Plateau

Couverture du livre « Plateau » de Franck Bouysse aux éditions Lgf

4.25

8 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Lgf
  • EAN : 9782253164173
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Plateau de Millevaches. Judith et Virgile tiennent une petite ferme dans un hameau. Le couple a élevé Georges, un neveu dont les parents sont morts dans un accident de la route quand il avait cinq ans. Il vit dans une caravane tout près de chez son oncle et sa tante. Lorsqu'une jeune femme vient... Voir plus

Plateau de Millevaches. Judith et Virgile tiennent une petite ferme dans un hameau. Le couple a élevé Georges, un neveu dont les parents sont morts dans un accident de la route quand il avait cinq ans. Il vit dans une caravane tout près de chez son oncle et sa tante. Lorsqu'une jeune femme vient s'installer chez lui, lorsque Karl, ancien boxeur tiraillé entre pulsions sexuelles et croyance en Dieu, emménage dans une maison du même village, et lorsqu'un mystérieux chasseur sans visage rôde alentour, les masques s'effritent et des coups de feu résonnent sur le Plateau.
Une écriture ciselée pour exprimer la rudesse du paysage et la profondeur des caractères. Comme Grossir le ciel, noir et bouleversant.
  On retrouve l'acuité et la générosité du regard de l'auteur sur ces personnages, le talent à installer des ambiances sourdes. Une aventure de lecture addictive, quasi hypnotique. Michel Abescat, Télérama. 

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.1

    Je n'ai pas trop accrochè à cette histoire ...

    Je n'ai pas trop accrochè à cette histoire ...

  • 0.2

    Un huit clos poétique, fort, prenant.
    Des personnages insaisissables.
    Une ambiance pesante.
    à la fois une enquête et une chronique sociale.
    Un livre fort.

    Un huit clos poétique, fort, prenant.
    Des personnages insaisissables.
    Une ambiance pesante.
    à la fois une enquête et une chronique sociale.
    Un livre fort.

  • 0.2

    Un hameau sur le plateau de Millevaches. Là vivent Virgile et Judith sa femme, Georges le neveu orphelin qu'ils ont recueilli lorsqu'il avait quatre ans et Karl, ancien boxeur assoiffé de rédemption et réfugié là comme dans un ermitage. Dans une nature à peine domestiquée par l'humain, chacun...
    Voir plus

    Un hameau sur le plateau de Millevaches. Là vivent Virgile et Judith sa femme, Georges le neveu orphelin qu'ils ont recueilli lorsqu'il avait quatre ans et Karl, ancien boxeur assoiffé de rédemption et réfugié là comme dans un ermitage. Dans une nature à peine domestiquée par l'humain, chacun préfère se taire plutôt que de donner en pâture aux autres de lourds secrets. Virgile et Judith, ont insidieusement refusé à Georges la possibilité de partir et il vit désormais dans une caravane aménagée, près de la maison de ses parents où il est incapable de pénétrer. Karl tente de canaliser sa violence par la chasse et les coups de poing qu'il assène à un sac de sable. La maladie, la vieillesse, le chagrin, la honte, l'amour, l'amitié... sur ce plateau rien ne se dit, rien ne se partage des histoires individuelles. Chacun reste enclos dans son existence et doit faire face seul aux regrets, remords et menaces. Dans sa fuite d'un mari sadique et violent, Cory espère trouver chez Virgile et Judith, un refuge pour se reconstruire. Comme un corps étranger, sa présence suscite des réactions brutales qu'aucun ne parvient à maîtriser, alors qu'un mystérieux chasseur épie et guette le moment opportun pour agir...

    J'étais impatiente de retrouver l'écriture de Franck Bouysse que j'avais tant aimée et admirée dans "Grossir le ciel". Cette écriture qui semble sculpter décors et personnages, faisant jouer l'ombre et la lumière, accusant certains reliefs et failles et en estompant d'autres. Mais, cette fois, la magie n'a pas opéré avec la même fulgurance. L'histoire est toujours aussi forte et les personnages aussi denses, cependant j'ai ressenti un peu de gêne à mesure que ma lecture se déroulait. Comme si cette écriture magnifique tournait un peu sur elle-même et virait au "procédé". Entendons-nous bien : j'ai beaucoup aimé "Plateau"... avec un brin de déception peut-être dû à l'exigence qui était la mienne après l'émerveillement ressenti à la lecture de "Grossir le ciel".

