants mais le véritable amour qui se construit au fil des ans en se faisant paradoxalement de plus en plus discret. Le piège avec le véritable amour c'est de se rendre compte de ce qu'il représente vraiment, le jour où on l'a perdu.
    Ce roman se lit avec le plaisir simple de la confidence et du partage. Ça serait mentir que de dire qu'il me laissera un souvenir impérissable mais en attendant j'ai aimé passer du temps en compagnie de Marta et Laura et même de leurs maris pas toujours modèles. Et puis surtout, j'ai pu réfléchir à mon propre mariage encore assez jeune et à l'avenir que je souhaite lui réserver. Une belle opportunité offerte par ce roman.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Deux couples, quatre amis inséparables ont partagé chaque moment clef de leur vie, mais elle vole en éclat. Ils sont tous dans la soixantaine, les couples se séparent.
    Christina Comencini se glisse avec justesse, dans la peau de chacun des protagonistes dont le scénario des vies évolue....
    Voir plus

    Deux couples, quatre amis inséparables ont partagé chaque moment clef de leur vie, mais elle vole en éclat. Ils sont tous dans la soixantaine, les couples se séparent.
    Christina Comencini se glisse avec justesse, dans la peau de chacun des protagonistes dont le scénario des vies évolue. L’espérance est à la clé et en ces temps moroses, cette lecture fait un bien fou.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je connais la finesse d'écriture de l'auteur et suis à nouveau séduite par les personnages et leur histoire. Beaucoup de sensibilité et d'émotions au fil de ces très belles pages. Ce n'est pas une découverte maïs une confirmation.

    Je connais la finesse d'écriture de l'auteur et suis à nouveau séduite par les personnages et leur histoire. Beaucoup de sensibilité et d'émotions au fil de ces très belles pages. Ce n'est pas une découverte maïs une confirmation.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Andrea et Marta. Piero et Laura. Deux couples. Quatre amis. Et c’est une amitié qui dure depuis des années entre eux. Pourtant, un jour, tout change. Lorsque Marta se rend compte qu’elle est mieux sans Andrea, et que Piero décide de prendre le large presque au même moment, c’est le quotidien de...
    Voir plus

    Andrea et Marta. Piero et Laura. Deux couples. Quatre amis. Et c’est une amitié qui dure depuis des années entre eux. Pourtant, un jour, tout change. Lorsque Marta se rend compte qu’elle est mieux sans Andrea, et que Piero décide de prendre le large presque au même moment, c’est le quotidien de tous qui se retrouve chamboulé. Je ressors conquise de ce roman, qui a réussi à m’offrir une bulle de douceur et de sensibilité. Sous une forme très introspective, l’auteure va disséquer le sentiment amoureux dans diverses situations et elle le fera avec beaucoup de réalisme. Marta décide de quitter son mari parce qu’elle a un besoin inassouvi de solitude. Quant à Piero, il décidera de quitter Laura parce qu’il se sent à l’étroit et aspire à plus de liberté. Au travers de ces couples, nous allons suivre peu à peu l’évolution de leur relation amoureuse. L’auteure nous invite à observer ces duos, à prendre part à leurs introspections respectives. On se sent presque privilégié de rentrer ainsi dans les méandres de ces couples qui s’essoufflent. Avec beaucoup de délicatesse, l’auteure va nous rendre des personnages vrais, avec leurs failles, leurs souffrances, mais surtout leur grande part d’humanité. Les quatre personnages sont très bien dessinés. L’auteure a su leur insuffler une pointe énorme de réalisme et tout est crédible. Je me suis énormément attachée à eux, tout particulièrement aux personnages féminins. J’ai trouvé Marta affirmée et Laura très forte malgré les épreuves auxquelles elles devront faire face. La plume de l’auteure m’a totalement conquise. Je ne m’attendais pas forcément à retrouver un style aussi fluide. Les pages ont défilé. J’y ai retrouvé beaucoup de sensibilité, de pudeur dans les propos des protagonistes. Le schéma narratif m’a paru très judicieux. L’auteure alterne les points de vue entre chacun des personnages. Un roman d’une grande douceur, au travers duquel l’auteure nous livre, à l’aide de personnages forts, une véritable introspection et une réflexion sur l’amour. Le récit est emprunt d’une grande sensibilité. Une très belle découverte.
    #netgalleyFrance #Quatreamours

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai eu envie de lire ce roman parce qu'il a pour thème principal les couples qui se séparent après trente ans de vie commune et quand on sait qu'un grand nombre de divorces se produisent souvent au moment où les enfants quittent le nid, où on se retrouve face à face, seuls, où le temps a passé...
    Voir plus

    J'ai eu envie de lire ce roman parce qu'il a pour thème principal les couples qui se séparent après trente ans de vie commune et quand on sait qu'un grand nombre de divorces se produisent souvent au moment où les enfants quittent le nid, où on se retrouve face à face, seuls, où le temps a passé et laissé des traces, où on ne se reconnaît plus, je trouvais intéressant de voir comment le sujet était traité.

