Plateau

Couverture du livre « Plateau » de Franck Bouysse aux éditions Lgf
  • Date de parution :
  • Editeur : Lgf
  • EAN : 9782253164173
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Plateau de Millevaches. Judith et Virgile tiennent une petite ferme dans un hameau. Le couple a élevé Georges, un neveu dont les parents sont morts dans un accident de la route quand il avait cinq ans. Il vit dans une caravane tout près de chez son oncle et sa tante. Lorsqu'une jeune femme vient... Voir plus

Plateau de Millevaches. Judith et Virgile tiennent une petite ferme dans un hameau. Le couple a élevé Georges, un neveu dont les parents sont morts dans un accident de la route quand il avait cinq ans. Il vit dans une caravane tout près de chez son oncle et sa tante. Lorsqu'une jeune femme vient s'installer chez lui, lorsque Karl, ancien boxeur tiraillé entre pulsions sexuelles et croyance en Dieu, emménage dans une maison du même village, et lorsqu'un mystérieux chasseur sans visage rôde alentour, les masques s'effritent et des coups de feu résonnent sur le Plateau.
Une écriture ciselée pour exprimer la rudesse du paysage et la profondeur des caractères. Comme Grossir le ciel, noir et bouleversant.
  On retrouve l'acuité et la générosité du regard de l'auteur sur ces personnages, le talent à installer des ambiances sourdes. Une aventure de lecture addictive, quasi hypnotique. Michel Abescat, Télérama. 

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Après "grossir le ciel" et "glaise" , c'est sans appréhension aucune et avec une envie gourmande que je me lançai dans la lecture de "Plateau"...Et j'y ai retrouvé ce qui m'avait précédemment séduite et fascinée chez Franck Bouysse : un style, une ambiance lourde et pesante, des personnages...
    Voir plus

    Après "grossir le ciel" et "glaise" , c'est sans appréhension aucune et avec une envie gourmande que je me lançai dans la lecture de "Plateau"...Et j'y ai retrouvé ce qui m'avait précédemment séduite et fascinée chez Franck Bouysse : un style, une ambiance lourde et pesante, des personnages taiseux mais prêts à exploser de silences trop longtemps contenus, de la violence à l'état brut ou plus sournoise, des coeurs qui se déchirent, d'autres qui se rapprochent, des vies en fin de vie, d'autres qui tentent d'émerger . Mort, naissance et ou renaissance ...
    Et puis toujours la nature environnante, âpre , rude, rugueuse, mordante...à l'image des personnages...un personnage parmi les autres...
    Quant au style, certes, il est poétique, quasi-lyrique, mais curieusement, cela permet de rendre merveilleusement bien le minimalisme dans les relations, les échanges sans concession avec l'environnement . Vivre. Survivre. Apprivoiser . Espérer.
    Je sors de cette lecture bouleversée ... C'est aussi ce que j'attends d'une lecture

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Plateau, Grossir le ciel, Glaise...
    Des romans noirs,écrits dans une langue raffinée, qui sondent le fond de l'âme humaine. (Sans d'hémoglobine ni détail gore)
    J'attends le prochain avec gourmandise tant la langue est sublime

    Plateau, Grossir le ciel, Glaise...
    Des romans noirs,écrits dans une langue raffinée, qui sondent le fond de l'âme humaine. (Sans d'hémoglobine ni détail gore)
    J'attends le prochain avec gourmandise tant la langue est sublime

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le temps a passé entre ma lecture de Grossir le Ciel et celle-ci, je n'osais pas tenter une éventuelle déception après le choc inouïe, la déflagration dingue ressentie après avoir refermé le premier. Idiote que je suis, la magie ( noire, très noire ) a opéré à nouveau.

    Faut dire qu'on...
    Voir plus

    Le temps a passé entre ma lecture de Grossir le Ciel et celle-ci, je n'osais pas tenter une éventuelle déception après le choc inouïe, la déflagration dingue ressentie après avoir refermé le premier. Idiote que je suis, la magie ( noire, très noire ) a opéré à nouveau.

    Faut dire qu'on retrouve dans Plateau les mêmes ingrédients , les mêmes qualités que dans Grossir le ciel :

    - à la rudesse des paysages cévenols répond la rugosité somptueuse de la Corrèze, certaines descriptions sont incroyables pour convoquer les forces de la nature, autant de métaphores à la violence des sentiments qui agitent les personnages.

    - le goût pour les personnages forts, il y en a plus ici, certains inoubliables comme Karl, le boxeur fou pathologiquement croyant, irrécupérable définitivement ; Cory, la femme battue venue se réfugier loin de son homme-torture, une femme fatale qui ne le sait pas mais déclenche une avalanche de passions ; Georges, le taiseux qui a tant besoin de dire après des décennies de frustrations à tenter d'ensevelir ses aspirations profondes ; et même un mystérieux Chasseur qui rode, qui rode ...