  • 0.2

    Livre prenant, émouvant, implacable, bien écrit (peut-être trop écrit, comme si l'auteur se regardait parfois faire de jolies phrases avec des mots savants).

    Il nous emmène dans son histoire dès la 3ème page et ne nous lâche plus. Il n'y a pas 50 personnages mais c'est d'une impressionnante...
    Voir plus

    Livre prenant, émouvant, implacable, bien écrit (peut-être trop écrit, comme si l'auteur se regardait parfois faire de jolies phrases avec des mots savants).

    Il nous emmène dans son histoire dès la 3ème page et ne nous lâche plus. Il n'y a pas 50 personnages mais c'est d'une impressionnante densité.

    Un auteur à suivre dans tous ses états (j'avais commencé par "Grossir le ciel", qui ressemble pas mal à "Plateau", en plus brut, plus net, plus direct, peut-être).

  • 0.25

    Cette histoire nous embarque dans une nature sauvage, sombre, là où des hommes taisent de vieux secrets, des silences aux conséquences parfois lourdes.

    Les descriptions qui ponctuent le roman ont quelque chose de poétique, un style élégant qui nous happe, sans jamais trop en faire, toujours...
    Voir plus

    Cette histoire nous embarque dans une nature sauvage, sombre, là où des hommes taisent de vieux secrets, des silences aux conséquences parfois lourdes.

    Les descriptions qui ponctuent le roman ont quelque chose de poétique, un style élégant qui nous happe, sans jamais trop en faire, toujours dosé avec justesse.
    L'auteur nous dépeint des personnages particulièrement réalistes, que ce soit par leurs dialogues, leurs caractères ou encore leurs attitudes. Ils nous sont quasiment familiers.

    Le récit se révèle prenant du début à la fin. Une ambiance particulière, captivante.
    Un roman noir à l'intrigue parfaitement ficelée et au dénouement... magistral ! On referme le livre presque choqué, et on n'est pas près d'oublier cette histoire.

    Je découvre la plume de Franck Bouysse avec ce "Plateau", et je n'ai qu'une envie, découvrir ses autres ouvrages.

    http://www.faimdelire.com/2016/03/plateau-franck-bouysse.html

  • 0.25

    Après l'énorme coup de cœur pour Grossir le ciel, j'espérais renouveler cette incroyable expérience de lecture : une langue maîtrisée à la perfection servant un polar glaçant.
    Ça aurait presque pu être un défaut cette fois-ci : la narration est tellement brillante, tellement ciselée, pleine...
    Voir plus

    Après l'énorme coup de cœur pour Grossir le ciel, j'espérais renouveler cette incroyable expérience de lecture : une langue maîtrisée à la perfection servant un polar glaçant.
    Ça aurait presque pu être un défaut cette fois-ci : la narration est tellement brillante, tellement ciselée, pleine d'images vivantes que cela éclipse parfois le côté thriller ! On se trouve projeté dans un texte magnifique qui emporte tout, et si l'intrigue, un peu moins tendue que le précédent ouvrage, peine un peu à démarrer, elle bascule radicalement en milieu de roman.
    Dès lors, la tension monte progressivement et les secrets se dévoilent, et c'est finalement tout l'enjeu de cet opus : chaque personnage traine avec lui son lot de petits arrangements ou de grands crimes et ils nous sont distillés à mesure, semant le soupçon, découvrant des fêlures et laissant craindre le pire (qui ne manquera pas d'arriver !!).
    C'est donc un polar fort, très noir, où la violence se dissimule jusque dans les rapports familiaux, où l'âpreté et la rudesse caractérisent cette fois un peu plus les hommes que la nature (l'intrigue se déroule à la belle saison) : bien que les personnages soient plus nombreux et vivent moins isolés, leurs âmes sont plus sombres et flirtent avec le désenchantement et la peur.
    Une sacrée réussite ! Et l'envie de remercier l'écrivain pour la force de son texte, pour s'être délecté des mots avec un rare savoir-écrire ! Bon sang que ce type est fort !!

  • 0.25

    Ta deuxième claque livresque 2016, (après Neige noire de Paul Lynch) et maintenant tu tentes de remplir ta page blanche.
    Voir plus

    Ta deuxième claque livresque 2016, (après Neige noire de Paul Lynch) et maintenant tu tentes de remplir ta page blanche.

  • 0.25

    C'est le premier livre que je lis de cet auteur, et dès les premiers mots l'émotion me submerge, tant l'écriture est belle et les mots ciselés avec intelligence, élégance et véracité.
    De suite je sais que je suis devant un grand livre.

