Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Parcours dissidents au XVIIIe siècle ; la marge et l'écart

Couverture du livre « Parcours dissidents au XVIIIe siècle ; la marge et l'écart » de Stephanie Genand et Claudine Poulouin aux éditions Desjonqueres
Résumé:

Le XVIIIe siècle s'est longtemps défini comme le temps des certitudes et des grandes idées : nature, bonheur, libertinage, Lumières et raison militante, autant d'étendards qui dessinent le visage d'une époque placée par la Révolution sous le double signe de la perfectibilité et de la... Voir plus

Le XVIIIe siècle s'est longtemps défini comme le temps des certitudes et des grandes idées : nature, bonheur, libertinage, Lumières et raison militante, autant d'étendards qui dessinent le visage d'une époque placée par la Révolution sous le double signe de la perfectibilité et de la philosophie.
Cette lecture, fondée sur le programme de l'Encyclopédie et le triomphe du savoir dans les années 1760, laisse pourtant dans l'ombre l'autre visage du siècle : celui qui élit la marge comme espace légitime, il est des auteurs inclassables et des oeuvres qui échappent aux codes de leur époque. Ce volume se propose d'examiner du XVIIIe siècle non plus ce qui se construit avec évidence, mais ce qui se défait ; de privilégier sur la constitution des savoirs leurs mutations, sur l'identité le mouvement, sur la certitude les dissolutions ; d'explorer, au lieu des espaces familiers, les terres inconnues qui jouxtent les frontières.
De la Régence, partagée entre l'autorité du Grand siècle et la volonté de rupture, au Consulat, dont le monde en ruines impose une refondation des modèles, de nouvelles figures émergent, qui révèlent une prédilection pour les trajectoires à l'écart. Les textes réunis dans cet ouvrage interrogent, à partir de différents corpus (fictions, mémoires, dictionnaires, écrits sur l'art et la musique), ces parcours dissidents du XVIIIe siècle.

Donner votre avis