Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Paris-Briançon

Couverture du livre « Paris-Briançon » de Philippe Besson aux éditions Julliard
  • Date de parution :
  • Editeur : Julliard
  • EAN : 9782260054641
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Rien ne relie les passagers montés à bord du train de nuit no 5789. À la faveur d'un huis clos imposé, tandis qu'ils sillonnent des territoires endormis, ils sont une dizaine à nouer des liens, laissant l'intimité et la confiance naître, les mots s'échanger, et les secrets aussi. Derrière les... Voir plus

Rien ne relie les passagers montés à bord du train de nuit no 5789. À la faveur d'un huis clos imposé, tandis qu'ils sillonnent des territoires endormis, ils sont une dizaine à nouer des liens, laissant l'intimité et la confiance naître, les mots s'échanger, et les secrets aussi. Derrière les apparences se révèlent des êtres vulnérables, victimes de maux ordinaires ou de la violence de l'époque, des voyageurs tentant d'échapper à leur solitude, leur routine ou leurs mensonges. Ils l'ignorent encore, mais à l'aube, certains auront trouvé la mort.
Ce roman au suspense redoutable nous rappelle que nul ne maîtrise son destin. Par la délicatesse et la justesse de ses observations, Paris-Briançon célèbre le miracle des rencontres fortuites, et la grâce des instants suspendus, où toutes les vérités peuvent enfin se dire.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (26)

  • Livre audio – Lu par Philippe Lormeau : 3h57

    Depuis le temps que je voyais passer ce livre et avec un résumé alléchant, j’ai profité que Lizzie le propose en livre audio pour le demander en service presse.

    J’ai cru, une bonne partie de l’écoute, que c’était un thriller et qu’à un moment...
    Voir plus

    Livre audio – Lu par Philippe Lormeau : 3h57

    Depuis le temps que je voyais passer ce livre et avec un résumé alléchant, j’ai profité que Lizzie le propose en livre audio pour le demander en service presse.

    J’ai cru, une bonne partie de l’écoute, que c’était un thriller et qu’à un moment ou un autre il allait se passer un drame interne dans le huis-clos de ce train ! Mais que nenni ! Rien, même pas l’ombre d’un petit vol qui aurait pu tourner au vinaigre !

    Heureusement que le narrateur a réussi à mettre un peu de vie dans ce catalogue de personnages stéréotypées, vrais clichés de notre époque, aux innombrables descriptions qui n’ont mené nulle part !

    Tout ça pour ça ? J’ai eu l’impression que l’auteur se devait de faire un minimum de pages, le tout m’ayant rendue bien morose ! Heureusement que je ne l’ai pas lu moi-même et que ça n’a duré que 4 heures ! Les deux étoiles sont pour le narrateur qui a fait son possible pour rendre vivant quelque chose qui n’a aucune substance !

    #ParisBriançon #NetGalleyFrance

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un livre qui ne me tentait pas vraiment.
    L'occasion a fait que.
    Et bien je ne regrette pas du tout, j'ai même carrément bien aimé.
    Dans une voiture du train de nuit Paris-Briançon, les occupants arrivent dans leurs compartiments.
    Ils sont présentés à tour de rôle.
    Au hasard des...
    Voir plus

    Un livre qui ne me tentait pas vraiment.
    L'occasion a fait que.
    Et bien je ne regrette pas du tout, j'ai même carrément bien aimé.
    Dans une voiture du train de nuit Paris-Briançon, les occupants arrivent dans leurs compartiments.
    Ils sont présentés à tour de rôle.
    Au hasard des conversations dans le couloir ou dans leur cabine, ils se dévoilent peu à peu.
    J'ai aimé tous ces personnages, trimballant leur vie, leur passé, leurs bonheurs, leurs souffrances, même si on y retrouve les stéréotypes de la société moderne.
    Mais des inconnus dans un train, n'est-ce pas justement le mélange de tous ces stéréotypes ?
    Si ils ont pu se rencontrer vraiment c'est parce qu'il s'agissait d'un train de nuit, sinon, le plus souvent, les gens s'ignorent.
    C'est écrit en courts chapitres qui défilent les uns après les autres sans jamais aucune lourdeur.
    Et puis il y a ce drame, pressenti depuis le début.
    Le hasard et la fatalité !
    L'idée de ce roman est excellente.
    Et puis ça m'a redonné la nostalgie de ces trains de nuit que j'ai souvent emprunté il y a longtemps.
    D'ailleurs, existent-ils encore ?

