Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Poulet aux prunes

Couverture du livre « Poulet aux prunes » de Marjane Satrapi aux éditions L'association
Résumé:

Nasser Ali Khan aime le poulet aux prunes, les seins de Sophia Loren et sa fille Farzaneh. Mais il aime surtout son Tar dont il est le plus grand des virtuoses. Aussi, le jour où on lui casse son instrument, il sombre dans la plus grande apathie et, désormais indifférent aux petits et grands... Voir plus

Nasser Ali Khan aime le poulet aux prunes, les seins de Sophia Loren et sa fille Farzaneh. Mais il aime surtout son Tar dont il est le plus grand des virtuoses. Aussi, le jour où on lui casse son instrument, il sombre dans la plus grande apathie et, désormais indifférent aux petits et grands plaisirs de la vie, il décide de se laisser mourir. Qui est Irâne, cette mystérieuse femme que Nasser Ali Khan croit reconnaître dans la rue ? Qu'est-ce donc qu'un Tar ? Peut-on trouver la recette du poulet aux prunes dans une bande dessinée ? Vous le saurez en lisant "Poulet aux Prunes", le nouvel album de marjane Satrapi.

Donner votre avis

Lire un extrait offert de Poulet aux prunes

En cliquant sur le bouton ci-dessous, découvrez immédiatement et sans engagement un extrait offert par Izneo !

Avis (1)

  • Le Poulet aux prunes est le plat préféré de Nasser Ali Khan, joueur virtuose de tar (luth) et grand-oncle de Marjane Satrapi. Après une énième dispute conjugale, sa femme s’emporte et brise son instrument de musique. Ne parvenant pas à retrouver un instrument à la hauteur de ses attentes, Ali...
    Voir plus

    Le Poulet aux prunes est le plat préféré de Nasser Ali Khan, joueur virtuose de tar (luth) et grand-oncle de Marjane Satrapi. Après une énième dispute conjugale, sa femme s’emporte et brise son instrument de musique. Ne parvenant pas à retrouver un instrument à la hauteur de ses attentes, Ali Khan décide de s’allonger sur son lit et de se laisser mourir. Durant les huit jours de cette attente, ce sont ses rapports avec sa famille ( sa mère, son frère, sa sœur, ses enfants) qui sont passés à la loupe. Mais c’est aussi l’histoire d’un amour de jeunesse rendu impossible à cause de sa passion pour la musique et l’échec de son mariage.
    Peut-être moins connu que Persepolis, Poulet aux prunes a fait l’objet d’une adaptation cinématographique que j’ai très envie de voir après avoir lu la BD. Même si le sujet est plutôt sombre, une pointe d’ironie piquante égaye le tout. Quand regrets et mélancolie riment avec poésie.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.