    "Dans le mariage, Piero, on se dispute le pouvoir : même dans les couples les plus réussis, les plus solidaires en apparence, la lutte peut éclater. Une lutte souterraine, qui n'est peut-être jamais venue au grand jour. D'un côté il y a la curiosité et l'envie de se connaître et se donner à  fond, et de l'autre, il y a la terreur de succomber.(p79)"

    Deux couples amis qui se sont rencontrés lors d'une croisière il y a longtemps et ne se sont jamais perdus de vue. Ils ont la soixantaine, leurs enfants sont adultes et pour certains seront bientôt à leur tour parents. Ils ont tout partagés et sont face chacun à la séparation de leur couple.

    Marta, décoratrice d'intérieur a décidé de quitter Andrea, du jour au lendemain parce qu'elle veut vivre libre et seule, être celle qu'elle ressent être au plus profond d'elle,  laissant Andrea désemparé.

    "On devrait réussir à se sentir libre aussi quand il y a d'autres personnes près de soi : si on veut faire quelque chose, on le fait de toute façon. on peut dire que j'ai cherché à remplir mon temps pour ne pas me sentir seul, mais je ne pouvais pas vraiment être avec les autres parce qu'ils me privaient de ma solitude. une sorte de damnation, tu ne trouves pas ? (p89)"

    Piero lui quitte Laura parce qu'il ne sent pas aimé comme il devrait l'être. Lui travaille dans la publicité, collectionne les aventures sûr de son charme,  elle est professeure de français et est l'image même de la femme-mère qui s'est oubliée dans ce statut. Ils ont trois enfants dont l'une les fera bientôt pour la première fois grands-parents. Mais une autre naissance s'annonce pour Piero....

    Ils sont à un carrefour de leurs vies : comment vont-ils vivre désormais sans celui ou celle qui était à leurs côtés depuis presque 30 ans ......  Tout est remis en question : la solitude, les projets, les lieux de vie et les rencontres vont être les ingrédients du sens qu'ils vont donner à leurs existences. Deux couples, quatre personnalités, des décisions de rupture par une femme et par un homme, qui représentent finalement un large éventail de situations. Autant de couples autant d'histoires, de vécus, de ressentis. En prenant cette option, l'auteure peut ainsi aborder le thème de la séparation sous des angles différents mais qui reflètent les dissonances que l'on peut retrouver au sein des couples après des années de vie commune.

    A travers deux saisons : Hiver : le moment de la rupture, Eté : la période où l'on se reconstruit puis Ensemble où de nouvelles perspectives s'offrent à chacun, Cristina Comencini donne à chacun de ses personnages la parole pour évoquer toutes les frustrations latentes qui apparaissent au fur et à mesure du temps, pour des motifs très différents et en particulier dans l'opposition des caractères de ses personnages. Marta la femme active, volontaire, forte, Laura la femme-mère en pleine période de fragilité suite à la découverte d'un cancer. A l'inverse Piero est l'homme-séducteur mais aussi l'homme-enfant qui avait trouvé en Laura une seconde mère et Andrea, l'homme fragile qui vivait dans l'ombre de son couple, dans l'ombre de sa femme, en sécurité, sans se poser ni se remette en questions.

    Chacun fait comme il peut et cela l'auteure le rend parfaitement, ne portant jamais un jugement sur aucun de ses personnages (même si nous nous sentons finalement peut-être plus proche de l'un ou de l'autre). J'ai trouvé le ton très juste et très vrai sur le temps qui passe, sur ce qui a construit un couple et ce qui, peu à peu, peut le détruire, ce qui attire et plus tard devient insupportable. Vieillir ensemble n'est pas toujours facile, possible, les personnalités évoluent différemment ou pas au même rythme, les centres d'intérêt et la façon de voir l'avenir.

    Un court roman plein d'espoir sur le devenir de chacun sous diverses formes. Je pense que beaucoup de lecteurs pourront se retrouver dans les aléas de la vie commune, avec une écriture ciselée, précise, mêlant introspection et constatations sur les attitudes de chacun. Peut-être un peu stéréotypé par rapport aux portraits (homme à femmes, femme-mère)  mais j'ai aimé les suivre, les écouter, retrouver parfois des sensations connues.

    C'est juste, concis, peut-être un peu optimiste sur la sortie de crise de chacun mais pourquoi pas après tout ....

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.