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Alors que les dernières œuvres littéraires de Philippe Besson restaient centrées sur une personne et se voulaient très intimes, « Paris-Briançon » est un roman choral qui s’intéresse à tout un groupe de protagonistes. De chapitre en chapitre, l’auteur met en avant un des acteurs. Grâce à leurs...
    Voir plus

    Alors que les dernières œuvres littéraires de Philippe Besson restaient centrées sur une personne et se voulaient très intimes, « Paris-Briançon » est un roman choral qui s’intéresse à tout un groupe de protagonistes. De chapitre en chapitre, l’auteur met en avant un des acteurs. Grâce à leurs interactions avec les autres, on en apprend beaucoup sur leurs vies personnelles. Ainsi chaque intervenant devient une entité à part entière de cette collectivité temporaire.

    Ils ont tous le point commun d’être dans le même train au même moment. Sans le savoir, ils vont ainsi vivre ensemble une expérience qui va bouleverser leur quotidien. L’auteur prend le temps de nous les présenter pour que l’on puisse découvrir leur drame avec empathie. L’incident par lui-même pourrait être anodin, mais puisque le lecteur connait les victimes, il vit par procuration l’évènement.

    Pendant toute l’aventure, on est informé que plusieurs personnages ont trouvé la mort lors du voyage. Une certaine tension flotte donc sur ces histoires. Dans le récit de leurs existences et dans leurs échanges, on cherche l’étincelle qui a mis le feu aux poudres. Plus on se rapproche du dénouement, plus le suspense monte.

    Comme il l’avait déjà prouvé à maintes reprises, Philippe Besson possède le talent de parler des gens sobrement. Il sait avec simplicité réaliser des portraits vivants et sensibles de personnages ordinaires. En peu de mots, il arrive à créer un attachement et un éventail d’émotions.

    Ce nouveau livre supporte à merveille le format condensé. Au vu du nombre de protagonistes, il aurait peut-être mérité quelques dizaines de pages supplémentaires afin de nous imprégner davantage de l’ambiance. En dépit de ce détail, qui ne chagrine peut-être que moi, l’auteur est toujours aussi bienveillant dans son exploration de l’Homme et nous propose une courte lecture qui va vous toucher par sa justesse et son humanité.

    https://leslivresdek79.wordpress.com/2022/05/16/philippe-besson-paris-briancon/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • LIVRE AUDIO
    4 h d'écoute passionnante.
    J'ai adoré !

    L'histoire est originale, les personnages attachants et l'univers peu commun.

    Un huis clos absolument captivant et à la fois tragique, dont le lecteur devine au fil des pages, une fin terrible.
    Un roman sous tension où l'on...
    Voir plus

    LIVRE AUDIO
    4 h d'écoute passionnante.
    J'ai adoré !

    L'histoire est originale, les personnages attachants et l'univers peu commun.

    Un huis clos absolument captivant et à la fois tragique, dont le lecteur devine au fil des pages, une fin terrible.
    Un roman sous tension où l'on tremble pour ces voyageurs de nuit qui vont devoir faire face à un drame imminent.

    Au fil des pages, le lecteur apprend à connaître les protagonistes, tous très différents des uns des autres.
    Un panel de voyageurs hétéroclites qui permet d'aborder des thèmes très actuels et sensibles comme la maladie, l'homosexualité, les violences, le travail, le deuil, la jeunesse, la politique etc...

    A fur à mesure que les heures passent dans ce train, les voyageurs se livrent facilement, et ce, grâce à l'intimité de la nuit que leur offre ce voyage nocturne. Une certaine forme de complicité et d'entraide s'installe naturellement, presque mystique.

    Un livre court, mais intense, terriblement addictif et humain. Un coup de cœur !
    La vie ne tient qu'à un fil et plus que jamais, ces mots résonnent fort, une fois que l'on a terminé cette lecture.
    A lire ou à écouter sans faute.

    https://leslecturesdeclaudia.blogspot.com/2022/04/paris-briancon.html

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Le train de nuit intercités 5789 relie Paris à Briançon mais, à première vue, rien ne relie les passagers qui y montent à bord. Le trajet promet d’être long.
    Alexis, médecin généraliste et qui va vider la maison de sa mère décédée fera plus ample connaissance avec Victor, jeune hockeyeur blessé...
    Voir plus

    Le train de nuit intercités 5789 relie Paris à Briançon mais, à première vue, rien ne relie les passagers qui y montent à bord. Le trajet promet d’être long.
    Alexis, médecin généraliste et qui va vider la maison de sa mère décédée fera plus ample connaissance avec Victor, jeune hockeyeur blessé et qui n’aurait jamais dû être dans ce train.
    Des liens se créent également entre Julia, maman solo et assistante de production, et Serge, commercial.
    Jean- Louis et Catherine, jeunes retraités, vont passer de bons moments avec 5 étudiants en psychologie à Nanterre…

    Dans ce récit aux courts chapitres, Philippe Besson nous dresse une série de portraits de gens ordinaires qui voyagent dans un train de nuit et qui seront liés à jamais par le destin de ce trajet. Ce voyage aurait pu paraître long mais il était bien trop court pour ma part.
    L’écriture est simple , tellement touchante, débordante de tendresse et surtout efficace. Cela rend chaque personnage sympathique, affectueux. L’auteur arrive à nous dévoiler, en quelques phrases, chaque drame ( lourd à porter pour certains) , chaque événement vécu par chacun.
    Personnellement, je trouve que ce voyage est une véritable réussite.
    Premier roman que je lis de cet auteur à succès, ce ne sera certainement pas le dernier.

