Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Pas de femmes parfaites, s'il vous plaît ; lettres de profonde superficialité

Couverture du livre « Pas de femmes parfaites, s'il vous plaît ; lettres de profonde superficialité » de Jane Austen et Eusebio Trabucchi aux éditions L'orma
  • Date de parution :
  • Editeur : L'orma
  • EAN : 9788831312110
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Jane Austen, la plume la plus cuisante du XIXe siècle anglais, déploie dans sa correspondance privée son incomparable prose et nous régale de l'élégante insolence de son ironie tranquille.
Ce petit livre distille, lettre après lettre, un concentré d'intelligence pratique, sociale et littéraire... Voir plus

Jane Austen, la plume la plus cuisante du XIXe siècle anglais, déploie dans sa correspondance privée son incomparable prose et nous régale de l'élégante insolence de son ironie tranquille.
Ce petit livre distille, lettre après lettre, un concentré d'intelligence pratique, sociale et littéraire inégalée, dessinant un parcours précis d'émancipation et de conscience artistique.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (3)

  • J'ai lu avec beaucoup de bonheur ce petit livre.
    Sa jaquette se transforme en enveloppe et il est "prêt à expédier". Le graphisme est soigné et c'est une très jolie idée de cadeau à petit prix.

    Chaque lettre est précédée d'une mise en contexte, et on suit un ordre chronologique.

    On...
    Voir plus

    J'ai lu avec beaucoup de bonheur ce petit livre.
    Sa jaquette se transforme en enveloppe et il est "prêt à expédier". Le graphisme est soigné et c'est une très jolie idée de cadeau à petit prix.

    Chaque lettre est précédée d'une mise en contexte, et on suit un ordre chronologique.

    On retrouve tout l'esprit de Jane Austen et ses thèmes de prédilection : mariage, écriture, argent.
    Son écriture, l'acuité et l'humour avec lesquels elle décrit les personnes, les situations, la société sont les mêmes que dans ses romans.
    Sauf que là il ne s'agit pas de fiction mais de sa propre vie.
    Je trouve particulièrement émouvant de retrouver la voix très vivante de quelqu'un disparu il y a bien longtemps.

    Les deux premières lettres parlent de sa relation très éphèmère avec Tom Lefroy. Jane étant partiquement sans dot, il épousera une femme de sa condition.
    Ceci a peut être influé sur la vie de Jane Austen. Si elle s'était mariée alors (elle avait tout juste 20 ans), serait-elle devenue écrivaine?
    Mais aurait-elle accepté ce mariage?
    La condition de femme mariée paraissait incompatible avec une réussite littéraire, elle perçoit peut-être les perspectives que va lui offrir cette déception amoureuse.

    Les courriers particulièrement intéressants sont ceux échangés avec sa nièce Anna. Celle-ci écrit un roman et vient chercher des conseils auprès de sa tante.
    De fait, on a un aperçu de la méthode de création de Jane Austen, de la façon dont elle construit les personnages et les situations.
    Et on y trouve aussi des conseils très personnels sur le mariage.

    "Oh ! quelle perte une fois que tu seras mariée. Tu es bien trop aimable demoiselle, et une bien trop aimable nièce. Lorsque ta délicieuse tournure d'esprit sera affadie par les affections conjugales et maternelles,
    je te détesterai."

    L'écrivain s'affirme en même temps que la femme, ou bien l'inverse? Elle trace son chemin, oscillant entre doute et confiance en soi.
    Et on ne peut s'empêcher de penser à Virginia Woolf et sa "Chambre à soi".
    Il existe d'ailleurs un livre de cette collection "Tout ce que je vous dois" qui est la correspondance entre V.Woolf et ses amies.

    On mesure certes le chemin parcouru mais aussi celui qui reste à parcourir. Tant de femmes n'ayant toujours pas leur "chambre à soi".

