• Un harcelèment diabolique dans la banlieue berlinoise.
    *
    A l'occasion de l'évènement "les quais du polar", j'ai choisi ce thriller allemand peu conventionnel. Merci à vous, Lecteurs.com pour cet envoi.
    Il est étiqueté tel quel mais à proprement parler, je le rangerais dans la catégorie "roman sociétal".
    *
    On rentre dans l'intimité d'un architecte berlinois, marié et père de 2 enfants.
    C'est même un journal où il relate l'avant/après d'un évènement majeur qui a fait basculer sa vie du côté obscur (?).
    *
    Le début démarre sur le père de l'architecte....en prison!
    Je ne spoile rien. Le père de Randolph a tué de sang-froid le voisin du dessous. Il purge sa peine. Le fils, pétri de remords, se confesse.
    Il raconte donc son enfance normale (il insiste là-dessus), la rencontre avec sa femme, les effets de la guerre froide sur sa famille, ses pérégrinations solitaires....
    *
    Puis petit à petit, nous dévoile la descente lente et douloureuse de leur funeste sort.
    La famille se retrouve au centre d'une machination abjecte et insidieuse. Le harceleur n'est autre que leur voisin.
    *
    Le titre du roman "Peur" est bien là le thème central. La peur sue par tous les pores des personnages (TOUS).
    Peur des armes, l'insécurité, l'incapacité à protéger les siens.
    Jusqu' où peut aller un homme civilisé confronté à la cruauté?
    Quels sont ses moyens de protection mis à sa disposition?
    Quel est le rôle de la loi? Peut-on (et doit-on) l'enfreindre quand celle-ci fait défaut?
    *
    L'auteur dépeint avec beaucoup de justesse les craquèlements du vernis social, d'une classe aisée et bourgeoise, pétrie de conventions progressistes.
    C'est très noir et dérangeant.
    Qu'aurait-on fait à la place de Randolph? Pouvons-nous juger son acte (et/ou celui de son père)?
    Je me souviens d'une phrase-choc: "Tout a commencé là : la cruauté de nos propos, notre arrogance ont scellé nos premiers pas vers la barbarie" (dixit Randolph et sa femme pour parler de leurs actes envers leur harceleur).
    *
    Un sujet de société bien traité, une plume magnifique et très juste, osant "fouiller" très loin dans l'âme de chacun de nous, si loin que ça en devient dérangeant et vaguement nauséeux. Cette situation pourrait arriver à chacun d'entre nous. Prenez garde......

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com