    Merci à #NetgalleyFrance et aux éditions Lizzie d’avoir accepté ma demande d’écoute.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Dans le cadre suranné d’un voyage en train de nuit, Philippe Besson nous trace la vie d’une dizaine de personnes d’un des wagons. Les langues se délient, des liens éphémères se créent. Et cette nuit va changer leur vie…
    La description des personnages est précise et rapide, mais nous donne en...
    Voir plus

    Dans le cadre suranné d’un voyage en train de nuit, Philippe Besson nous trace la vie d’une dizaine de personnes d’un des wagons. Les langues se délient, des liens éphémères se créent. Et cette nuit va changer leur vie…
    La description des personnages est précise et rapide, mais nous donne en peu de mots une vision synthétique de la situation. Le passage le plus terrible est la description des événements dans notre société ultra connectée sans compassion pour les dommages collatéraux.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • http://leslivresdejoelle.blogspot.com/2022/03/paris-briancon-de-philippe-besson.html

    Un vendredi soir, au début du mois d'avril. Le train de nuit n° 5789 au départ d'Austerlitz est prévu à 20h52. Il atteindra Briançon, son terminus à 8h18. Le temps d'une nuit, à bord de ce train-couchettes,...
    Voir plus

    http://leslivresdejoelle.blogspot.com/2022/03/paris-briancon-de-philippe-besson.html

    Un vendredi soir, au début du mois d'avril. Le train de nuit n° 5789 au départ d'Austerlitz est prévu à 20h52. Il atteindra Briançon, son terminus à 8h18. Le temps d'une nuit, à bord de ce train-couchettes, un des rares trains de nuit encore en activité, une dizaine de passagers, qui n'auraient jamais dû se rencontrer, font connaissance sans se douter que certains n'arriveront jamais à destination.

    Philippe Besson nous plonge dans un huis-clos imposé et met en scène des personnages tous chargés d'une histoire personnelle forte. Avec la crainte du licenciement, la fuite loin d'un ex-mari violent, l'homosexualité assumée ou non, la maladie... il évoque des sujets de société actuels.
    Il restitue parfaitement la magie des trains de nuit, l'ambiance "cocon" propice aux confidences, la connivence qui s'installe entre passagers que tout sépare, génération, profession, milieu culturel. Bercés par le roulis du train, quelques personnes commencent à nouer des liens.
    Philippe Besson introduit une tension très rapidement dans son récit en annonçant que tout ça va mal finir "Il est difficile de croire que c'est une nuit pour mourir... Parmi eux, certains seront morts au lever du jour." Il cite même très vite le nom de celui par qui le malheur va arriver et lorsque le drame se produit c'est avec un réalisme certain qu'il décrit la situation.
    Une bonne analyse psychologique, une tension habilement maintenue, un roman plaisant qui se lit d'une traite.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Gare d'Austerlitz : vendredi soir début avril.
    Ils se retrouvent tous sur le quai pour prendre le train de nuit via Briançon.
    Alexis médecin, Victor joueur de hockey, Jean-Louis et Catherine retraités, Serge VRP, le groupe de copains Manon, Léla, Hugo, Dylan et Enzo, Julia et ses deux...
    Voir plus

    Gare d'Austerlitz : vendredi soir début avril.
    Ils se retrouvent tous sur le quai pour prendre le train de nuit via Briançon.
    Alexis médecin, Victor joueur de hockey, Jean-Louis et Catherine retraités, Serge VRP, le groupe de copains Manon, Léla, Hugo, Dylan et Enzo, Julia et ses deux enfants. Chacun traîne sa valise ou porte son sac à dos en regardant son billet afin de repérer son wagon. Ils s'installent dans leurs cabines et vont faire connaissance, sympathiser et même se confier.
    On discute dans le couloir regardant la nuit tomber, ballottés par le train qui prend de la vitesse, éblouis par les flashs de lumière des agglomérations traversées. C'est parti !
    J'ai retrouvé toutes les sensations ressenties lorsque je prenais moi-même le train couchettes. Même ambiance qui est remarquablement décrit. On a vraiment l'impression de partager ce voyage assis à côté de ces voyageurs et de participer à ces discussions.
    L'auteur dès le début nous prévient que tous n'arriveront pas à destination. Et puis sur le matin, entre en scène Giovanni et son camion, le choc est terrible , la collision effroyable. Je vous laisse découvrir la fin de ce roman que j'ai énormément apprécié.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.