    - des secrets enfouis comme des bombes à retardement qui dont on pressent très vite qu'elles vont exploser à la face de tous : quel art pour distiller une ambiance sourde, angoissante, dramatique dès les premières pages !

    La langue est très travaillée, souvent lyrique, presque trop parfois, je me suis un peu perdue dans le recours à un vocabulaire tellement pointue que j'ai du m'armer de mon petit Larousse pour éclairer mes lacunes. Quand on a autant de style, pas la peine de le forcer !

    Au final, j'ai été emportée illico dans cette tragédie grecque, comme hypnotisée par la puissance qui se dégage de ces pages et ce talent fou à injecter de la compassion dans une noirceur absolue, le tout dans une approche profondément intimiste. Un auteur très singulier assurément.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • PLATEAU de Franck Bouysse
    Éditions La Manufacture Des Livres
    Éditons Le Livre de Poche

    Le plateau de Millevaches... 1800 km2 de granit à cheval sur la Corrèze, la Creuse et la Haute-Vienne... Altitude moyenne d'environ 900m... Un climat rude... 18 habitants au km2, autant dire le désert...
    Voir plus

    PLATEAU de Franck Bouysse
    Éditions La Manufacture Des Livres
    Éditons Le Livre de Poche

    Le plateau de Millevaches... 1800 km2 de granit à cheval sur la Corrèze, la Creuse et la Haute-Vienne... Altitude moyenne d'environ 900m... Un climat rude... 18 habitants au km2, autant dire le désert pour certains et le rêve pour d'autres...

    1800 m2, c'est vaste pour planter un décor, quelques personnages et une intrigue... et pourtant nous sommes dans un huis-clos étouffant de par les non-dits.

    Inutile d'en dire trop sur l'histoire ! Sinon qu'elle est noire comme la terre et qu'il faut la découvrir page par page pour sentir le doute et la tension monter au fil du récit..

    J'ai adoré cette lecture ! J'ai été en empathie totale avec les personnages. L'écriture de Franck Bouysse est tout à la fois rude, poétique et visuelle.

    Franck Bouysse est le fils spirituel de Ramuz et de Giono, le frère français de Ron Rash. On sent une puissance qui monte de livre en livre et, croyez-moi, il n'a pas fini de nous surprendre. Franchement, je ne comprends pas que les médias soient aussi taiseux à son sujet parce que c'est un des auteurs majeurs de la littérature française actuelle.

    Pour conclure, je laisse Martial le faire :

    "- Ce que tu veux pas comprendre, c'est que, dans la vie, y a ce qui nous arrive sans qu'on l'ait décidé, et, pour le reste, les hommes ont des choix à faire, sinon, tous autant qu'on est sur ce fichu plateau, on crèverait dans le même lit. Si y en a qui s'en sortent mieux que les autres, c'est qu'ils savent attraper ce qui se présente sans faire la fine bouche. La morale et toutes ces conneries qu'on nous apprend à l'église, ça a jamais rendu les gens moins malheureux. La vie, mon pauvre Virgile. "

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je n'ai pas trop accrochè à cette histoire ...

    Je n'ai pas trop accrochè à cette histoire ...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un huit clos poétique, fort, prenant.
    Des personnages insaisissables.
    Une ambiance pesante.
    à la fois une enquête et une chronique sociale.
    Un livre fort.

    Un huit clos poétique, fort, prenant.
    Des personnages insaisissables.
    Une ambiance pesante.
    à la fois une enquête et une chronique sociale.
    Un livre fort.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un hameau sur le plateau de Millevaches. Là vivent Virgile et Judith sa femme, Georges le neveu orphelin qu'ils ont recueilli lorsqu'il avait quatre ans et Karl, ancien boxeur assoiffé de rédemption et réfugié là comme dans un ermitage. Dans une nature à peine domestiquée par l'humain, chacun...
    Voir plus

    Un hameau sur le plateau de Millevaches. Là vivent Virgile et Judith sa femme, Georges le neveu orphelin qu'ils ont recueilli lorsqu'il avait quatre ans et Karl, ancien boxeur assoiffé de rédemption et réfugié là comme dans un ermitage. Dans une nature à peine domestiquée par l'humain, chacun préfère se taire plutôt que de donner en pâture aux autres de lourds secrets. Virgile et Judith, ont insidieusement refusé à Georges la possibilité de partir et il vit désormais dans une caravane aménagée, près de la maison de ses parents où il est incapable de pénétrer. Karl tente de canaliser sa violence par la chasse et les coups de poing qu'il assène à un sac de sable. La maladie, la vieillesse, le chagrin, la honte, l'amour, l'amitié... sur ce plateau rien ne se dit, rien ne se partage des histoires individuelles. Chacun reste enclos dans son existence et doit faire face seul aux regrets, remords et menaces. Dans sa fuite d'un mari sadique et violent, Cory espère trouver chez Virgile et Judith, un refuge pour se reconstruire. Comme un corps étranger, sa présence suscite des réactions brutales qu'aucun ne parvient à maîtriser, alors qu'un mystérieux chasseur épie et guette le moment opportun pour agir...