    J'arrive sur le plateau de Mille vaches dans le...
    Voir plus

    C'est le premier livre que je lis de cet auteur, et dès les premiers mots l'émotion me submerge, tant l'écriture est belle et les mots ciselés avec intelligence, élégance et véracité.
    De suite je sais que je suis devant un grand livre.

    J'arrive sur le plateau de Mille vaches dans le limousin, j'observe une scène de chasse entre deux hommes Virgile et Karl, le premier est marié avec Judith, le second est arrivé il y a seulement 5 ou 6 ans, c'est un ancien boxeur, venu chercher refuge et qui s'intéresse au passé du hameau dans lequel il s'est installé. En arrivant il a tout de suite cherché à se lier avec ses voisins.
    Virgile l'accueil bien, ce voisin le sort un peu de la lourdeur de son quotidien; car Judith est atteinte d'Alzheimer, et la vie n'est pas facile. Judith n'aime pas Karl et elle a peur de tout. Virgile lui a toute sa tête mais est sous l'emprise d'un passé bien mystérieux et d'un problème de santé qu'il essaie de cacher à tous.
    Ce couple de taiseux a élevé leur neveu Georges, qui est maintenant quadragénaire, de part et d'autre il y a eu le minimum d'échange, comme si chacun avait peur de s'attacher ou comme si ce n'était pas possible; pourtant c'était un couple sans enfant lors de l'accident qui a fait de Georges un orphelin.
    Cet isolement de la campagne, convient a ce petit monde dont le quotidien ronronne cahin caha jusqu'au jour où Cory nièce de Judith débarque. Elle cherche à fuir un mari violent qui même après le divorce et une mesure d'éloignement continue à la harceler, alors elle demande refuge.
    Cette fille de la ville va être le détonateur de la bombe qui trop longtemps enfouie va exploser.

    Un mystérieux personnage, sans visage, rode comme un loup autour d'eux. Dans l'ombre toujours dans l'ombre, mais le "chasseur" est présent partout, tout le temps....

    Ce plateau est sauvage, couvert de vastes forêts et de landes, "de mille sources", de tourbières et d'une faune remarquable,est un personnage à lui seul, qui amplifie le mystère des ces habitants.
    Sous nos yeux de lecteur le paysage défile, grâce à la plume magnifiquement poétique de Franck Bouysse, une vraie magie littéraire qui nous rend ce lieu proche, mystérieux et sauvage. Habité d'une aura que seule la magnificence d'un paysage comme celui-ci peut faire naître dans notre esprit.
    "De temps à autre, Virgile vient parfois éparpiller une brassée de fleurs sur le cairn et se recueille un moment, comme si la voix de son père avait été au préalablement enregistrée dans la caillasse, et que sa seule présence suffisait à dérouler une bande sonore. Une putain d'ironie du sort, d'être arrivée à ce stade de vieillesse sans la moindre descendance, de se retrouver là, à commémorer un tas de pierres au bord d'un pré."

    Cette histoire de secrets enfouis, où les hommes seuls avec la nature qui les entoure , se taisent, agissent avec leur propre loi, défient l'existence et impactent les générations futures, est magistralement servie par une écriture hors du commun.

    Oui le style est façonné de tel façon que le lecteur soit pris aux tripes et au cœur, ce n'est pas le cerveau qui lit, les mots se gravent sous la peau, imprègnent la chair.
    Tous les sens sont en éveil, au fil de l'histoire les personnages nous sont familiers mais l'auteur nous bluffe par un final magistral .
    Un roman incontournable, noir très noir comme peuvent l'être nos contrées désertées. La nature est sauvage, mais est-ce qu'elle infléchit l'homme ?
    Un roman incontournable, j'aime le redire, une histoire qui ne s'oublie pas une fois le livre refermé, quoi de mieux à dire si ce n'est que pour moi c'est ça la littérature, quel qu’en soit le genre.

    Louis Aragon écrivait : "La critique devrait, en matière de littérature, être une sorte de pédagogie de l'enthousiasme".

    J'espère avoir réussi à avoir remémorer le meilleur de ce livre pour ceux qui l'ont lu, mais donner envie aux autres à se précipiter chez leur libraire.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Du même auteur

L'entomologiste Franck Bouysse LUCIEN SOUNY

Voir tous les livres de Franck Bouysse

Autres éditions

Plateau Franck Bouysse LGF

4.25

Voir toutes les éditions

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com