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Quel plaisir quelques semaines après avoir lu une biographie de Jane Austen de se plonger dans une sélection de ses lettres !
    Ce recueil est un véritable bijou pour tout passionné de correspondance, la sienne et celle des autres.
    Voir plus

    Quel plaisir quelques semaines après avoir lu une biographie de Jane Austen de se plonger dans une sélection de ses lettres !
    Ce recueil est un véritable bijou pour tout passionné de correspondance, la sienne et celle des autres.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Quoi de plus intime et révélateur qu'une correspondance, que des lettres adressées à sa famille ou ses amies (elle n'a laissé aucun journal ou celui-ci n'est pas parvenu jusqu'à nous). Dans ce petit recueil on retrouve les principaux traits de ce qui fait la plume si particulière de Jane Austen...
    Voir plus

    Quoi de plus intime et révélateur qu'une correspondance, que des lettres adressées à sa famille ou ses amies (elle n'a laissé aucun journal ou celui-ci n'est pas parvenu jusqu'à nous). Dans ce petit recueil on retrouve les principaux traits de ce qui fait la plume si particulière de Jane Austen à la fois directe, ironique et donnant un avis parfois très pertinent sur des sujets qui lui sont chers : mariage, écriture, argent

    "Ma très chère Fanny, Tu es inimitable, irrésistible. Tu es le délice de ma vie. Quelles lettres, quelles divertissantes lettres m'as-tu envoyées dernièrement ! Quelle description de ton étrange petit cœur ! Quelle charmante démonstration des pouvoirs de l'imagination ! Tu vaux ton pesant d'or, et même d'argent de la monnaie qui vient d'être frappée.(p51)"

    Il est indiqué "Lettres de profonde superficialité"..... ! Ne vous y fiez pas car sous les mots de Jane Austen il y a une observation fine de son monde, des autres, de la société mais aussi d'elle-même. Ce qui pourrait paraître superficielle est loin de l'être.

    Ayant lu auparavant la biographie de Claire Tomalin, Jane Austen, passions discrètes, j'ai pu retrouvé dans ce petit recueil certaines des lettres citées en de courts extraits et ce fut le complément à une immersion dans la vie de cette auteure d'autant qu'elles sont à chaque fois précédées d'une remise en situation pour en comprendre toute la teneur mais aussi avec quelques illustrations.

    Non, les femmes ne sont pas parfaites, ne correspondent pas toujours à ce que les hommes voudraient qu'elles soient, elles ne sont pas obligées d'accepter le mariage comme refuge contre la pauvreté et dans l'obligation de maternités conduisant parfois à la mort

    "Oh ! quelle perte une fois que tu seras mariée. Tu es bien trop aimable demoiselle, et une bien trop aimable nièce. Lorsque ta délicieuse tournure d'esprit sera affadie par les affections conjugales et maternelles, je te détesterai. (p51)"

    J'ai particulièrement aimé les lettres adressées à sa nièce, Anna, qui lui demandait des conseils sur son roman : les réponses, malgré le tendre lien qui les unissait, sont sans appel, directes et montrent à quel point elle avait le sens de la construction et du style mais aussi l'importance qu'avait l'écriture d'un roman, ne laissant rien passer même à ceux qu'elle aimait tendrement.

    Cela se lit aisément dans la continuité ou en y piochant ici ou là une lettre pour retrouver en quelques phrases, toute la grâce, l'ironie et la profondeur d'une femme témoin de son temps et de sa condition.

    J'attire votre attention sur la présentation de cet objet que je recommanderai à tous les amoureux de littérature pour leur usage personnel ou pour faire découvrir en l'expédiant, grâce à l'enveloppe qui sert de couverture, Voltaire, Virginia Woolf (dont je vous parle bientôt), Stendhal etc.... au travers de leurs correspondances car rien de plus intime qu'une correspondance.....  Ici est exposé l'art d'écrire, d'exposer ses idées, donner son avis, des chroniques intimes parfois et dont nous pouvons nous délecter aujourd'hui.

    C'est un joli objet de par la qualité des papiers, des illustrations intérieures et extérieures qui ravira les amateurs de belles lettres et que l'on peut offrir pour faire découvrir un(e) auteur(e) de façon brève mais révélatrice de son style et de ses idées. Le cadeau idéal pour inciter à lire un écrivain et connaître son style, son univers.....

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.