    J'étais impatiente de retrouver l'écriture de Franck Bouysse que j'avais tant aimée et admirée dans "Grossir le ciel". Cette écriture qui semble sculpter décors et personnages, faisant jouer l'ombre et la lumière, accusant certains reliefs et failles et en estompant d'autres. Mais, cette fois, la magie n'a pas opéré avec la même fulgurance. L'histoire est toujours aussi forte et les personnages aussi denses, cependant j'ai ressenti un peu de gêne à mesure que ma lecture se déroulait. Comme si cette écriture magnifique tournait un peu sur elle-même et virait au "procédé". Entendons-nous bien : j'ai beaucoup aimé "Plateau"... avec un brin de déception peut-être dû à l'exigence qui était la mienne après l'émerveillement ressenti à la lecture de "Grossir le ciel".

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Livre prenant, émouvant, implacable, bien écrit (peut-être trop écrit, comme si l'auteur se regardait parfois faire de jolies phrases avec des mots savants).

    Il nous emmène dans son histoire dès la 3ème page et ne nous lâche plus. Il n'y a pas 50 personnages mais c'est d'une impressionnante...
    Voir plus

    Livre prenant, émouvant, implacable, bien écrit (peut-être trop écrit, comme si l'auteur se regardait parfois faire de jolies phrases avec des mots savants).

    Il nous emmène dans son histoire dès la 3ème page et ne nous lâche plus. Il n'y a pas 50 personnages mais c'est d'une impressionnante densité.

    Un auteur à suivre dans tous ses états (j'avais commencé par "Grossir le ciel", qui ressemble pas mal à "Plateau", en plus brut, plus net, plus direct, peut-être).

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Cette histoire nous embarque dans une nature sauvage, sombre, là où des hommes taisent de vieux secrets, des silences aux conséquences parfois lourdes.

    Les descriptions qui ponctuent le roman ont quelque chose de poétique, un style élégant qui nous happe, sans jamais trop en faire, toujours...
    Voir plus

    Cette histoire nous embarque dans une nature sauvage, sombre, là où des hommes taisent de vieux secrets, des silences aux conséquences parfois lourdes.

    Les descriptions qui ponctuent le roman ont quelque chose de poétique, un style élégant qui nous happe, sans jamais trop en faire, toujours dosé avec justesse.
    L'auteur nous dépeint des personnages particulièrement réalistes, que ce soit par leurs dialogues, leurs caractères ou encore leurs attitudes. Ils nous sont quasiment familiers.

    Le récit se révèle prenant du début à la fin. Une ambiance particulière, captivante.
    Un roman noir à l'intrigue parfaitement ficelée et au dénouement... magistral ! On referme le livre presque choqué, et on n'est pas près d'oublier cette histoire.

    Je découvre la plume de Franck Bouysse avec ce "Plateau", et je n'ai qu'une envie, découvrir ses autres ouvrages.

    http://www.faimdelire.com/2016/03/plateau-franck-bouysse.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Après l'énorme coup de cœur pour Grossir le ciel, j'espérais renouveler cette incroyable expérience de lecture : une langue maîtrisée à la perfection servant un polar glaçant.
    Ça aurait presque pu être un défaut cette fois-ci : la narration est tellement brillante, tellement ciselée, pleine...
    Voir plus

    Après l'énorme coup de cœur pour Grossir le ciel, j'espérais renouveler cette incroyable expérience de lecture : une langue maîtrisée à la perfection servant un polar glaçant.
    Ça aurait presque pu être un défaut cette fois-ci : la narration est tellement brillante, tellement ciselée, pleine d'images vivantes que cela éclipse parfois le côté thriller ! On se trouve projeté dans un texte magnifique qui emporte tout, et si l'intrigue, un peu moins tendue que le précédent ouvrage, peine un peu à démarrer, elle bascule radicalement en milieu de roman.
    Dès lors, la tension monte progressivement et les secrets se dévoilent, et c'est finalement tout l'enjeu de cet opus : chaque personnage traine avec lui son lot de petits arrangements ou de grands crimes et ils nous sont distillés à mesure, semant le soupçon, découvrant des fêlures et laissant craindre le pire (qui ne manquera pas d'arriver !!).
    C'est donc un polar fort, très noir, où la violence se dissimule jusque dans les rapports familiaux, où l'âpreté et la rudesse caractérisent cette fois un peu plus les hommes que la nature (l'intrigue se déroule à la belle saison) : bien que les personnages soient plus nombreux et vivent moins isolés, leurs âmes sont plus sombres et flirtent avec le désenchantement et la peur.
    Une sacrée réussite ! Et l'envie de remercier l'écrivain pour la force de son texte, pour s'être délecté des mots avec un rare savoir-écrire ! Bon sang que ce type est fort !!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions