Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Project Japan, metabolism talks...

Couverture du livre « Project Japan, metabolism talks... » de Hans Ulrich Obrist et Rem Kollhaas aux éditions Taschen
Résumé:

Bâtiments moléculaires...
Une nouvelle architecture pour le Japon d'après-guerre...

Il était une nation qui partit en guerre, mais qui, après avoir conquis un continent, vit son propre pays détruit par des bombes atomiques. Les vainqueurs imposèrent alors la démocratie aux vaincus. Pour un... Voir plus

Bâtiments moléculaires...
Une nouvelle architecture pour le Japon d'après-guerre...

Il était une nation qui partit en guerre, mais qui, après avoir conquis un continent, vit son propre pays détruit par des bombes atomiques. Les vainqueurs imposèrent alors la démocratie aux vaincus. Pour un groupe d'apprentis architectes, artistes et designers, entraînés par un visionnaire, la situation désespérée de leur pays ne représentait pas un obstacle mais une invitation à réfléchir et à planifier. Bien que tous très différents, les architectes travaillèrent en étroite collaboration pour réaliser leurs rêves, énergiquement soutenus par une administration super créative et un État militant. Après quinze ans d'incubation, ils surprirent la planète avec une nouvelle architecture, le métabolisme, qui proposait un changement radical du pays tout entier. Les journaux, magazines et la télévision ont alors fait de ces architectes de véritables héros : à la fois penseurs et acteurs, des hommes résolument modernes. Rien que par leur travail acharné, leur discipline et l'intégration de toutes les formes de créativité, leur pays, le Japon, est devenu un brillant exemple. Quand la crise du pétrole a marqué le déclin de l'Occident, les architectes japonais se sont déployés à travers le monde pour définir les contours d'une esthétique post-occidentale.

Entre 2005 et 2011, l'architecte Rem Koolhaas et le curateur Hans Ulrich Obrist ont interviewé les derniers membres du métabolisme, ainsi qu'une douzaine de leurs mentors, collaborateurs, rivaux, critiques, protégés et des membres de leur famille. L'ensemble livre un documentaire très vivant sur le premier mouvement architectural d'avant-garde non occidental et les derniers moments d'une architecture qui relevait plus du public que du privé...

Histoire orale par Rem Koolhaas et Hans Ulrich Obrist.
Interviews approfondies de Arata Isozaki, Toshiko Kato, Kiyonori Kikutake, Noboru Kawazoe, Fumihiko Maki, Kisho Kurokawa, Kenji Ekuan, Atsushi Shimokobe, et Takako et Noritaka Tange.
Des centaines d'images et de maquettes d'architecture inédites, ainsi que des extraits de magazines.

Donner votre avis